Le ralentissement de l'activité économique américaine plonge l'économie canadienne dans la récession



    OTTAWA, le 14 janv. /CNW Telbec/ - En 2009, la récession mondiale
provoquée par les Etats-Unis s'est étendue au Canada. On s'attend à une
contraction de l'économie canadienne pendant trois trimestres consécutifs, ce
qui aura pour résultat un recul de 0,5 p. 100 du PIB réel cette année, selon
la Note de conjoncture canadienne - Hiver 2009 du Conference Board.
    "La récession américaine de plus en plus grave continue de faire du tort
au commerce extérieure canadien. Le nouveau facteur, et peut-être le plus
important de tous ceux qui précipitent l'économie canadienne dans la
récession, est l'incidence que la forte chute des produits de base ont sur le
revenu réel. La faiblesse des prix des ressources naturelles, combinée au
déclin de la confiance des consommateurs et des investisseurs et à la
conjoncture peu encourageante des Etats-Unis, provoquera une récession au
Canada en 2009", a déclaré Pedro Antunes, directeur, Prévisions nationales et
provinciales.
    L'économie n'évitera pas la récession, malgré les mesures de relance
budgétaires sous forme de réductions d'impôts et d'affectations de fonds
supplémentaires à l'infrastructure que le gouvernement fédéral pourrait
prendre selon le Conference Board. Cette année, les entreprises canadiennes
régresseront sur le plan des investissements et de l'emploi. La contraction
économique provoquera une inversion temporaire de la tendance, vieille de 14
ans, au resserrement des marchés de l'emploi, ce qui fera grimper le taux de
chômage au-dessus de 8 p. 100 d'ici à la fin de 2009. Comme personne ne
s'attend à ce que les prix des matières premières retrouvent rapidement les
niveaux de 2008, le gouvernement fédéral et ses homologues provinciaux
s'enfoncent dans d'importants déficits financiers et ils auront bien du mal à
équilibrer leur budget d'ici à 2013, fin de la période de prévision.
    L'économie américaine, entre-temps, connaît sa plus forte contraction
depuis les années 1930. Dans sa Note de conjoncture américaine - Hiver 2009,
le Conference Board s'attend à ce que le PIB réel des Etats-Unis perde 1,7 p.
100 en 2009, en dépit du train massif de mesures de relance budgétaires.
    "L'actuel ralentissement de l'activité économique touche presque chaque
région, industrie, emploi et groupe démographique des Etats-Unis", a déclaré
Kip Beckman, chargé de recherche principal. "Les dépenses des ménages
américains, l'un des piliers de la demande globale de ces dernières années,
devraient normalement enregistrer une baisse de 4 p. 100 en 2009".
    Selon l'analyse en profondeur faite dans les prévisions, le train de
mesures de relance prévu par l'administration Obama devrait avoir un effet
positif sur l'économie américaine, ce qui empêcherait que la récession ne
s'éternise. Une reprise de la croissance est attendue pour la seconde moitié
de 2010, grâce à la politique monétaire énergique de la Réserve fédérale et à
des mesures financières de la part du gouvernement américain. Selon les
prévisions, le PIB réel américain devrait augmenter de 2,2 p. 100 en 2010.
    Avec la reprise des principaux marchés d'exportation vers les Etats-Unis,
on prévoit une remontée de la croissance du PIB réel du Canada de 3,6 p. 100
en 2010.




Renseignements :

Renseignements: Brent Dowdall, Relations avec les médias, (613)
526-3090, poste 448, corpcomm@conferenceboard.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.