Le privé en santé: Le ministre de la Santé et des Services sociaux doit passer de la parole aux actes



    MONTREAL, le 5 sept. /CNW Telbec/ - "Pour faire face à l'offensive des
partisans du privé qui salivent devant le pactole offert par l'ancien ministre
de la Santé, Philippe Couillard, le nouveau ministre doit réviser la
législation sur les cliniques médicales spécialisées (CMS)."
    Selon la vice-présidente de la CSN, Denise Boucher, l'ancien ministre a
maintes et maintes fois répété sa profession de foi envers le système public,
pourtant, c'est lui qui faisait adopter une loi permettant la prolifération
des cliniques privées et la défection des médecins qui passent de plus en plus
au secteur privé.
    "Yves Bolduc, le nouveau ministre de la Santé, ne doit pas, comme son
prédécesseur, s'en tenir aux bonnes paroles. Nous voulons des gestes concrets
qui démontreront une vraie volonté de réviser la législation en vigueur de
façon à faire taire la frénésie spéculative actuelle ainsi que toutes les
initiatives, plus farfelues les unes que les autres, qui se développent à un
rythme ahurissant !", indique la responsable du dossier santé à la CSN.
    Devant les informations voulant que le CHUM soit déjà en discussion avec
des cliniques privées, la CSN demande au Dr Bolduc, qui est présentement en
campagne électorale dans la circonscription de Jean-Talon, de prendre position
clairement en faveur du réseau public de santé et d'annoncer les gestes
concrets qu'il poserait s'il est élu.

    D'autres réponses sont attendues

    "Nous attendons toujours que le ministre se fasse une tête sur le PPP
nouveau genre en Montérégie qui vise, au terme d'un contrat de 25 ans, la
privatisation de places en soins de longue durée, un projet-pilote qui servira
de modèle pour l'avenir", de rappeler la vice-présidente de la CSN.
    Lorsque le gouvernement a créé l'Agence des PPP et annoncé sa volonté de
retenir ce mode de financement pour la construction de nouvelles places en
CHSLD, il a toujours prétendu que ces partenariats visaient uniquement la
brique et le béton et non pas les services directs à la population. Or,
l'appel d'offres lancé en plein été, montre que le gouvernement n'a pas tenu
sa parole en décidant de transférer la gestion et la prestation des soins et
des services cliniques au secteur privé.
    "L'héritage de Philippe Couillard sera lourd pour les personnes âgées qui
risquent de souffrir de la qualité des soins. Le nouveau ministre doit
effectuer un virage à 180 degrés, et montrer qu'il n'entend pas poursuivre
dans la même direction que son prédécesseur", de conclure Denise Boucher.

    La Confédération des syndicats nationaux compte plus de 300 000
travailleuses et travailleurs, dont 122 000 dans le réseau de la santé et des
services sociaux.




Renseignements :

Renseignements: Michelle Filteau, directrice du Service des
communications de la CSN, (514) 598-2162, cellulaire: (514) 894-1326; Source:
CSN


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.