Le REMDUS s'inscrit en dissidence sur les nouvelles règles référendaires adoptées par la FEUQ



    SHERBROOKE, QC, le 25 mars /CNW Telbec/ - Le 20 mars 2008 en soirée, le
Conseil d'administration (CA) de la Fédération étudiante universitaire du
Québec (FEUQ) a adopté une nouvelle politique référendaire et des
modifications à ses règlements généraux (RG) en se fondant sur des documents
rendus disponibles moins de 24 heures à l'avance. Le REMDUS s'est opposé à la
tenue de cette réunion et a fait inscrire sa dissidence au procès verbal.
    Malgré l'importance des points traités au cours de cette réunion, Jocelyn
Caron, l'administrateur délégué par la FAECUM sur le CA de la FEUQ, s'est
opposé à la présence d'observateurs (qu'ils soient exécutants élus
d'associations membres ou simples cotisants) lors de la séance du CA FEUQ du
20 mars, ne serait-ce que par le biais d'une liaison téléphonique, épargnant
ainsi aux observateurs l'odieux d'une adoption de ces nouveaux RG en moins
d'une heure, presque sans débats. Les nouvelles mesures référendaires adoptées
prévoient :

    
    - l'exclusion d'office du vote par voie électronique, seuls le scrutin
      papier et par poste conventionnelle sont permis, une limitation
      antinomique avec la modernité, l'environnement et la démocratie;
    - l'obligation d'inclure deux officiers FEUQ dans le comité référendaire,
      soit une atteinte grave à la souveraineté locale et à la neutralité;
    - l'interdiction de tenir compte de la valeur des services rendus ou des
      frais occasionnés par les officiers FEUQ qui participent au processus
      référendaire, ce qui occasionnera un déséquilibre profond entre les
      camps pro-affiliation et désaffiliation;
    - des règles de majorité à géométrie variable modulées selon les intérêts
      de la FEUQ;
    - un préavis de 90 jours pour la tenue d'un référendum empêchant ainsi de
      tenir la consultation durant la même session où l'avis référendaire est
      déposé;
    - une période de campagne limitée à dix jours, ce qui limite la diffusion
      d'information aux étudiants;
    - l'interdiction de tenir deux référendums à moins de 18 mois
      d'intervalle, même lorsqu'un référendum est annulé;
    - l'application rétroactive de certaines dispositions.
    

    Voici ce qu'en pensent les étudiants non consultés lors des modifications
de ces règlements et qui doivent payer les cotisations automatiques et
obligatoires de la FEUQ :
    "Ce qui est le plus troublant par ce processus d'adoption en 24 heures,
c'est que le droit des associations membres à consulter leurs instances sur un
changement aussi fondamental est totalement bafoué" dénonce Louis Philippe
Hubert, étudiant en résidence à la Faculté de médecine. Il sera donc désormais
tout aussi impossible de s'affilier à la FEUQ que de s'en désaffilier. "C'est
l'attrait de ce que la FEUQ peut faire pour ses associations membres et leurs
étudiants qui devrait garder ces associations au sein de la FEUQ et non pas un
rideau de fer réglementaire. Si la FEUQ s'avère un choix si réfléchi et si
bénéfique pour ses associations membres et leurs étudiants, pourquoi les
garder captifs?" s'interroge Jacques-B. Roberge, secrétaire général du REMDUS.
Un tel rideau de fer empêchant la consultation par voie électronique constitue
une approche rétrograde, surtout lorsque l'on constate que des organisations
hautement réputées comme Desjardins offrent désormais à leurs membres de
participer en ligne aux assemblées générales. Plus encore, même au Bhoutan, un
petit pays isolé niché entre l'Inde et la Chine où la télévision et l'Internet
ne sont apparus qu'en 1999 et 2000 respectivement, un pays qui défend pourtant
toujours farouchement ses valeurs traditionnelles, le vote aux élections
nationales se fera par voie électronique! "Je me pose des questions sur les
nouvelles règles référendaires FEUQ et je ne suis pas d'accord avec tout"
affirme Alexandra Beaudry, vice présidente aux affaires externes au REMDUS.
    "C'est grave lorsqu'une instance nationale se croit plus importante que
ses membres." affirme Julien St-Pierre, étudiant en service social. Selon
Isabelle Bolduc, vice-présidente aux communications du REMDUS, "La teneur des
nouveaux règlements adoptés est une insulte à la démocratie étudiante. Le
message aux associations membres est clair, ceux qui y sont... le sont pour le
meilleur et pour le pire... jusqu'à ce que la mort les sépare..."
    "Manifestement, l'objectif de l'exécutif FEUQ en 2007-2008 n'est pas de
contrer la hausse des frais de scolarité mais bien de contrer les
désaffiliations." affirme David Lanneville, étudiant en politique appliquée.
En effet, les changements substantifs aux RG et politiques de la FEUQ pour
cette année, se sont limités pour l'essentiel, à des modifications aux règles
référendaires suite au déclenchement de consultations ou pétitions
référendaires au sein de deux associations membres de la FEUQ dont le REMDUS.
Pire encore, la FEUQ a délaissé sa campagne contre la hausse des frais de
scolarité en janvier 2008, suite à un constat d'échec énoncé lors du congrès
FEUQ tenu à Trois Rivières.
    "Il est particulièrement inquiétant que la fédération se défende contre
la volonté de ses membres par des artifices règlementaires plutôt que de
défendre leurs intérêts auprès du ministre. C'est le signe révélateur d'un
profond malaise au sein de la fédération : elle n'est plus en adéquation avec
sa base. Il est grand temps de repenser le mouvement étudiant au Québec!"
affirme Jean-François Wehrung, président du REMDUS.
    L'intégralité des modifications aux RG et politiques référendaires de la
FEUQ est disponible sur le site Internet du REMDUS (www.remdus.qc.ca).




Renseignements :

Renseignements: Monsieur Jean-François Wehrung, Président du REMDUS,
(819) 821-8000 poste 63952, president.remdus@usherbrooke.ca

Profil de l'entreprise

REGROUPEMENT DES ETUDIANTES ET DES ETUDIANTS DE MAITRISE, DE DIPLOME ET DE DOCTORAT DE L'UNIVERSITE DE SHERBROOKE (REMDUS)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.