Le rêve d'un Canada bilingue en déclin?



    Les élèves francophones et français langue seconde du secondaire, de
    Whitehorse à Charlottetown, se réunissent au Forum national des jeunes
    ambassadeurs, organisé par Le français pour l'avenir pour partager
    leurs opinions.

    TORONTO, le 8 fév. /CNW/ - Plusieurs facteurs menacent l'image idéale du
Canada comme société bilingue. Selon le recensement de Statistique Canada,
seulement 13 pour cent des élèves de français langue seconde en dehors du
Québec, âgés de 15 à 19 ans, ont déclaré être bilingues en 2006, par rapport à
16,3 pour cent en 1996. Encore plus alarmants que ce recul, beaucoup des
élèves perdent leur bilinguisme dès qu'ils quittent l'école secondaire.
    "Nos systèmes éducatifs font un bon travail dans le développement du
noyau des élèves bilingues, mais malheureusement la plupart des diplômés, une
fois terminée l'école secondaire, n'ont aucun sens comment continuer à
aiguiser leurs compétences du français tout au long de leur vie," explique
Anne Kothawala, présidente de Le français pour l'avenir.
    Les élèves francophones hors Québec ont même de nombreux défis non
seulement pour maintenir leur langue, mais aussi leur culture, surtout en
vivant dans les provinces majoritairement anglophones. Alors, afin d'aider à
trouver des solutions et remédier cette situation, les élèves du secondaire,
bilingues, participeront du 9 au 12 février 2008, au Forum national des jeunes
ambassadeurs, organisé par Le Français pour l'avenir, au Collège universitaire
Glendon, l'Université York, à Toronto. Ensemble, ces élèves discuteront et
examineront les causes de ce déclin tout en proposant leurs perspectives.
    Au cours des quatre jours de leur visite à Toronto, les ambassadeurs
seront conseillés à mieux comprendre leurs responsabilités en tant
qu'ambassadeurs, sur l'élaboration de futures politiques sur le bilinguisme,
la réalité de l'évolution culturelle et linguistique, la démographie, et leur
rôle dans la promotion de la dualité linguistique. Ils vont également
découvrir les avantages offerts dans les collèges et les universités de langue
française, le marché du travail, le talent qu'ils possèdent en étant
bilingues, mais aussi comment ouvrir les portes du reste du monde. John
Ralston Saul, écrivain célèbre de renommé international, fera un discours à la
séance plénière le 9 février. Saul est un des fondateurs de Le français pour
l'avenir.
    "Nous organisons ce Forum pour les motiver, les revigorer, créer en eux
un engouement, afin qu'ils puissent faire la promotion du bilinguisme dans
leur collectivité locale. Ils écrivent des lettres à leurs rédacteurs en chef
de journaux locaux, et ils font des présentations dans de divers événements et
aussi, ils en parlent à leurs amis," a ajouté Mme Kothawala, qui est également
présidente et PDG de l'Association canadienne des journaux.

    Le français pour l'avenir a été créé après le référendum du Québec en
1995 afin de promouvoir la dualité linguistique au Canada. Un des objectifs de
Le français pour l'avenir est de mettre en valeur les avantages sociaux et
professionnels en forgeant des liens linguistiques et culturels parmi les
élèves du secondaire qui suivent des cours de français langue première et de
français langue seconde.

    Le français pour l'avenir, en partenariat avec L'Apathie C'est Plate et
l'Université d'Ottawa, a aussi organisé le concours national de rédaction pour
les élèves du secondaire pour examiner pourquoi les jeunes Canadiens ne votent
pas. Les gagnants dans les deux catégories, français langue seconde et
français langue première, seront décernés des bourses de 20 000 $ à
l'Université d'Ottawa. La date limite pour la soumission des rédactions est le
18 Mars. Tous les textes doivent être rédigés en français.

    Le Collège universitaire Glendon est situé au 2275, avenue Bayview (à
l'avenue Lawrence), Toronto ON M4N 3M6





Renseignements :

Renseignements: Le français pour l'avenir: Marc Pandi, Responsable des
communications (bilingue), Tél.: (416) 203-9900 x.221, Cell: (416) 939-0248,
Courriel: marcpandi@french-future.org, Site web: www.french-future.org;
Collège universitaire Glendon, l'Université York: Tobi Strohan, Directrice de
recrutement et marketing, Tél.: (416) 736-2100 ext. 88337, Téléc.: (416)
487-6786, Courriel: tstrohan@glendon.yorku.ca, Site web: www.glendon.yorku.ca

Profil de l'entreprise

LE FRANCAIS POUR L'AVENIR

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.