Le Programme commun d'évaluation des médicaments a une autre chance d'empêcher que des dizaines de milliers de Canadiens deviennent aveugles



    - La recommandation du PCEM permettrait au système public d'économiser
    des millions de dollars et d'améliorer la qualité de vie des Canadiens
    atteints de DMLA -

    TORONTO, le 9 janv. /CNW/ - INCA a lancé aujourd'hui la campagne Le droit
de voir, afin d'encourager les Canadiens à demander aux administrateurs du
Programme commun d'évaluation des médicaments (PCEM) de recommander un
traitement novateur de la principale cause de perte de vision au Canada. En
l'absence d'une recommandation favorable à Lucentis, qui fera l'objet d'un
nouvel examen le 23 janvier 2008, des dizaines de milliers de Canadiens ne
pourront pas accéder au seul traitement éprouvé en clinique qui pourrait
restaurer, chez de nombreux patients, la perte de vision causée par la
dégénérescence maculaire humide liée à l'âge (DMLA humide).
    "Un traitement éprouvé en clinique, qui neutralise la perte de vision
causée par la DMLA humide, est disponible pour la première fois au Canada. Il
reste qu'en l'absence d'une recommandation du Programme commun d'évaluation
des médicaments, des dizaines de milliers de Canadiens deviendront aveugles",
a déclaré Jim Sanders, président et chef de la direction d'INCA. "L'examen
initial de Lucentis avait donné lieu à une décision négative, mais le
traitement fera l'objet d'un nouvel examen dans quelques semaines. Nous
demandons aux Canadiens de se joindre à nous pour informer nos élus et les
administrateurs du PCEM que tout le monde a le droit de voir et qu'une
recommandation du PCEM est absolument essentielle à la concrétisation de ce
droit en faveur de nombreux Canadiens."
    La DMLA affecte plus de Canadiens que bon nombre d'autres maladies très
connues. En fait, elle touche plus de Canadiens que le cancer du sein, le
cancer de la prostate, la maladie de Parkinson et la maladie d'Alzheimer
réunies. Elle représente également la principale cause de perte de vision chez
les Canadiens. D'après les estimations, plus d'un million de Canadiens sont
atteints de DMLA et plus de 100 000 d'entre eux sont actuellement touchés par
la DMLA humide. D'ailleurs, l'incidence de la DMLA devrait doubler au cours
des 25 prochaines années.
    La DMLA humide constitue la forme la plus agressive de cette maladie.
Dans 90 % des cas, elle est à l'origine des pertes de vision graves liées à la
DMLA. De plus, elle engendre des répercussions dévastatrices chez les
Canadiens qui en sont atteints ainsi que leur famille. Elle les empêche de
lire et de conduire, et même de voir le visage des êtres chers. Les personnes
qui reçoivent un diagnostic de DMLA en viennent fréquemment à souffrir de
dépression grave. Elles sont plus susceptibles que la population générale du
même âge d'être admises en maison de soins infirmiers ou de subir une chute
grave. Au Canada, les frais directs et indirects des soins de santé associés à
la perte de vision principalement imputable à la DMLA sont estimés à
7,9 milliards $ par année et ils sont équivalents à ceux de maladies comme le
diabète. Les frais indirects englobent une baisse du revenu anticipé des
personnes affligées par la perte de vision, les coûts consacrés aux services
de réadaptation et aux soins médicaux, les dépenses liées au temps et aux
efforts consentis par les aidants naturels, ainsi que la perte d'impôts
découlant d'une baisse des revenus.
    "La recommandation de Lucentis aurait dû constituer une décision évidente
pour les administrateurs du PCEM, lors du premier examen de ce médicament", a
affirmé Keith Gordon, Ph. D., directeur de la recherche à INCA. "Il s'agit du
seul traitement éprouvé en clinique qui peut réellement améliorer la vision
des nombreuses personnes affectées par la DMLA humide. Les bienfaits du
maintien de la vision justifient amplement le coût de ce médicament."
    En 2007, Santé Canada a autorisé l'emploi de Lucentis au Canada, et la
Régie de l'assurance-maladie du Québec a autorisé sa couverture par la suite.
Le gouvernement de l'Ontario a également reconnu l'importance de ce
traitement, par l'intermédiaire de son processus d'examen accéléré. Par
ailleurs, la mise en marché et le remboursement de Lucentis sont autorisés aux
Etats-Unis, en Australie, au Royaume-Uni, en Suisse, en France et dans
d'autres pays.
    Les Canadiens qui désirent prendre part à la campagne "Le droit de voir"
doivent consulter le site Web à l'adresse www.righttosight.ca, pour signifier
à leur gouvernement et au PCEM que toute personne vivant au Canada a le droit
de lire, de conduire et de voir le visage des êtres qui lui sont chers. Le
site Web permet aux visiteurs d'appuyer aisément la recommandation de Lucentis
en écrivant une lettre aux représentants gouvernementaux concernés ainsi qu'à
Mike Tierney, vice-président, Programme commun d'évaluation des médicaments.
Les Canadiens peuvent également composer le 1 800 563-2642 afin d'obtenir de
plus amples renseignements, s'ils préfèrent communiquer par courrier ou par
téléphone avec les décideurs. En outre, INCA a créé un groupe sur Facebook,
site populaire de réseautage social, qu'il a nommé 10,000 Strong for the Right
to Sight in Canada. Le public est invité à adhérer à ce groupe afin d'obtenir
un complément d'information sur la DMLA, de publier un témoignage de leur
expérience et de manifester leur appui à la campagne.

    INCA est un organisme caritatif communautaire national et enregistré qui
se consacre à l'éducation du public, à la recherche et à la santé visuelle de
tous les Canadiens. INCA fournit aux personnes vivant avec une perte de vision
les services et le soutien nécessaires à une qualité de vie.





Renseignements :

Renseignements: ou pour organiser des entrevues avec des porte-parole
d'INCA, des patients ou des rétinologues, veuillez communiquer avec: Nick
Cowling, Optimum PR, (416) 934-8011, Nick.Cowling@cossette.com


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.