LE QUEBEC MODIFIE SA GESTION DES CAS DE GRIPPE A (H1N1)



    QUEBEC, le 15 mai /CNW Telbec/ - "Avec l'information dont nous disposons
sur la faible sévérité du nouveau virus de la grippe A (H1N1) et sur sa
transmission entre des gens qui n'ont pas voyagé à l'extérieur du Québec, les
personnes qui développent des symptômes de la grippe ne doivent plus consulter
un médecin à tout coup. Mais les personnes grippées ayant des symptômes plus
sévères (essoufflement, douleur thoracique, atteinte de l'état de conscience,
etc.) doivent évidemment solliciter une évaluation médicale." C'est ce qu'a
déclaré aujourd'hui le docteur Alain Poirier, directeur national de santé
publique.
    Dans le doute, Info-Santé 8-1-1 guidera les patients vers les bons
services. Les personnes qui, dans le contexte de la grippe saisonnière, sont
plus susceptibles de souffrir de complications à cause de leur âge (moins de 2
ans ou plus de 65 ans) ou de conditions sous-jacentes (maladies chroniques,
immunosuppression, cancer, VIH, grossesse) pourraient aussi consulter leur
médecin en cas de grippe.
    Ce faisant, nous passons d'une approche individuelle à une approche
populationnelle dans le suivi des cas, tel que le prévoyait le plan contre la
pandémie d'influenza. "Seules les personnes grippées qui sont hospitalisées ou
admises à l'urgence depuis au moins 24 heures feront l'objet d'une
investigation par les autorités de santé publique. Les données sur ces cas, à
mesure qu'ils sont confirmés, continueront d'être publiées à l'occasion de nos
activités de presse", a précisé le docteur Poirier. Plusieurs autres outils de
surveillance du virus par les hôpitaux, les cliniciens et les laboratoires
sont déjà en place et seront rehaussés, permettant de suivre sa circulation
dans la population.
    Les symptômes de la grippe A (H1N1) sont similaires à ceux de la grippe
saisonnière : fièvre, toux, diminution de l'appétit, maux de tête et douleurs
musculaires. Certaines personnes infectées présentent aussi de l'écoulement
nasal, des maux de gorge, des nausées, des vomissements et de la diarrhée. La
population peut réduire la propagation du virus par des moyens simples, comme
se laver souvent les mains avec de l'eau et du savon ou avec un rince-mains
antibactérien. Il est recommandé de tousser ou d'éternuer dans le pli du coude
ou le haut de l'épaule plutôt que dans ses mains. Ces bonnes pratiques
d'hygiène devraient d'ailleurs s'appliquer en tout temps.
    Pour toute question sur la grippe A (H1N1) relative à la santé, il suffit
de contacter Info-Santé 8-1-1. Pour tous les autres aspects, on peut consulter
le site Web www.pandemiequebec.gouv.qc.ca, ou composer le numéro sans frais de
Services Québec 1 877 644-4545, qui est en fonction de 8 h à 20 h, sept jours
par semaine. Ce service est offert en français, en anglais et en espagnol, sur
demande.
    -%SU: SAN
    -%RE: 1




Renseignements :

Renseignements: Dominique Breton, Relations avec les médias, (418)
266-8914; Source: Direction des communications, Ministère de la Santé et des
Services sociaux du Québec


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.