Le réseau FADOQ appuie un projet de loi qui favorise le retour des jeunes en région



    MONTREAL, le 26 mai /CNW Telbec/ - Le réseau FADOQ désire exprimer son
plein appui au projet de loi C-288, visant à accorder aux nouveaux diplômés
qui s'installent dans une région un crédit d'impôt équivalent à 40 % du
salaire reçu, pour un maximum de 8 000 $ sur trois ans. Actuellement au stade
de la première lecture, ce projet de loi représenterait certainement une
mesure cruciale dans les efforts nécessaires à l'attraction de jeunes en
région ressource.
    Les aînés du Québec sont fortement préoccupés de l'exode des jeunes vers
les grands centres urbains. Il est évident que si l'on ne met pas tout en
oeuvre afin de freiner cet exode en attirant les jeunes en région, ce sont des
communautés entières qui, à terme, seront menacées de disparition. "Les jeunes
sont essentiels au maintien d'une masse critique capable de justifier la
présence de commerces et de services publics de proximité, eux-mêmes
nécessaires au maintien à domicile de beaucoup de personnes âgées" déclare
Ernest Boyer, président du réseau FADOQ. Ce type de crédit d'impôt, déjà mis
en place au niveau provincial, a montré qu'il était d'une grande efficacité :
en 2006 seulement, ce sont près de 11 300 jeunes qui ont vu leur retour en
région favorisé par cette mesure.
    Il y a actuellement 6 régions administratives québécoises sur 17 qui
subissent, année après année, une diminution de leur population, un phénomène
qui s'accompagne également d'un important vieillissement de celle-ci. Or, le
réseau FADOQ est d'avis que la présence de toutes les générations en nombre
significatif, dans les régions du Québec, est essentielle à la vitalité
économique et à la qualité de vie de tous. Les plus jeunes jouent également un
rôle très important dans la transmission des valeurs, dans le développement
économique des régions, de même que dans la fourniture de services directs aux
personnes âgées, notamment dans le rôle de proches aidants que beaucoup
accomplissent. "En tant que bâtisseurs et défricheurs du Québec d'aujourd'hui,
nous ne pouvons accepter que par faute d'un aveuglement idéologique, on ne
mette pas en place une mesure simple et efficace, qui pourrait avoir pour
effet de préserver et développer nos acquis collectifs en région" affirme
Ernest Boyer.
    De plus, la crise économique actuelle, qui touche beaucoup de
travailleurs d'expérience, particulièrement en région ressource, est
l'occasion idéale pour mettre en place un crédit d'impôt qui favoriserait le
retour de travailleurs hautement qualifiés. "Le gouvernement conservateur doit
entendre les groupes qui appuient aujourd'hui le projet de loi C-288 et mettre
en application, rapidement, la mesure qui y est proposée." termine Ernest
Boyer.




Renseignements :

Renseignements: Frédéric Lalande, Conseiller aux dossiers sociaux,
Réseau FADOQ, (514) 252-3017 poste 3440


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.