Le Réseau FADOQ et la FARQ réagissent fortement aux propos du président de l'UMQ au sujet des régimes de retraite

MONTRÉAL, le 10 nov. 2011 /CNW Telbec/ - Le Réseau FADOQ et la Fédération des associations de retraités du Québec (FARQ) critiquent vivement le discours de M. Éric Forest, président de l'union des municipalités du Québec (UMQ) et maire de Rimouski, rapporté dans l'article du journaliste Michel Girard, publié dans le quotidien La Presse le 5 novembre dernier.

Après avoir obtenu l'étalement prolongé du remboursement des déficits et les congés de cotisation à même les surplus dans les régimes de retraite, le président de l'UMQ demande au gouvernement de lui donner de nouveaux pouvoirs qui pourraient compromettre les rentes des retraités municipaux. Pourtant, force est de constater qu'il n'y a rien de « généreux » dans les régimes de retraite, contrairement à ce que laisse croire M. Forest. Il faut savoir que l'argent dans la caisse de retraite a été retenu sur le salaire des employés pendant toutes leurs années de travail, souvent plus de trente à quarante ans. « C'est du salaire gagné qui a été retenu et qui doit être remboursé. Ce n'est ni généreux ni un abus fiscal, ce n'est que justice » affirme M. Jean-Claude Grondin, président du Réseau FADOQ.

D'ailleurs, les cours de justice ont confirmé à plusieurs reprises que les cotisations de l'employé et de l'employeur au régime de retraite font partie de la rémunération globale de l'employé et que par conséquent, ils constituent un salaire différé.

« En ciblant les retraités, le président de l'UMQ veut leur faire supporter l'odieux de ses projets de taxer les citoyens, au lieu de s'attaquer à la gestion de la caisse dont il a la responsabilité. Les retraités sont les plus vulnérables et n'ont pas les moyens du patronat et des syndicats pour se défendre. Ils comptent sur la protection de la loi », soutient M. Jacques Beaudoin, président de la FARQ.

Dans cet article, M. Forest s'indignait également du fait que l' « on demande un effort supplémentaire aux citoyens alors que les deux tiers d'entre eux n'ont même pas de régime de retraite ». Or, tous les citoyens doivent payer leurs taxes municipales, les travailleurs, les rentiers, les chômeurs et même ceux qui n'ont pas de régime de retraite. Ces taxes sont utilisées pour payer les dépenses municipales incluant les salaires des employés et des élus.

En dernier lieu, le Réseau FADOQ et la FARQ se voient vraiment désolés de constater que le président de l'UMQ évoque la comparaison entre la situation d'une municipalité et celle d'une entreprise privée en affirmant qu'il n'a pas « le pouvoir des entreprises privées qui peuvent menacer de fermer leurs portes en vue de négocier un allègement des charges des régimes de retraite ». Cette menace est tout à fait déloyale de la part d'un élu. Les retraités et l'employeur, dans ce cas la municipalité, se sont engagés à l'époque de l'embauche à faire du régime de retraite un bénéfice futur à leur rémunération. Aujourd'hui, les retraités ne demandent pas un bonus ni un avantage financier au détriment de leurs concitoyens, ils demandent simplement à leur ancien employeur de remplir leur part du contrat.

Le Réseau FADOQ et la FARQ demandent au gouvernement de ne pas accorder ce pouvoir supplémentaire aux municipalités. Couper dans les régimes de retraite ne constitue en aucun temps une solution aux problèmes de gestion complexes des municipalités.

Le Réseau FADOQ est composé d'organismes affiliés. Il a pour mission de regrouper les personnes de 50 ans et plus et de les représenter devant les instances nécessitant la reconnaissance de leurs droits et de leurs besoins. Il a également comme mission d'organiser des activités et d'offrir des programmes ainsi que des services répondant à leurs besoins. Le Réseau FADOQ compte à ce jour plus de 265 000 membres et est le plus grand organisme d'aînés au Canada.


SOURCE FADOQ

Renseignements :

Nathalie Guay
Conseillère - Communications
514 252-3017
nathalie.guay@fadoq.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.