Le Québec attend toujours 800 M$ d'Ottawa pour le financement postsecondaire - JEAN CHAREST SE SOUCIE DAVANTAGE DU BUDGET D'OTTAWA QUE DE CELUI DES QUEBECOIS



    QUEBEC, le 22 oct. /CNW Telbec/ - Le député de Lac-Saint-Jean et
porte-parole du Parti Québécois en matière d'affaires intergouvernementales
canadiennes, Alexandre Cloutier, est surpris et choqué que le premier ministre
du Québec, Jean Charest, ait décidé discrètement de renoncer pour l'instant à
ce que le Québec obtienne 800 M$ du fédéral à titre de rétablissement des
transferts pour le financement de l'éducation postsecondaire. Pourtant,
c'était une question prioritaire en 2005, en 2006, en 2007 et jusqu'à tout
récemment.
    "Il y a à peine trois semaines, dans ses demandes au fédéral durant la
campagne électorale fédérale, Jean Charest bombait le torse, prétendant
défendre les intérêts du Québec. Il fixait le financement postsecondaire comme
première priorité. Or, la réalité est tout autre : lundi dernier,
discrètement, le premier ministre a mis de côté cette priorité lors de la
rencontre du Conseil de la fédération qu'il présidait. Comment peut-il
affirmer défendre la population du Québec alors qu'il laisse tomber 800 M$
dont nous aurions bien besoin en ces temps difficiles? Ces 800 M$ M. Charest,
ils appartiennent aux Québécois, pas à Ottawa", accuse Alexandre Cloutier.
    Il rappelle que depuis 2005, le Conseil de la fédération faisait de cette
question sa soi-disant priorité numéro un et que le déséquilibre fiscal n'est
toujours pas réglé, contrairement aux prétentions du gouvernement Harper.
    Le député Cloutier ne comprend pas que le premier ministre Charest ait
invoqué la probabilité que le gouvernement Harper puisse présenter un budget
déficitaire pour mettre de côté cette demande légitime du Québec. "Plutôt que
de se préoccuper du budget d'Ottawa, il devrait se soucier davantage de celui
du Québec, dont les revenus sont actuellement inférieurs aux dépenses. Ce
n'est pas en abandonnant 800 M$ sur la table à Ottawa, alors que la crise
financière rattrapera sous peu le Québec, que le premier ministre Charest va
convaincre les Québécois qu'il les défend correctement. A moins que la vraie
nature de Jean Charest ne se manifeste enfin, celle où il plaidait en 1993
pour une réduction des transferts aux provinces dans l'intérêt national
canadien...", a conclu Alexandre Cloutier.
    -%SU: CPN,TAX
    -%RE: 37




Renseignements :

Renseignements: Eric Gamache, Attaché de presse, Aile parlementaire du
Parti Québécois, (418) 644-9318


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.