Le restaurant Cheaters et son administrateur condamnés à nouveau pour avoir enfreint la Loi sur les normes du travail



    QUEBEC, le 10 mars /CNW Telbec/ - Après avoir été reconnus coupables une
première fois le 13 septembre 2007 d'avoir refusé de produire le registre de
salaires de leurs employés, le restaurant Cheaters et son administrateur
Nikolaos Giannokopoulos récidivent. En effet, ils ont été condamnés à nouveau
pour le même motif le 27 février dernier. Pour cette deuxième infraction, ils
devront débourser une amende totale de 3 020 $. L'entreprise située à
Sainte-Anne-de-Bellevue et son propriétaire ont aussi été condamnés à payer 1
700 $ pour avoir fait effectuer un travail par un enfant durant la nuit, soit
entre 23 h et 6 h.
    Il ne s'agit cependant pas des seules condamnations qui ont été rendues
le 27 février 2008. Francine Merineau qui dirige le site Internet
Mangez-bien.com, Hovhannessian Zevart qui est l'administrateur de l'entreprise
de Laval Qualité H oeuvrant dans le secteur du vêtement, Ordinateurs en gros
Westmount et son dirigeant Mark Philip Perreira, ainsi que le restaurant de
Montréal Wilson Bar Grill et son administrateur Aicha Cassar ont tous été
condamnés à payer chacun une amende variant entre 610 $ et 850 $ pour avoir
refusé de produire le registre de salaires.
    En refusant de fournir le registre de salaires de leurs employés, comme
l'impose la Loi sur les normes du travail à tous les employeurs, ces
entreprises nuisent au travail de la Commission des normes du travail qui n'a
pas les moyens de vérifier si les salariés ayant déposé une plainte ont bien
reçu toutes les sommes qui leur sont dues. Les employeurs doivent conserver
pendant une période de trois ans un système d'enregistrement ou un registre
qui comprend notamment le nombre d'heures travaillées par jour et par semaine
pour chacun des salariés.

    La Commission des normes du travail veille au respect de la loi

    "La Commission privilégie la prévention et la sensibilisation des
employeurs et des salariés, ce qui porte fruit puisque la majorité se conforme
à la loi. Cependant, elle se doit d'adopter des mesures plus coercitives
envers la minorité d'employeurs qui contrevient à la loi et qui exerce ainsi
une concurrence déloyale. Ces actions visent à mieux protéger les salariés et
à encourager les employeurs à respecter la réglementation en vigueur", a
déclaré le président-directeur général, M. Michel Després.

    La liste des employeurs contrevenants est maintenant accessible

    Vous voulez savoir si un employeur a déjà fait l'objet d'une condamnation
à la suite d'une poursuite pénale ? Consultez le site Internet de la
Commission des normes du travail au www.cnt.gouv.qc.ca/contrevenants.

    Au sujet de la Commission des normes du travail

    La Commission informe et renseigne les salariés, les employeurs ainsi que
l'ensemble de la population sur les droits et les obligations prévus par la
Loi sur les normes du travail. Elle reçoit les plaintes des salariés et tente
d'amener les employeurs et les salariés à s'entendre quant à leurs mésententes
relatives à l'application de la loi et de ses règlements.
    Pour recevoir gratuitement par courriel les nouvelles de la Commission,
abonnez-vous au Cyberinfo CNT au cnt.gouv.qc.ca/cyberinfo.
    -%SU: LAW,LBR
    -%RE: 1




Renseignements :

Renseignements: Jean-François Pelchat, Direction des communications,
(418)  525-2164, jean-francois.pelchat@cnt.gouv.qc.ca

Profil de l'entreprise

COMMISSION DES NORMES DU TRAVAIL

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.