Le projet de Loi No 49 accueilli positivement par l'ACRDQ



    MONTREAL, le 29 mai /CNW Telbec/ - Invitée à participer à la Commission
parlementaire sur le projet de loi no 49, l'Association des centres de
réadaptation en dépendance du Québec (ACRDQ) s'est montrée favorable aux
objectifs poursuivis par la Loi sur la représentation des ressources de type
familial et de certaines ressources intermédiaires et sur le régime de
négociation d'une entente collective les concernant et modifiant diverses
dispositions législatives. Selon sa directrice générale, Lisa Massicotte,
"dans la mesure où certaines recommandations proposées seront retenues, ce
projet de loi améliorera les conditions de travail des RI-RTF, favorisera le
recrutement de nouvelles ressources dans le réseau de la santé et des services
sociaux, faisant en sorte que ces milieux demeurent propices à
l'épanouissement personnel et social des personnes vulnérables qui leur sont
confiées".
    L'ACRDQ s'est montrée particulièrement préoccupée par le mode de
négociation de l'entente collective, et plus particulièrement par la
multiplicité des acteurs et des ententes collectives qui pourraient résulter
de ce régime de négociation. C'est pourquoi, elle recommande de limiter le
nombre d'associations ou de groupements d'associations qui seront à la table
de négociation nationale.
    Soucieuse de s'assurer que les établissements qu'elle représente auront
la possibilité de faire valoir leurs intérêts et ceux des clientèles dont ils
ont la responsabilité, l'ACRDQ propose que les associations du réseau
d'établissements de santé et de services sociaux soient partie prenante et
qu'elles soient présentes à toutes les étapes du processus de négociation de
l'entente collective. L'Association souhaite également qu'un mécanisme de
consultation entre le ministre et les associations d'établissements s'applique
dans la détermination d'une entente avec les RI qui ne sont pas visées par le
projet de loi no 49.
    Enfin, si le projet de loi est adopté, l'ACRDQ formule le souhait que
cette étape puisse se dérouler dans le respect des mandats confiés à la
ressource et sans impact sur la clientèle dont elle a la responsabilité.

    L'Association des centres de réadaptation en dépendance du Québec
regroupe les 21 centres de réadaptation publics et quelques organismes
apparentés répartis dans toutes les régions du Québec. Il s'agit du seul
réseau provincial de services spécialisés entièrement dédié aux personnes aux
prises avec des problèmes d'alcool, de drogue, de jeu de hasard et d'argent.
Au cours d'une année, ce sont plus de 50 000 personnes de tout âge qui ont
recours à leurs services. Le tiers d'entre elles sont des jeunes de 24 ans et
moins.




Renseignements :

Renseignements: Lucie Mongrain (ACRDQ), (514) 287-9625, poste 109, (514)
887-8672

Profil de l'entreprise

Association des centres de réadaptation en dépendance du Québec (ACRDQ)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.