Le président de l'APFC fera une présentation lors d'une conférence sur le dollar canadien qui aura lieu à Toronto



    OTTAWA, le 29 janv. /CNW Telbec/ - Le système immunitaire de l'économie
canadienne pourrait mieux résister au syndrome hollandais si les responsables
des politiques sentaient l'urgence d'agir sur le climat commercial du Canada,
selon Avrim Lazar, président et chef de la direction de l'Association des
produits forestiers du Canada (APFC). M. Lazar fera une présentation sur le
sujet lors d'une conférence qui aura lieu à Toronto le mercredi 30 janvier et
qui portera sur les conséquences économiques de la force du dollar canadien.
    La conférence, organisée par le Forum des politiques publiques, a pour
titre : Le huard canadien aurait-il contracté la maladie hollandaise? Les
effets de la hausse de la valeur du dollar canadien. M. Lazar fera partie d'un
groupe d'experts qui se pencheront sur la menace que pose un dollar canadien
fort, qui a atteint aujourd'hui la parité avec son équivalent américain pour
la première fois en trois semaines, sur le secteur manufacturier et le secteur
forestier. Le débat en cours parmi les législateurs - dépenses
interventionnistes vs laissez-faire - passe à côté de l'essentiel, avertit
M. Lazar. Il faut trouver une troisième voie, qui verra l'industrie, les
travailleurs et le gouvernement collaborer pour mettre en place un climat
d'investissement de premier ordre pour des industries comme celle de la
foresterie. C'est d'une réforme des politiques que le Canada a besoin.
    "Les signes évidents du syndrome hollandais sévissent depuis un certain
temps au Canada, mais on observait une insouciance collective dans le milieu
de l'économie canadienne", explique M. Lazar. "Cette insouciance a permis aux
responsables des politiques d'affirmer que tout allait bien. C'est maintenant
seulement qu'ils commencent à se rendre compte que l'économie canadienne n'est
pas aussi insensible à cette maladie que certains le croyaient."
    La conférence aura lieu à l'hôtel Metropolitan de Toronto, au 108,
Chestnut Street. On trouvera plus d'information au :
http://ppforum.ca/fr/events/details.asp?id=230&theme=&year=

    L'APFC est le porte-parole, au Canada et à l'étranger, des producteurs
canadiens de bois, de pâte et de papier pour les questions touchant le
gouvernement, le commerce et l'environnement. L'industrie forestière
canadienne a un chiffre d'affaires de 80 milliards de dollars par année et
représente 3 % du PIB du Canada. Il s'agit de l'un des plus gros employeurs du
pays, qui a des activités dans plus de 300 collectivités canadiennes et
procure près de 900 000 emplois directs et indirects d'un océan à l'autre.




Renseignements :

Renseignements: Paul Vieira, Directeur des communications, Association
des produits forestiers du Canada, (613) 563-1441, poste 323, (613) 884-3312
(cell.), pvieira@fpac.ca; Jeremy Dunn, Curve Communications, (604) 684-3170,
(604) 726-8350 (cell.), jeremy@curvecommunications.com; Laura Ballance, Curve
Communications, (604) 684-3170, (604) 771-5176 (cell.),
laura@curvecommunications.com


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.