Le premier ministre Jean Charest, Nicolas Gill et Garou s'engagent pour promouvoir la candidature du Québec pour l'obtention des Jeux de la Francophonie de 2021

SHERBROOKE, QC, le 20 nov. 2015 /CNW Telbec/ - Les coprésidents du comité de candidature pour l'accueil des Jeux de la Francophonie de 2021, la ministre des Relations internationales et de la Francophonie, Mme Christine St-Pierre, et le maire de Sherbrooke, M. Bernard Sévigny, sont fiers d'annoncer que la présidence d'honneur de ce comité sera assurée par M. Jean Charest, premier ministre du Québec de 2003 à 2012.

Présent à la conférence de presse, M. Jean Charest, s'est dit très heureux d'être le président d'honneur. « C'est avec un immense sentiment de fierté que j'ai accepté la présidence d'honneur de ce comité de candidature. Très fier de ma ville natale et de ma région, je me ferai un devoir de convaincre les décideurs de la Francophonie que c'est chez nous, le lieu tout indiqué pour recevoir ces Jeux et permettre aux jeunes artistes et athlètes de développer leurs talents. Je sais que la population québécoise serait à la hauteur de sa réputation, chaleureuse et capable d'offrir un accueil hors pair », a déclaré M. Charest.

Par ailleurs, les coprésidents ont annoncé que le judoka Nicolas Gill et le chanteur d'origine sherbrookoise Garou seront membres du comité. En tant que porte-paroles de la candidature sherbrookoise, ils joindront leur voix à celles des représentants du gouvernement du Québec et de la Ville de Sherbrooke en vue de l'obtention des Jeux de la Francophonie de 2021.

« Je garde un souvenir impérissable des Jeux de la Francophonie auxquels j'ai participé en 1989 et en 2001. Ils sont pour moi une belle fête sportive et culturelle qui met à l'honneur la riche diversité des cultures francophones. J'y ai fait des rencontres fascinantes et je serais très heureux que nous puissions les accueillir au Québec », a mentionné Nicolas Gill.

« C'est un grand privilège de faire partie du comité de candidature pour accueillir, chez nous, les Jeux de la Francophonie 2021. J'ai accepté avec joie de joindre ce comité, car étant né et ayant grandi à Sherbrooke, je sais que cette ville a l'ouverture, le dynamisme et la capacité de mobilisation qu'il faut pour organiser cet événement d'envergure », a fait savoir Garou.

La ministre St-Pierre a annoncé que d'autres collègues du conseil des ministres se joignent au comité. Il s'agit de M. François Blais, ministre de l'Éducation, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche et ministre responsable du Loisir et du Sport, de Mme Hélène David, ministre de la Culture et des Communications et ministre responsable de la Protection et de la Promotion de la langue française, de M. Pierre Paradis, ministre de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation et ministre responsable de la région de l'Estrie, ainsi que de M. Luc Fortin, député de Sherbrooke et adjoint parlementaire de la ministre de la Culture et des Communications et ministre responsable de la Protection et de la Promotion de la langue française.

« Alors que la Francophonie accorde une importance accrue à sa jeunesse, le gouvernement du Québec entend y contribuer en accueillant les Jeux de la Francophonie en 2021. Cet événement d'envergure sera l'occasion de célébrer non seulement la langue française, mais aussi d'insuffler aux jeunes artistes et athlètes l'inspiration pour se dépasser. Je profiterai de toutes les occasions pour faire connaitre les grandes qualités de notre candidature », a affirmé la ministre St-Pierre.

« Les Jeux de la Francophonie donnent lieu à des échanges entre jeunes artistes d'ici et d'ailleurs. Nous serions ravis de faire de Sherbrooke le théâtre de rencontres enrichissantes et porteuses de retombées, autant pour tous les États présents que pour le Québec. C'est pourquoi je me ferai un plaisir de promouvoir notre candidature auprès du plus grand nombre de personnalités culturelles influentes », a fait savoir la ministre David.

« Plus que jamais, nous faisons converger nos efforts pour accueillir chez nous cette grande rencontre sportive et culturelle. Le Québec dispose d'atouts indéniables pour y arriver : non seulement des infrastructures, mais également une solide expertise en matière d'organisation d'événements sportifs d'envergure. Nous sommes confiants que nos démarches porteront leurs fruits », a mentionné le ministre Blais.

« C'est en mars 2014, alors en période électorale, que je m'étais fermement engagé à soutenir la venue d'événements sportifs d'envergure à Sherbrooke. Aujourd'hui, en tant que député de Sherbrooke et membre du comité de candidature, je suis particulièrement fier que mes démarches aient permis d'obtenir l'engagement et l'appui du gouvernement du Québec, non seulement dans la mise en candidature, mais aussi dans l'organisation et le déroulement des Jeux », a poursuivi le député de Sherbrooke, Luc Fortin.

Le maire de Sherbrooke a quant à lui présenté les membres faisant partie de la communauté sherbrookoise, soit Michael Goldbloom, principal et vice-chancelier de l'Université Bishop's, Luce Samoisette, rectrice de l'Université de Sherbrooke, Marie-France Bélanger, directrice générale du cégep de Sherbrooke, ainsi qu'André Lamarche, directeur général de la Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke.

« La possibilité d'accueillir les Jeux de la Francophonie en 2021 représente beaucoup pour Sherbrooke. Les gens sont prêts à se mobiliser et nos partenaires veulent contribuer. Nous sommes extrêmement fiers d'avoir eu l'occasion de répondre aux questions des experts et nous croyons que cet événement unique en son genre connaîtrait un immense succès à Sherbrooke! », a lancé M. Sévigny.

Soulignons que les membres du comité de candidature auront pour mandat de faire valoir la candidature québécoise sur les scènes nationale et internationale et ce, jusqu'à la fin de la période de candidature conformément aux règles de l'Organisation internationale de la Francophonie.

Les députés de la région se sont aussi réjouis de cette annonce.

« La nomination de M. Charest à la présidence d'honneur du comité de candidature du gouvernement du Québec est une excellente nouvelle. Cette nomination rehausse l'image de marque de Sherbrooke comme ville universitaire de premier rang. L'Université Bishop's et l'Université de Sherbrooke possèdent des installations de grande qualité pour accueillir adéquatement les athlètes, les accompagnateurs et les visiteurs », a ajouté le député de Saint-François, Guy Hardy.

« Je me réjouis de l'annonce effectuée aujourd'hui. Je suis convaincue que ce comité d'une grande qualité permettra à Sherbrooke, et à toute la région, de faire une promotion efficace et pertinente de la candidature québécoise pour l'obtention des Jeux de la Francophonie », a souligné la députée de Richmond, Karine Vallières.

Un site Web pour favoriser la mobilisation citoyenne
La population québécoise est invitée à appuyer la candidature du Québec en se rendant sur le site Web www.sherbrooke2021.com. L'appui de la communauté est important, puisque le choix de l'hôte des Jeux tiendra compte de l'ampleur de la mobilisation citoyenne en faveur de cet événement.

Rappelons finalement que la prochaine étape du processus de sélection aura lieu en mars prochain, à Abidjan en Côte d'Ivoire, alors que le gouvernement du Québec aura l'occasion de faire valoir sa candidature devant le conseil d'orientation du Comité international des Jeux de la Francophonie (CIJF).

Le choix de l'hôte des Jeux sera connu en novembre 2016 à Madagascar lors du XVe Sommet de la Francophonie qui réunira les chefs d'État et de gouvernement membres de l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF).

À propos des Jeux de la Francophonie
Les Jeux de la Francophonie représentent le plus grand événement sportif et culturel de la Francophonie dédié à la jeunesse. Ils sont organisés tous les quatre ans, dans l'année post-olympique, par le CIJF et le Comité national des Jeux de la Francophonie, sous la responsabilité de l'OIF. Les Jeux de la Francophonie permettent la rencontre de la jeunesse de l'espace francophone dans le cadre de compétitions sportives et de concours culturels. Les prochains Jeux se dérouleront à Abidjan, en Côte d'Ivoire, du 21 au 30 juillet 2017.

Rappelons que les Jeux ont été créés à Québec lors du IIe Sommet de la Francophonie en 1987.

 

Sources :


Grégory Larroque
514-875-1632

 

Julie White
Attachée de presse du ministre de l'Éducation,
de l'Enseignement supérieur et de la Recherche et
ministre responsable du Loisir et du Sport
418 644-0664

 

Anne Simard
Attachée politique aux communications
pour Luc Fortin - Député de Sherbrooke
819 434-3025

 

Julie Vinette
Attachée politique
Responsable des relations avec les médias
Cabinet de la mairie
Ville de Sherbrooke
819 821-5969

 

François Caouette
Attaché de presse
Cabinet de la ministre des Relations
internationales et de la Francophonie
418 649-2319

 

Philip Proulx
Attaché de presse
Cabinet de la ministre de la Culture et des
Communications et ministre responsable de la
Protection et de la Promotion de la langue
française
418 380-2310

 

Pierre Grégoire
Attaché politique, responsable des
communications du député
de Saint-François, Guy Hardy
819 565-3667

Information :

 

Claudine Bertrand
Conseillère en communication
Ministère des Relations internationales
et de la Francophonie
418 649-2400, poste 57211


 

SOURCE Ministère des Relations internationales et de la Francophonie

Renseignements : Sources : Grégory Larroque, 514-875-1632; Julie White, Attachée de presse du ministre de l'Éducation, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche et ministre responsable du Loisir et du Sport, 418 644-0664; Anne Simard, Attachée politique aux communications pour Luc Fortin - Député de Sherbrooke, 819 434-3025; Julie Vinette, Attachée politique, Responsable des relations avec les médias, Cabinet de la mairie, Ville de Sherbrooke, 819 821-5969; François Caouette, Attaché de presse, Cabinet de la ministre des Relations internationales et de la Francophonie, 418 649-2319; Philip Proulx, Attaché de presse, Cabinet de la ministre de la Culture et des Communications et ministre responsable de la Protection et de la Promotion de la langue française, 418 380-2310; Pierre Grégoire, Attaché politique, responsable des communications du député de Saint-François, Guy Hardy, 819 565-3667; Information : Claudine Bertrand, Conseillère en communication, Ministère des Relations internationales et de la Francophonie, 418 649-2400, poste 57211

RELATED LINKS
http://www.mri.gouv.qc.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.