Le programme de suivi et de traitement de la fibrillation auriculaire du CHUM innove en matière d'offre de soins aux patients



    MONTREAL, le 25 avril /CNW Telbec/ - Entre 200 000 et 250 000 Canadiens
souffriront d'une forme ou d'une autre de fibrillation auriculaire dans leur
vie. Pour la plupart d'entre eux, les conséquences seront dramatiques. La
fibrillation auriculaire est un trouble du rythme cardiaque qui affecte
environ 6 % des personnes âgées de 65 ans et plus(1). On estime que jusqu'à
15 % de tous les accidents vasculaires cérébraux sont attribuables à la
fibrillation auriculaire(2). Afin de répondre aux besoins particuliers des
patients souffrant de ce trouble, le Centre hospitalier de l'Université de
Montréal a implanté récemment un programme de pointe dont les activités sont
exclusivement consacrées au traitement et au suivi des différents types de
fibrillation auriculaire.
    "Depuis les débuts du programme de traitement et de suivi de la
fibrillation auriculaire, les patients ont pu bénéficier de différentes
approches pour contrer cette pathologie qui les affecte, notamment par
ajustement de leur médication ou au moyen de techniques chirurgicales de
pointe", souligne la Dre Isabelle Greiss, cardiologue et responsable du
programme.
    Malgré le fait que la fibrillation auriculaire soit fréquente, elle n'est
pas plus facile à traiter pour autant. Une des techniques qui vise à contrer
la fibrillation auriculaire paroxystique persistante ou chronique chez les
patients qui ne répondent plus à la médication anti-arythmique, est l'ablation
circonférentielle des veines pulmonaires, procédure implantée depuis peu au
CHUM par la Dre Greiss. "La fibrillation auriculaire n'est plus considérée
seulement comme une désorganisation électrique anarchique du coeur, mais comme
un trouble qui demande une approche particulièrement ciblée pour neutraliser
d'autres sites à l'origine de celle-ci. Le contrôle de la fibrillation
auriculaire par l'ablation des veines pulmonaires a fait ses preuves depuis
longtemps, mais l'ablation circonférentielle permet de cibler d'autres sites
du coeur, une alternative à la médication traditionnelle chez ceux qui ne
répondent plus aux traitements", ajoute le Dr Guy Leclerc, chef du Service de
cardiologie du CHUM.
    Le programme de suivi et de traitement de la fibrillation auriculaire
s'adresse aux patients qui présentent une forme paroxystique (se terminant
spontanément, d'une durée inférieure à sept jours et récurrente) de
fibrillation auriculaire, permanente (arythmie de plus d'un an qui n'a pas été
réduite) ou persistante (d'une durée de plus de sept jours et ne se terminant
pas spontanément). Les patients doivent être référés par leur cardiologue. Les
médecins qui désirent référer des patients au programme de suivi et de
traitement de la fibrillation auriculaire doivent communiquer avec
Mme Judith Pérusse au 514 890-8000, poste 24994.

    En complément d'information

    Le site web du CHUM permet d'en connaître plus sur la fibrillation
auriculaire et l'ablation circonférentielle des veines pulmonaires, à
l'adresse : www.chumontreal.qc.ca.

    Le Centre cardiovasculaire du CHUM et le programme de suivi et de
    traitement de la fibrillation auriculaire

    Centre de référence, le centre cardiovasculaire du CHUM résulte de la
fusion des services de cardiologie et de chirurgie cardiaque des hôpitaux qui
composent le CHUM (l'Hôpital Saint-Luc, l'Hôtel-Dieu et l'Hôpital Notre-Dame)
dans ses nouveaux locaux de l'Hôtel-Dieu. Le centre se consacre à la recherche
et aux traitements de pointe, ainsi qu'à la prévention des maladies
cardiaques. Environ 25 000 visites sont effectuées aux cliniques externes du
centre chaque année. Le programme de suivi et de traitement de la fibrillation
auriculaire est l'un des divers plans de traitements cliniques offerts à la
clientèle du CHUM et constitue l'un des exemples de réalisations du centre en
matière d'innovation en gestion de la santé cardiaque.

    A propos du CHUM

    Le Centre hospitalier de l'Université de Montréal offre des services
spécialisés et ultraspécialisés à une clientèle régionale et suprarégionale.
Il offre également, pour sa zone de desserte plus immédiate, des soins et des
services hospitaliers généraux et spécialisés. Le CHUM réalise les cinq volets
de sa mission de soins, de recherche, d'enseignement, d'évaluation des
technologies et des modes d'intervention en santé et de promotion de la santé
dans une perspective de réseaux intégrés. L'Hôtel-Dieu, l'Hôpital Notre-Dame
et l'Hôpital Saint-Luc forment le CHUM, dont les quelque 10 000 employés,
900 médecins, 270 chercheurs, 5 000 étudiants et stagiaires, ainsi que
800 bénévoles, accueillent plus d'un demi-million de patients par année.
www.chumontreal.qc.ca

    -------------------------------------------------------------------------
    (1) Fondation des maladies du coeur.
    (2) Idem.




Renseignements :

Renseignements: Nathalie Forgue, M.A., Conseillère en communication,
Centre hospitalier de l'Université de Montréal, (514) 890-8000, poste 15380,
Téléavertisseur : (514) 860-7110; Source : Isabelle Greiss, M.D., Centre
hospitalier de l'Université de Montréal; Nicole Beaulieu, M.A., ARP,
Directrice des communications, Centre hospitalier de l'Université de Montréal


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.