Le recul du rendement du Canada masqué par les prix élevés des ressources



    OTTAWA, le 30 juin /CNW Telbec/ - Dans son 12e bilan comparatif annuel,
Le Conference Board du Canada rapporte que les prix élevés des produits de
base masquent le recul du rendement socioéconomique du Canada par rapport à
celui d'autres pays industrialisés.
    "Le Canada perd du terrain comparativement à d'autres pays qui
réussissent mieux que lui à tirer parti de leurs avantages, explique Anne
Golden, présidente et chef de la direction du Conference Board. Nous semblons
avoir le vent dans les voiles grâce à la demande mondiale pour nos ressources,
mais le pays ne pourra pas garder le cap à terme."
    "Malheureusement, le Conference Board martèle ce message depuis une
douzaine d'années, et les mêmes difficultés surviennent année après année. Au
coeur de notre rendement à la traîne, il y a notre échec à innover."
    Comment se classe le Canada? Rapport sur son rendement compare le
rendement de 17 pays, dont le Canada, jouissant de niveaux de vie parmi les
plus élevés du monde. Dans cinq des six grands domaines évalués, le Canada
termine dans la moitié inférieure du groupe.

    Economie : Le Canada se classe 11e cette année, ce qui signifie une chute
importante par rapport à la troisième position qu'il occupait dans les
années 70. Le bas niveau de productivité - le Canada est 15e - constitue le
principal frein au rendement économique. Le Canada n'a pas réussi non plus à
suivre le peloton dans un contexte de concurrence mondiale croissante pour les
investissements.

    Innovation : La hausse de la productivité du Canada passe par
l'amélioration de son rendement en matière d'innovation. Or, depuis les
années 80, le Canada affiche continuellement de piètres résultats selon les
indicateurs d'innovation; il termine au 13e rang dans le rapport de cette
année. Pourtant, il dispose de bon nombre d'éléments nécessaires pour innover,
mais la recherche n'est pas bien commercialisée et utilisée comme source
d'avantages pour les entreprises désireuses de conquérir une part du marché
mondial.

    Education et compétences : Le Canada se classe en 2e position, juste
après la Finlande. Il obtient les meilleures notes pour ses taux de réussite
aux niveaux secondaire et collégial. Mais deux problèmes surgissent.
Premièrement, quatre travailleurs canadiens sur dix ne possèdent pas les
capacités de lecture et d'écriture de base pour composer avec les impératifs
professionnels de l'économie moderne. Deuxièmement, le Canada ne produit pas
suffisamment de diplômés dans les domaines sous-tendant l'innovation,
notamment les sciences, les mathématiques et le génie. Enfin, le nombre de
diplômés au niveau du doctorat est trop faible.

    Environnement : De piètres résultats au chapitre des émissions de gaz à
effet de serre, du smog et de la génération de déchets valent au Canada un
15e rang. En effet, les Canadiens produisent plus de déchets par habitant que
tous les autres pays du groupe de référence. Par ailleurs, seule l'Australie
émet plus de gaz à effet de serre par habitant.

    Santé : Le Canada s'assure une place au milieu du peloton - la 9e - pour
la santé de sa population. Toutefois, des taux de mortalité élevés imputables
aux maladies cardiaques et l'augmentation des décès dus au diabète devraient
tirer les sonnettes d'alarme. De plus, les taux de diabète et d'obésité
infantiles montent en flèche, si bien que la génération d'enfants actuelle
risque d'être la première en plus d'un siècle à avoir un état de santé pire
que celui des parents.

    Société : Terminant en 10e position, le Canada devance les Etats-Unis,
mais se classe loin derrière les pays de tête. Certains de ses résultats -
notamment les taux de vols par effraction et de voies de faits, et les niveaux
de pauvreté infantile - sont étonnement médiocres.

    Pour une vue d'ensemble des conclusions du rapport, consulter l'adresse
www.conferenceboard.ca/hcp. Pour lire le message d'Anne Golden à l'occasion de
la Fête du Canada, voir


    http://www.youtube.com/watch?v=hPUvAq_flbg
    (en anglais).




Renseignements :

Renseignements: Brent Dowdall, Relations avec les médias, (613)
526-3090, poste 448, corpcomm@conferenceboard.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.