Le président de la CPP soumet au ministre de la Sécurité publique son Rapport final concernant l'utilisation de l'arme à impulsions



    OTTAWA, le 18 juin /CNW Telbec/ - Aujourd'hui, M. Paul E. Kennedy,
président de la Commission des plaintes du public contre la GRC (CPP), a rendu
public son Rapport final concernant l'utilisation de l'arme à impulsions (AI)
à la GRC, arme connue sous le nom de Taser, qui fait suite à une demande
présentée par le ministre de la Sécurité publique, M. Stockwell Day, le
20 novembre 2007.
    Le Rapport final comprend douze (12) recommandations à mettre en oeuvre
immédiatement. Il fait suite au Rapport intérimaire que la Commission a soumis
au ministre le 11 décembre 2007.
    "Nos recommandations ont été formulées pour que la GRC rende compte
publiquement de l'utilisation qu'elle fait d'une arme qui a suscité des
préoccupations importantes chez les Canadiens et pour empêcher une utilisation
abusive de cette arme, a déclaré M. Kennedy. La Commission ne recommande pas
un moratoire."
    La principale conclusion du Rapport final est que la qualité des données
présentes dans la base de données nationale de la GRC sur l'AI est tellement
faible que les légères modifications apportées à la politique de la GRC depuis
2001, année au cours de laquelle on a commencé à utiliser l'arme, ne peuvent
être appuyées par les faits. Or, ces modifications ont eu de lourdes
conséquences.
    En raison de l'important débat public dont fait l'objet l'utilisation de
l'AI par la police au Canada, le principe de base du Rapport final est que le
recours à l'AI doit suivre le principe de la proportionnalité, c'est-à-dire
que le degré de force utilisé doit être proportionnel, dans une mesure
acceptable, à la menace à laquelle l'agent de police est confronté et à
l'incidence de cette menace sur la sécurité publique.

    
    Voici quelques-unes des recommandations clé du Rapport :

           - L'arme à impulsions doit être classifiée "arme à impact" et son
             utilisation ne doit être autorisée que dans les situations où le
             sujet a un comportement "combatif" ou s'il représente une menace
             de "mort ou de lésions corporelles graves" pour l'agent, le
             sujet lui-même ou le public, ainsi que dans les situations où le
             sujet semble en état de délire agité.
           - La GRC doit immédiatement exiger des membres qui utilisent une
             arme à impulsions à l'endroit d'un sujet qu'ils demandent une
             intervention médicale dans les plus brefs délais, peu importe
             les circonstances.
           - La GRC doit immédiatement ordonner que l'arme à impulsions ne
             soit utilisée que par les membres suivants : les membres ayant
             le rang de caporal ou un rang supérieur en milieu urbain(1) et
             les gendarmes ayant au moins cinq (5) ans d'expérience
             opérationnelle qui travaillent dans des détachements en milieu
             rural(2).
           - La GRC doit rendre publics les rapports semestriels et annuels
             demandés concernant l'utilisation que fait la GRC de l'arme à
             impulsions.

    Le Rapport final de M. Kennedy s'ajoute à la plainte déposée par le
président concernant les mesures prises par la GRC pour faire suite au décès
sous garde de M. Robert Dziekanski à l'aéroport international de Vancouver le
14 octobre 2007.
    Le résumé et les douze recommandations du Rapport final sont affichés sur
le site Web de la CPP : www.cpc-cpp.gc.ca. Pour obtenir la version intégrale
du document, veuillez en faire la demande par courriel, à l'adresse :
org@cpc-cpp.gc.ca, ou communiquer avec l'un des représentants de la Commission
dont les noms figurent ci-dessous. De plus, le document complet sera bientôt
versé sur le site Web de la CPP.

    -----------------------------------
    (1) Un milieu urbain s'entend d'une population de 5 000 résidents ou
    plus.
    (2) Un milieu rural s'entend d'une population de moins de
    5 000 résidents.
    




Renseignements :

Renseignements: Nelson Kalil, Gestionnaire, Communications, (613)
952-2452, nelson.kalil@cpc-cpp.gc.ca; Melanie Rushworth, Gestionnaire, Liaison
avec la collectivité, (613) 952-3738, melanie.rushworth@cpc-cpp.gc.ca

Profil de l'entreprise

Commission des plaintes du public contre la GRC

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.