Le rapport des chantiers de Montréal-Nord: preuve de l'échec de l'administration Tremblay dans le dossier de la cohésion sociale !



    MONTREAL, le 2 avr. /CNW Telbec/ - Le chef de l'Opposition officielle et
maire de l'arrondissement Ville-Marie, Benoit Labonté, ainsi que les élus de
l'Opposition officielle, tiennent à saluer la participation et la concertation
de tous les organismes qui ont participés à l'élaboration du rapport et des
recommandations des chantiers de Montréal-Nord. "Nous sommes conscients que le
travail des organismes concernés n'est qu'une base et que des actions
concrètes et immédiates s'imposent. Malheureusement, une conclusion ressort de
tous ces efforts : les recommandations faites par les organismes sont la
preuve flagrante que l'administration Tremblay échoue, depuis les 7 dernières
années, à bien cerner le problème de la cohésion sociale et à poser les gestes
nécessaires", a déclaré le Maire Labonté.
    En effet, il est visible que les préoccupations et les besoins de la
population du quartier n'ont pas changé depuis le sommet de Montréal-Nord en
2002. Déjà, à ce moment, on parlait de l'importance d'offrir des services
adaptés aux jeunes, de poser des gestes pour les jeunes, du sentiment
d'insécurité, qui semble être plus élevé dans ce quartier qu'ailleurs à
Montréal, mais ne s'y limite pas. "Si le Maire Tremblay avait été sur le
terrain, pris action rapidement et avait posé les gestes nécessaires, il y a 7
ans, quand la population et les organismes le réclamaient déjà, qui sait
quelle aurait été la transformation du quartier aujourd'hui", a souligné
madame Soraya Martinez, Leader adjoint de l'Opposition officielle et
conseillère de ville du district de Saint-Michel.
    Ce qui inquiète avant tout le chef de l'opposition officielle est
l'augmentation du sentiment d'insécurité, tel que démontré par le rapport
présenté aujourd'hui. Il est d'autant plus désolant qu'aucun représentant de
l'administration actuelle n'ait été présent lors de la présentation du
rapport, alors que les chantiers étaient une proposition du Maire de Montréal.
    "Il faut cesser de se désister et proposer des actions immédiates. Fini
les énièmes consultations, rapports et politiques qui font état de la
problématique de la cohésion sociale, mais n'offrent aucune solution durable,
sinon on risque de voir les événements du mois d'août passé se répéter !", a
affirmé le Maire Labonté.
    Dans ce contexte, le Maire Labonté propose les trois éléments d'action
suivants afin de faire avancer le dossier à Montréal-Nord :

    
    1. Créer immédiatement la Table paix et sécurité;
    2. Démarrer une étude de faisabilité pour un nouveau centre sportif au
       parc Henri-Bourassa;
    3. Exiger que le maire de Montréal mette en place immédiatement un plan
       d'action en sécurité pour la métropole.
    

    "Ce plan d'action en sécurité devra être fait en collaboration avec
l'administration municipale, le service de police de la ville de Montréal, les
tables de paix et sécurité de chaque arrondissement et les différents
organismes, afin de rebâtir le lien de confiance entre la population et les
forces de l'ordre et d'établir un échéancier qui permettra de mettre en
oeuvres certaines des actions dans les plus brefs délais", a ajouté Benoit
Labonté.
    "C'est l'action qui s'impose", a indiqué Mme Martinez. "Le travail
d'équipe accompli lors des chantiers, démontre à quel point les organismes
désirent apporter des solutions concrètes à la problématique de la cohésion
sociale à Montréal-Nord. Mais ils ont besoin de la volonté politique derrière
eux pour réaliser leurs recommandations. Le maire nous a assurés que les
chantiers seront la solution au problème, aujourd'hui nous attendons toujours
le plan d'action", a-t-elle ajouté.
    Le Maire Labonté annonce, par ailleurs, qu'il tiendra, le 3 juin
prochain, un Forum sur des projets concrets et les meilleures pratiques qui
visent justement le développement social de notre métropole.
    "Essentiellement, nous voulons créer un dialogue inter-arrondissements.
Nous voulons que tous les acteurs du domaine social sur le territoire de la
ville de Montréal nous présentent des projets déjà entrepris ou qu'ils
désirent entreprendre, des projets qui contribuent concrètement et rapidement
au développement social de Montréal. On a besoin d'une vision panmontréalaise
et de leadership au niveau du développement social", a-t-il conclu.




Renseignements :

Renseignements: Caroline Martel, Attachée de presse, Cabinet du chef de
l'Opposition officielle, (514)-872-2934, Cell.: (514)-247-0446

Profil de l'entreprise

Ville de Montréal - Cabinet de la chef de l'Opposition officielle

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.