Le président et chef de la direction de la Banque Scotia prend la parole lors de la 179e assemblée annuelle des actionnaires

Rick Waugh décrit les défis et possibilités qui attendent la plus internationale des banques canadiennes

HALIFAX, le 5 avril /CNW/ - Dans son allocution annuelle aux actionnaires, Rick Waugh, président et chef de la direction de la Banque Scotia, banque dont l'exercice 2010 s'est soldé par des résultats records, a parlé de la réforme de la réglementation, de l'importance d'une solide culture d'entreprise - qui comporte une saine gestion du risque à tous les niveaux - et du positionnement adopté par la Banque Scotia en vue d'exploiter les possibilités de croissance. La Banque Scotia tient son assemblée générale annuelle à Halifax, ville où elle a été fondée, tous les deux ans.

En passant en revue les défis qui toucheront la Banque, M. Waugh a reconnu qu'il était nécessaire de modifier la réglementation, mais a mis en garde contre les règles qui logent tous les acteurs à la même enseigne et qui sous-estiment la valeur des pratiques institutionnelles rigoureuses.

«Il faut continuer à aller de l'avant pour empêcher une nouvelle crise, et ne pas chercher uniquement à se prémunir contre celle que l'on vient de traverser, a déclaré M. Waugh. N'oublions pas que deux des aspects importants sur lesquelles insiste la nouvelle réglementation - à savoir le capital et les liquidités - revêtent toute leur importance lorsque nous sommes au milieu de la tempête, mais que c'est la combinaison d'une saine gestion du risque et d'une bonne capitalisation qui permet d'éviter une crise en premier lieu.»

Afin de bien souligner l'importance d'adopter de saines politiques institutionnelles, en particulier un fort esprit maison qui comprend une démarche de gestion du risque à l'échelle de l'entreprise, M. Waugh a cité la Banque Scotia en exemple.

«Cette culture découle de notre conviction que la Banque Scotia a une responsabilité et un rôle déterminant à jouer en ce qui a trait à la croissance durable de l'économie, et ce, en proposant des produits, des services et des prêts à ses clients, ainsi que des carrières enrichissantes à ses employés. Mais pour ce faire, il est essentiel que nous sachions prendre de l'expansion et être rentable d'une manière durable et prudente, tout en acquittant des impôts appropriés. Cela signifie également qu'il faut trouver l'équilibre avec une politique sérieuse en matière de risque - ce qui sous-tend la prise de risque appropriée et la capacité de mettre celle-ci à exécution dans l'ensemble de l'organisation.»

Tout en soulignant les résultats records enregistrés par la Banque Scotia en 2010, M. Waugh a insisté sur le fait qu'il était hors de question pour la Banque Scotia de se reposer sur ses lauriers. Les changements organisationnels apportés en 2011, notamment la création d'un nouveau secteur d'activité, Gestion de patrimoine mondiale, donnent à la Banque les atouts nécessaires pour croître à long terme.

«En cette période exceptionnelle pour le secteur financier mondial, la robustesse de notre situation financière, la diversité de notre présence internationale et la simplicité de notre modèle commercial nous offrent des possibilités considérables sur tous nos marchés. Notre réorganisation nous permet d'en tirer pleinement parti. Et nous avons déjà commencé. Les résultats records que nous avons enregistrés au premier trimestre de 2011 démontrent que nous sommes sur la bonne voie.»

En guise de conclusion, M. Waugh s'est dit très optimiste quant à la capacité de la Banque d'exploiter les possibilités de croissance qui se présenteront.

«Comme toujours, dans les mois et les années à venir, nous continuerons à surveiller de près les développements en matière de réglementation et à gérer nos activités en conséquence, en ayant toujours en tête les intérêts de toutes les parties prenantes. La Banque Scotia est bien préparée pour relever les défis qui se présenteront, mais surtout prête à saisir l'unique éventail d'occasions qui s'offrent à elle dès maintenant.»

La Banque Scotia est l'une des principales institutions financières en Amérique du Nord et la plus internationale des banques canadiennes. Forts de leur effectif de plus de 70 000 employés, le Groupe Banque Scotia et ses sociétés affiliées comptent quelque 18,6 millions de clients dans plus de 50 pays. La Banque Scotia offre une large gamme de produits et de services aux particuliers, aux petites et moyennes entreprises, aux grandes entreprises, ainsi que des services de banque d'investissement. L'actif de la Banque Scotia s'établit à plus de 541 milliards de dollars (au 31 janvier 2011) et ses actions sont cotées en Bourse à Toronto (BNS) et à New York (BNS). Pour de plus amples renseignements, visitez son site à l'adresse www.banquescotia.com.

SOURCE Banque Scotia

Renseignements :

Personne-ressource - Médias :
Patty Stathokostas, 416-866-3625 ou patty_stathokostas@scotiacapital.com

Profil de l'entreprise

Banque Scotia

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.