Le projet de la Romaine est situé en territoire Innu - Ce territoire est toujours grevé d'un titre et de droits ancestraux



    WENDAKE, QC, le 13 mai /CNW Telbec/ - En cette journée d'annonce du coup
d'envoi du projet de développement hydroélectrique de la Romaine, l'Assemblée
des Premières Nations du Québec et du Labrador (APNQL) tient à rappeler que ce
projet est situé entièrement en territoire Innu. "Un territoire sur lequel il
existe toujours un titre aborigène et des droits ancestraux", précise le Chef
de l'APNQL, Ghislain Picard. Conséquemment, ni Hydro-Québec ni les
gouvernements ne peuvent affirmer posséder clairement et exclusivement le
territoire où se déroulera le projet de développement de la Romaine.
    Le Chef de l'APNQL tient aussi à préciser que les ententes convenues
entre Hydro-Québec et quelques communautés Innu sur ce projet sont de nature
administrative et d'aucune façon ne représentent un assujettissement des
droits des Innu à la juridiction provinciale. "Les Innu possèdent des droits
et des titres clairs sur ces territoires, qui n'ont encore jamais été
pleinement reconnus. Voir la situation autrement serait une négation
inacceptable de nos droits et nous obligerait à prendre les actions
nécessaires afin de protéger ces droits et d'en assurer la pleine jouissance",
a déclaré Ghislain Picard.
    Depuis 1979, les différentes communautés Innu de la Côte-Nord et du
Lac-Saint-Jean sont en processus de négociation territoriale. Même s'il n'y a
pas encore eu de signature de traité, les droits existent. Depuis 30 ans, la
question du titre Innu sur le territoire reste donc entière. "Outre la
Convention de la Baie James et du Nord québécois, aucune autre nation n'a
signé de traité éteignant les droits territoriaux des Autochtones sur la
province de Québec, ce qui signifie que les droits ancestraux des Innu, comme
des autres Premières Nations, sont toujours en vigueur et opposables au titre
de la Couronne", a rappelé le Chef Ghislain Picard.

    Plan Nord

    Si le projet de la rivière Romaine représente un élément du "Plan Nord"
de Jean Charest, Ghislain Picard rappelle que les Premières Nations n'ont
toujours pas été consultées à ce sujet et que le premier ministre n'a encore
jamais explicité son projet à l'égard de la participation des Premières
Nations. "Qu'est-ce que M. Charest veut dire quand il parle d'impliquer les
Premières Nations? Comment entend-il reconnaître nos droits sur le territoire
et les ressources?", se demande-t-il.
    Les Premières Nations ne désirent pas être simplement impliquées dans le
développement du Nord québécois, elles exigent une cogestion du territoire et
un partage des revenus de l'exploitation des ressources. "Il n'est pas
question que les Premières Nations participent à un projet sans que notre
titre aborigène, nos droits, nos intérêts et nos aspirations ne soient
pleinement pris en compte", précise le Chef Picard.
    Rappelons que le 27 novembre 2008, l'Assemblée des Chefs de l'APNQL a
adopté une Déclaration sur un processus d'affirmation de la souveraineté, qui
sera bientôt suivi d'un plan d'action concret visant à renforcer les
juridictions des gouvernements de Premières Nations. "En tant que Peuples et
nations distinctes, nous possédons le droit à l'autodétermination, incluant le
droit inhérent à l'autonomie gouvernementale. Nous sommes fermement décidés à
exercer ces droits et à entrer, avec les gouvernements du Québec et du Canada,
dans une nouvelle relation de type nation à nation, précise le Chef Picard. Le
premier ministre doit en prendre acte et éviter de créer des tensions inutiles
en voulant minimiser nos droits sur les territoires concernés par le Plan
Nord."

    L'Assemblée des Premières Nations du Québec et du Labrador est
l'organisme régional qui regroupe les Chefs des Premières Nations du Québec et
du Labrador.




Renseignements :

Renseignements: Alain Garon, Agent aux communications, APNQL, (418)
842-5020; (418) 956-5720


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.