Le premier ministre japonais Yasuo Fukuda prononce un discours de politique générale devant la Diète



    TOKYO, le 1er oct. /CNW/ - Le 1er octobre 2007, le premier ministre Yasuo
Fukuda a prononcé un discours de politique générale à l'occasion d'une séance
plénière de la Diète.
    Le premier ministre Fukuda a déclaré dans son discours : "Profondément
conscient de la gravité associée à la responsabilité d'un gouvernement, je me
prépare à faire face à une période de grands changements. Plaçant la priorité
sur le développement futur du Japon et la stabilité pour la population, je
ferai tout mon possible pour m'acquitter de mes tâches au sein du gouvernement
de coalition réunissant le Parti libéral démocrate et le New Komeito."
    Le premier ministre Fukuda a conclu son discours en déclarant : "Je
poursuis les réformes, je mettrai en place des politiques fondées sur le
principe "d'initiative personnelle et de coopération mutuelle". J'appliquerai
mes politiques avec une compassion sincère, en gardant à l'esprit qu'il est
nécessaire que les jeunes et les aînés, les grandes entreprises et les PME,
les villes et les régions rurales se respectent mutuellement, s'appuient et
s'entraident, tout en respectant le principe d'auto-assistance. Je suis
convaincu que nous bâtirons ainsi un pays "d'espoir et de réconfort", où les
jeunes ont espoir en l'avenir et les aînés peuvent vivre sans inquiétude. Je
donnerai tout ce que je possède et n'épargnerai aucun effort pour que toute la
nation puisse surmonter les tendances difficiles des temps actuels et sentir
que nous progressons de manière assurée vers l'avenir."

    
    Voici les grandes lignes de son discours :

    (Introduction)

    (Direction des affaires de la Diète)
    -   Principes politiques visant la protection de la population et la
        préservation des intérêts nationaux.
    -   A titre de premier responsable du gouvernement, engagement à faire
        des consultations sincères auprès des partis de l'opposition sur les
        problèmes politiques importants dans la direction des affaires de
        l'Etat.

    (Regagner la confiance dans la politique et l'administration)
    -   Améliorer la situation et augmenter la transparence en matière de
        financement politique.
    -   Faire progresser la réforme des services du secteur public.
    -   Faire progresser davantage la réforme des dépenses et des recettes, y
        compris l'atteinte définitive d'un surplus dans le compte principal
        des gouvernements central et régionaux combinés à l'exercice
        financier 2011.
    -   S'engager à réformer en profondeur le système d'imposition, y compris
        la taxe à la consommation.

    (Etablir un système de sécurité sociale fiable)
    -   Résoudre les divers problèmes liés au système de pensions.
    -   Concevoir le système avec une perspective à long terme afin assurer
        la stabilité des versements de pensions.
    -   S'efforcer d'améliorer les soins médicaux d'urgence en adoptant des
        mesures pour remédier à la pénurie de médecins, particulièrement de
        pédiatres et d'obstétriciens-gynécologues.
    -   Créer des systèmes qui assureront des traitements d'urgence aux
        patients qui en ont besoin.
    -   Etudier comment adapter notre système de soins de santé aux besoins
        des aînés.

    (Adopter des politiques qui privilégient la sécurité de la
    population)
    -   Travailler à renforcer les fonctions administratives visant la
        protection des consommateurs.
    -   Assurer la salubrité de nos aliments.
    -   Viser l'objectif "aucune perte de vie" en cas de désastre.

    (Bâtir une société favorable à la famille)
    -   Créer un système d'enseignement public fiable.
    -   S'efforcer d'établir une structure salariale équitable pour les
        enseignants.
    -   Travailler à établir une "société d'équité entre les sexes".
    -   Promouvoir un meilleur équilibre entre le travail et la vie
        familiale.

    (Poursuivre la réforme et atteindre une croissance stable)
    -   Poursuivre la réforme et atteindre une croissance économique stable.
    -   Promouvoir les investissements locaux et étrangers.
    -   Adopter des mesures pour concrétiser l'initiative Asian Gateway.
    -   Faire progresser les mesures visant à faire du Japon une destination
        touristique.
    -   Renforcer notre position concurrentielle dans le secteur financier.
    -   Elaborer une stratégie en matière de propriété intellectuelle.

    (Répondre aux problèmes de "disparités")
    -   Réfléchir sur les moyens nécessaires pour maintenir la vie
        quotidienne et dynamiser l'industrie en fonction des diverses
        situations rencontrées dans chaque région.
    -   Poursuivre les réformes structurelles pour la revitalisation
        régionale.
    -   Poursuivre le transfert des pouvoirs aux gouvernements régionaux.
    -   S'efforcer d'appliquer les réformes fiscales et financières locales.
    -   Accélérer notre réflexion sur l'établissement d'un système élargi de
        gouvernement régional. (doshu-sei).
    -   Viser un développement urbain sécuritaire.
    -   Faciliter le travail ardu de la population sur la base des politiques
        agricoles musclées.
    -   S'efforcer d'atteindre une croissance qui respecte l'harmonie entre
        les grandes entreprises et les PME.
    -   Adopter des mesures favorables aux travailleurs, comme la promotion
        du passage d'emploi irrégulier à emploi régulier et l'amélioration
        des conditions de travail.

    (Devenir une société respectueuse de l'environnement pour la préservation
    de l'avenir)
    -   Se transformer en "société durable".
    -   Poursuivre le projet "maison de 200 ans".
    -   Faire des efforts pour prévenir le réchauffement de la planète.
    -   Créer un cadre de travail dans lequel tous les émetteurs de gaz à
        effet de serre peuvent participer afin d'atteindre l'objectif de
        réduction de moitié des émissions d'ici 2050, comme le prévoit
        l'initiative "Cool Earth 50".

    (Favoriser la paix par la diplomatie)
    -   Maintenir la solide alliance nippo-américaine et promouvoir la
        coopération internationale.
    -   Poursuivre les activités de soutien de la force maritime
        d'autodéfense dans l'océan Indien.
    -   Résoudre rapidement les problèmes liés à la Corée du Nord.
    -   Promouvoir une diplomatie active en Asie.
    -   Poursuivre la réforme du Conseil de sécurité de l'ONU et y accéder en
        tant que membre permanent.
    -   Promotion de l'aide pour contrer les problèmes d'environnement et de
        pauvreté à l'échelle de la planète.

    (Conclusion - Vers une société d'initiative personnelle et de coopération
    mutuelle)
    





Renseignements :

Renseignements:
http://www.kantei.go.jp/foreign/hukudaspeech/2007/10/01syosin_e.html; Bureau
des relations publiques du cabinet, Secrétariat du cabinet, Gouvernement du
Japon, Téléc.: +81-3-3592-0179

Profil de l'entreprise

CABINET SECRETARIAT, GOVERNMENT OF JAPAN

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.