Le réseau FADOQ réclame un revenu décent garanti pour les aînés



    MONTREAL, le 26 nov. /CNW Telbec/ - Profitant du débat à la Chambre des
Communes autour du programme de la Sécurité de la vieillesse, le réseau FADOQ
tient à rappeler à tous les parlementaires l'urgence d'agir pour assurer à
tous les aînés du Québec, particulièrement à ceux qui vivent seuls, un revenu
minimal décent. Voilà pourquoi nous demandons à tous les parlementaires de
considérer le projet de loi que s'apprête à déposer le Bloc Québécois cette
semaine en vue de réformer le Supplément de revenu garanti (SRG).
    C'est un message que nous répétons depuis plusieurs années dans nos
représentations visant à augmenter les prestations du SRG et à mieux informer
les aînés à faible revenu de leur admissibilité à celles-ci. Le réseau FADOQ
s'est également prononcé en faveur du projet de loi C-36 aujourd'hui adopté,
qui permettra le renouvellement automatique du SRG pour les aînés qui en sont
déjà bénéficiaires. Cependant, les nouvelles mesures sont clairement
insuffisantes pour assurer à ces aînés un revenu décent qui corresponde au
moins au seuil de faible revenu établi par Statistique Canada.
    Ce n'est pas de richesse dont nous parlons, mais d'un revenu minimal qui
devrait être garanti à tous les aînés dans une société qui affirme respecter
ces derniers. Un sérieux coup de barre doit être donné dans le programme de la
Sécurité de la vieillesse et cela implique en effet une augmentation
significative des prestations du SRG dépassant les quelques dollars grappillés
ici et là auxquels les aînés ont été habitués. On doit également assurer la
rétroactivité de ces prestations aux aînés qui y avaient droit sans les avoir
demandées.
    On doit aussi, ce dont le Bloc ne parle pas, calculer autrement les
impacts d'une augmentation de revenu pour les aînés qui reçoivent le SRG.
Saviez-vous que pour chaque dollar supplémentaire dans son revenu annuel, une
personne qui vit seule et reçoit le SRG voit celui-ci diminuer de 50 cents? Un
membre nous a confié avoir réussi à hausser son revenu imposable annuel de
2000 $, ce qui a eu pour effet de faire descendre la valeur de son SRG de
1000 $ durant l'année. Avec la formule "Deux sous de gagnés, un de perdu", on
peut douter que le SRG atteigne bien son objectif de sortir les aînés de la
pauvreté. Cette situation dissuade également plusieurs aînés à faible revenu
de retourner sur le marché du travail à l'heure d'une pénurie de
main d'oeuvre, estimant à juste titre que les gains réalisés ne
contribueraient pas vraiment à améliorer leur situation financière.
    Le réseau FADOQ espère que les députés sauront mettre leurs allégeances
partisanes de côté pour réformer sans tarder le SRG dont l'objectif reste
d'assurer aux aînés une qualité de vie à laquelle nous avons tous droit.




Renseignements :

Renseignements: Réseau FADOQ, Frédérique-Sophie Côté, (514) 252-3017


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.