Le SCFP incite les provinces à donner la priorité aux programmes d'alphabétisation et de développement de compétences essentielles



    OTTAWA, le 7 sept. /CNW Telbec/ - Le Syndicat canadien de la fonction
publique (SCFP) demande aux provinces de mettre sur pied des programmes
d'alphabétisation et de développement de compétences essentielles qui
satisfont les besoins des travailleurs canadiens en puisant dans les fonds de
transfert qu'elles reçoivent du gouvernement fédéral.
    "Neuf millions de Canadiens en âge de travailler n'ont pas des capacités
de lecture et d'écriture adéquates. C'est pourquoi il nous faut un processus
fédéral-provincial qui donne la priorité à l'élaboration de programmes
d'alphabétisation de qualité, de déclarer le président national du SCFP, Paul
Moist. Les provinces doivent s'y mettre sans tarder et travailler avec les
intervenants sur l'élaboration de programmes avant le transfert des
prestations d'emploi par le gouvernement fédéral l'année prochaine."
    M. Moist a affirmé que la décision prise par le gouvernement Harper de
débloquer des fonds pour les provinces sans imposer des critères clairs fait
en sorte que les travailleurs n'en bénéficieront pas à moins que les provinces
n'allouent ces fonds à l'alphabétisation et au développement de compétences
essentielles. Après avoir coupé dans les fonds d'alphabétisation l'année
dernière, le gouvernement fédéral a modifié l'Entente de partenariat sur le
marché du travail sans toutefois y donner la priorité aux besoins en matière
de compétences essentielles. "Le 8 septembre est la Journée internationale de
l'alphabétisation, et le Canada pourrait et devrait marquer le pas à l'échelle
mondiale en matière d'alphabétisation", de faire valoir M. Moist.
    "Les travailleurs ont besoin de se recycler afin de pouvoir suivre
l'évolution des milieux de travail et de la vie quotidienne", d'expliquer
Sarah Bjorknas, travailleuse en bibliothèque, coprésidente du groupe de
travail national sur l'alphabétisation du SCFP et membre de la section
locale 23 du SCFP (municipalité de Burnaby).
    "Nous devons veiller à ce que ces fonds fédéraux soient alloués aux
programmes d'alphabétisation dont les travailleurs canadiens ont le plus
besoin, qu'il s'agisse de compétences essentielles, d'aide à l'employabilité,
de formation en cours d'emploi ou de recyclage des compétences en milieu de
travail", d'ajouter la coordonnatrice nationale du programme d'alphabétisation
du SCFP, Sylvia Sioufi. Le programme d'alphabétisation du SCFP est en place
depuis juillet 2000 et élabore des programmes d'alphabétisation en milieu de
travail avec les employeurs de ses membres.




Renseignements :

Renseignements: Paul Moist, président national du SCFP, (613) 558-2873
(cell.); Claude Généreux, secrétaire-trésorier national et porte-parole
francophone, (514) 884-5074 (cell.); Sylvia Sioufi, coordonnatrice nationale
du programme d'alphabétisation du SCFP, (613) 294-1997 (cell.)

Profil de l'entreprise

Syndicat canadien de la fonction publique

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.