LE PROTECTEUR DU CITOYEN, AUSSI AU SERVICE DES GENS EN REGION



    QUEBEC, le 7 juin /CNW Telbec/ - Plus de 50 % des plaintes reçues par le
Protecteur du citoyen à l'endroit des ministères et organismes proviennent des
régions autres que Québec et Montréal. Pour les établissements du réseau de la
santé et des services sociaux en région, les plaintes et les signalements sont
de l'ordre de 60 %. Toutefois, il faut tenir compte du fait que les
établissements de Québec et Montréal traitent de nombreux citoyens des
régions.
    L'action du Protecteur du citoyen à l'égard des populations régionales
est bien tangible, notamment en raison de la portée collective de ses
recommandations. Plusieurs situations évoquées dans son rapport annuel
2006-2007 en témoignent. "Lorsque nous analysons des plaintes, il arrive
souvent que l'effet des recommandations que nous formulons soit collectif et
profite à un grand nombre de personnes, soit de façon rétroactive ou encore de
manière préventive en évitant qu'un préjudice ne se reproduise", a expliqué la
Protectrice du citoyen, madame Raymonde Saint-Germain.

    L'érosion des berges du Saint-Laurent : de nombreux citoyens touchés

    La Protectrice du citoyen s'est intéressée à la question de l'érosion des
berges du Saint-Laurent. Sur la Côte-Nord, entre autres, ce phénomène menace
des propriétés et des infrastructures. Il a une incidence directe sur la
sécurité de nombreux citoyens vivant dans 4 municipalités régionales de comté,
31 municipalités et 7 communautés autochtones. De plus, l'érosion des berges
comporte d'importants risques économiques et ne se limite pas à la Côte-Nord.
A plus ou moins brève échéance, le gouvernement et ses partenaires seront
vraisemblablement appelés à intervenir dans d'autres régions du Québec. Deux
aspects cruciaux ont particulièrement retenu l'attention et fait l'objet d'une
intervention officielle de la Protectrice du citoyen : le plan gouvernemental
d'intervention pour les risques naturels ainsi que la qualité et la
disponibilité en temps opportun de l'information donnée aux citoyens touchés.

    Des agriculteurs et des acériculteurs ont gain de cause

    Grâce à l'intervention du Protecteur du citoyen, quatre producteurs de
veaux ont obtenu une aide additionnelle dans le cadre du programme Prime Vert,
administré par le ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de
l'Alimentation. Cette aide doit leur servir à rendre conformes leurs
structures d'entreposage de fumier érigées sur la base de données inscrites
dans un recueil endossé par le Ministère. Au départ, le Ministère refusait
d'admettre la responsabilité de la non-conformité des constructions, pourtant
réalisées en se fiant à des normes reconnues.
    Dans le même esprit, le Protecteur du citoyen a poursuivi, auprès du même
ministère, des démarches qu'il avait entreprises en 2003 pour réclamer
l'indemnisation d'un acériculteur ayant subi des pertes en raison d'une
tempête de vent survenue en 1999. Ayant eu, dans un premier temps, gain de
cause en partie, il a insisté pour obtenir la parité pour les autres
acériculteurs dans la même situation. L'intervention du Protecteur du citoyen
dans ce dossier a ainsi profité à dix autres acériculteurs.

    Une nouvelle entreprise pourra enfin voir le jour

    Devant des retards qui perduraient dans ses démarches avec le ministère
des Ressources naturelles et de la Faune, un citoyen qui souhaite démarrer une
scierie sur un lot de terres publiques de la Côte-Nord a fait appel au
Protecteur du citoyen. D'entrée de jeu, l'analyse du dossier a révélé que la
responsabilité de ces retards était partagée. Considérant que la situation
avait une incidence négative sur les investissements et les emplois liés au
projet, et risquait même d'en compromettre la réalisation, le Protecteur du
citoyen est intervenu.
    Le Protecteur du citoyen a recommandé au ministère des Ressources
naturelles et de la Faune de mieux coordonner le travail de ses directions
internes et d'harmoniser ses façons de faire pour agir de manière plus
efficace auprès des citoyens. Son intervention a permis au citoyen d'obtenir
les autorisations nécessaires pour démarrer sa scierie, dans une région où le
taux de chômage est élevé.

    En matière de santé et de services sociaux, un traitement équitable pour
    les populations régionales

    Le Protecteur du citoyen est attentif à toutes les circonstances pouvant
porter préjudice aux citoyens. Ainsi, le droit des usagers d'obtenir des
services dans leur région a été au coeur de ses préoccupations.
    La Protectrice du citoyen a eu l'occasion de défendre un traitement
équitable à leur égard lors de ses interventions dans le débat entourant
l'adoption des nouvelles mesures d'accès à des services médicaux spécialisés.
Elle a notamment rappelé au ministère de la Santé et des Services sociaux
l'importance que tous les usagers aient accès, dans leur région d'origine, à
des services de réadaptation du réseau public ou d'une clinique privée, après
avoir subi une chirurgie dans le réseau privé.
    A titre d'exemple, le rapport annuel cite le cas d'une dame qui, après
avoir été opérée à un genou dans un établissement de Québec, a dû attendre
trois semaines pour être évaluée par une physiothérapeute dans sa région alors
que le médecin avait proposé des traitements trois fois par semaine. Suite à
une visite de contrôle chez son médecin, celui-ci décide qu'elle doit dû subir
une deuxième opération. Dans le traitement de cette plainte, l'intervention du
Protecteur du citoyen a incité l'établissement à améliorer de manière
significative l'accessibilité et la continuité de ses services en
physiothérapie.
    Qu'il s'agisse des services en physiothérapie, en psychiatrie ou de
services de soutien à domicile, la Protectrice du citoyen s'efforce de faire
en sorte qu'il n'y ait pas deux catégories d'usagers, ceux qui habitent dans
les grands centres et ceux qui résident en région.
    -%SU: CPN,LAW,SAN
    -%RE: 1




Renseignements :

Renseignements: Dominique Bouchard, Agente d'information, (418)
643-2688, Cell.: (514) 346-2643,
dominique.g.bouchard@protecteurducitoyen.qc.ca; Source: Le Protecteur du
citoyen


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.