Le SCEP-FTQ témoigne en commission parlementaire - « Nous avons besoin de l'appui de l'Assemblée nationale pour préserver nos régimes de retraite et nos emplois », Renaud Gagné, vice-président du SCEP-Québec

QUÉBEC, le 24 mai 2011 /CNW Telbec/ - Les représentants du Syndicat canadien des communications, de l'énergie et du papier (SCEP-FTQ) témoigneront, cet après-midi, devant la Commission parlementaire qui étudie le projet de loi 11 à l'Assemblée nationale du Québec. « Ce projet de loi est essentiel à la réalisation d'une entente que nous avons convenue avec AbitibiBowater et le gouvernement du Québec pour la sauvegarde des régimes de retraite de milliers de personnes et le maintien de milliers d'emplois », expliquera notamment le vice-président du SCEP-Québec.

Soulignons que le projet de loi couvre toutes les compagnies dans le secteur des pâtes et papiers qui connaissent des difficultés financières et qui pourront ainsi, à certaines conditions, se prévaloir d'allégements financiers. Le but est de favoriser le maintien des régimes de retraite et d'éviter les cas de faillite et la liquidation des régimes. Dans le cas d'AbitibiBowater uniquement, on parlait de milliers d'emplois et de la perte de 25 % de la rente de près de 9 000 retraités et encore plus pour les travailleurs actifs.

Le cas de Papiers Fraser, est une vraie honte - pour ne pas dire un vol pur et simple - mais il a permis de mettre en lumière les effets dévastateurs d'une terminaison. Non seulement les retraités ont perdu 35 % de leurs revenus de retraite, mais les participants actifs ont également perdu énormément. Ceux de 55 ans et plus, à hauteur de 40 % et ceux de moins de 55 ans, jusqu'à environ 70 % de ce à quoi ils s'attendaient pour leur retraite. « Et c'est ce que nous tentons d'éviter aujourd'hui avec l'adoption d'un projet qui permettra de négocier une autre avenue au lieu de se retrouver avec une faillite et une terminaison », a expliqué le dirigeant syndical.

C'est dans ce contexte que le syndicat, AbitibiBowater et la Régie des rentes ont pu s'entendre pour trouver des aménagements qui ont permis d'éviter la faillite de la compagnie et le projet de loi 11 contient justement une partie de ces mesures.

Le SCEP-FTQ a tenu à rappeler que des milliers de travailleurs actifs dans les usines AbitibiBowater du Québec, de l'Ontario et des Maritimes ont approuvé l'entente conclue. Elle bénéficie aussi de l'appui de plusieurs associations de retraités des usines AbitibiBowater et WhiteBirch dont notamment de Laurentides, de la défunte Belgo, de Wayagamac, de Beaupré, de Baie-Comeau, de Gatineau et d'Amos ainsi que Stadacona (y incluant les travailleurs actifs) et Masson en Outaouais. « Si le projet de loi 11 est adopté, il pourrait représenter une porte de sortie pour les 3 usines de WhiteBirch alors que la compagnie est sous la protection de la Loi sur les arrangements avec les créanciers (LACC) et qu'un acheteur potentiel veut mettre fin aux régimes actuels », a expliqué M. Gagné.

Les représentants du SCEP ont ainsi résumé le dossier en déclarant que « nous croyons que l'entente conclue entre AbitibiBowater, la Régie des rentes et notre organisation, dont l'aboutissement se concrétise dans le projet de loi 11, est la meilleure solution que nous pouvions avancer pour la sauvegarde d'une importante industrie, des emplois et des régimes de retraite. C'est pourquoi nous vous demandons de nous appuyer dans le processus en faisant en sorte que le projet soit finalement adopté ».

Le SCEP-FTQ est le plus grand syndicat du secteur forestier et de la transformation du bois au Québec et est affilié à la plus grande centrale syndicale, la Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ).

SOURCE SYNDICAT CANADIEN DES COMMUNICATIONS, DE L'ENERGIE ET DU PAPIER

Renseignements :

Source : Syndicat canadien des communications, de l'énergie et du papier (SCEP-FTQ) www.scepquebec.qc.ca
Pour information : Laurent Lévesque, représentant national, SCEP-Québec, 514 916-7237

Profil de l'entreprise

SYNDICAT CANADIEN DES COMMUNICATIONS, DE L'ENERGIE ET DU PAPIER

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.