Le premier ministre japonais Yasuo Fukuda prononce son discours de politique générale devant la Diète



    TOKYO, le 19 janv. /CNW/ - Le 18 janvier 2008, le premier ministre Yasuo
Fukuda a prononcé son discours de politique générale à l'occasion d'une séance
plénière de la Diète.
    Le premier ministre Fukuda a déclaré : "De nombreux problèmes politiques
doivent également être abordés au cours de cette session de la Diète, tels que
le budget et d'autres projets de loi importants qui concernent directement la
vie quotidienne des Japonais. Je crois fermement que le milieu politique a la
responsabilité de s'assurer que les partis au pouvoir et l'opposition aient
des discussions approfondies et franches et s'entendent sur la façon de mener
les affaires de l'Etat. Je continuerai à faire de mon mieux pour gouverner de
façon responsable, avec l'appui du gouvernement de coalition du Parti
démocratique libéral et du Nouveau Komeito, en expliquant les politiques de
façon claire et détaillée et en tenant compte proactivement des opinions des
partis de l'opposition". Le premier ministre Fukuda a conclu son discours
comme suit : "Je suis bien décidé à créer un climat de confiance propice au
progrès au sein de la population d'une part, ainsi que de l'administration et
du milieu politique, d'autre part, afin que le Japon puisse s'épanouir et
ainsi apporter sa contribution au reste du monde."
    Voici les grandes lignes de son discours :

    
    (Introduction)

    (Principes directeurs)

    -   Je me laisserai guider par les cinq principes directeurs suivants
        dans le cadre de mes fonctions :
    1.  "Adopter des politiques administratives et financières axées sur les
        citoyens."
    2.  "Instaurer un système de sécurité sociale et assurer la sécurité."
    3.  "Créer un milieu économique dynamique."
    4.  "Faire du Japon une nation promouvant la paix."
    5.  "Convertir le pays en une société générant de faibles émissions de
        carbone."

    I:  Adopter des politiques administratives et financières axées sur les
        citoyens

    -   Faire de 2008 l'année initiale vers "une société dans laquelle les
        citoyens et les consommateurs jouent un rôle de premier plan".
    -   Etablir une nouvelle organisation dotée d'une forte autorité afin de
        promouvoir, de manière uniforme et systématique, une politique de
        consommation, laquelle est actuellement menée séparément par chacun
        des ministères et agences concernés.
    -   Etablir un poste permanent de ministre de la consommation.

        (Réformes administratives et financières pour rétablir la confiance
        des citoyens)

    -   Mettre en oeuvre avec fermeté et rigueur des réformes administratives
        et fiscales.
    -   Contrats discrétionnaires.
    -   Assurer l'impartialité du conseil de vérification et en renforcer les
        fonctions.
    -   Abolir ou privatiser les grandes entreprises administratives
        indépendantes.
    -   S'assurer d'obtenir un excédent pour le premier bilan fiscal des
        gouvernements central et locaux pour l'année fiscale 2011.
    -   En ce qui concerne les recettes fiscales réservées à des projets
        routiers, les projets de développement routier pour l'autonomie et la
        revitalisation régionale seront restreints, compte tenu de la
        situation budgétaire difficile, à ceux qui sont vraiment nécessaires,
        et ceux-ci seront à leur tour rationalisés au maximum.

    II: Instaurer un système de sécurité sociale et assurer la sécurité
        (Rebâtir le système de sécurité sociale en tenant compte des besoins
        des bénéficiaires)

    -   Tenir compte des intérêts du public pour rebâtir le système de
        sécurité sociale en privilégiant l'autonomie et la coopération
        mutuelle, afin de favoriser la viabilité du système et d'offrir une
        tranquillité d'esprit au public.
    -   En ce qui concerne les dossiers de retraite, je présente, une fois de
        plus, mes excuses les plus sincères. En fonction de la politique
        adoptée par le gouvernement et la coalition au pouvoir en juillet
        dernier, des efforts seront déployés à l'échelle nationale pour
        assurer un processus rapide de vérification des dossiers. Chercher à
        obtenir le soutien et la collaboration du public. Faire de mon mieux
        pour régler le problème pendant le mandat de mon cabinet.
    -   Décision de convoquer une "Commission nationale sur la sécurité
        sociale".

        (Assurer la sûreté et la sécurité)

    -   Intensifier les efforts pour éliminer tout contenu nuisible sur
        Internet, pour contrôler et freiner le financement du crime organisé,
        et pour resserrer la réglementation des armes à feu.
    -   Avec l'objectif de zéro victime en cas de catastrophes naturelles,
        proposer des mesures pour soutenir les personnes âgées et les
        handicapés, et renforcer la résistance aux tremblements de terre des
        écoles primaires et secondaires ainsi que des logements privés.

    III:Créer un milieu économique dynamique

        (1. Mettre en oeuvre la stratégie de croissance économique)

    -   Traduire en mesures concrètes la stratégie de croissance économique
        qui repose sur les trois piliers suivants, et mettre en oeuvre la
        stratégie sans tarder.
    -   Trouver les réponses appropriées à la hausse du prix du pétrole brut
        et à la stagnation des marchés boursiers, tout en se concentrant sur
        leur impact sur l'économie.

    1.  Accélérer l'innovation technologique : "Stratégie pour la création de
        technologies innovantes"
    2.  Un Japon ouvert sur le monde : "Stratégie mondiale" "Plan pour un
        programme d'échanges portant sur 300 000 élèves"
    3.  Une économie axée sur une participation collective, s'appuyant sur la
        vitalité du secteur agricole et des petites et moyennes entreprises
        et dont les bénéfices de croissance sont partagés par tous :
        "Stratégie économique axée sur une participation collective"

        (2. Création de régions dynamiques)

    -   Conformément à la "Stratégie de revitalisation régionale", le
        gouvernement soutiendra collectivement et vigoureusement les
        initiatives régionales en fonction de leur ingéniosité et innovation.
    -   Stimuler le débat entourant la réforme de décentralisation prévoyant
        le transfert ultérieur de pouvoir du gouvernement central vers les
        gouvernements locaux et donner aux citoyens un aperçu de ce que sera
        le Japon après cette réforme. Approfondir également le débat national
        sur l'élargissement du gouvernement régional (doshu-sei).

    IV: Privilégier une politique diplomatique qui contribue à la paix et au
        développement dans le monde (le Japon comme "Nation promouvant la
        paix")
    -   Jouer un rôle responsable au sein de la communauté internationale en
        tant que "nation promouvant la paix" contribuant à la paix et au
        développement dans le monde.
    -   Reprendre les activités de ravitaillement dans l'océan Indien, et
        continuer d'offrir notre assistance aux peuples de l'Afghanistan et
        de l'Iraq pour la reconstruction de leur pays.
    -   Chercher à devenir un centre de développement de ressources humaines
        ainsi que de contribution scientifique et intellectuelle afin de
        promouvoir la coopération dans le domaine de la consolidation de la
        paix.
    -   Agir selon une "loi générale" pour mettre en oeuvre rapidement et
        efficacement des activités de coopération internationale pour
        la paix.
    -   Eradiquer la pauvreté, améliorer la santé et les conditions
        d'hygiène, en réglant ces problèmes dans le cadre d'une politique de
        "sécurité humaine".
    -   Poursuivre l'objectif de devenir un membre permanent du Conseil de
        sécurité des Nations Unies et travailler à une réforme des Nations
        Unies, en s'efforçant de contribuer à obtenir la paix au Moyen-
        Orient. Promouvoir la diplomatie pour assurer l'accès aux ressources
        naturelles et énergétiques.

        (Développer des relations bilatérales amicales)

    -   L'alliance Japon-Etats-Unis est la pierre angulaire de la politique
        étrangère du Japon. Réalignement des forces américaines au Japon.
    -   Poursuivre la "diplomatie synergique" établie par mes visites aux
        Etats-Unis, à Singapour et en Chine l'année dernière.
    -   Avec la Chine, approfondir notre relation mutuellement avantageuse
        basée sur des intérêts stratégiques communs au moyen de la
        coopération. En ce qui concerne la République de Corée, bâtir une
        relation stable et orientée vers le futur. Avec la Russie, faire
        progresser les négociations territoriales avec l'objectif de
        resserrer nos relations bilatérales.
    -   Continuer de tout mettre en oeuvre pour obtenir le retour immédiat de
        toutes les victimes d'enlèvement, régler ce passé regrettable, et
        normaliser les relations entre le Japon et la Corée du Nord.

        (Convertir le pays en "société générant de faibles émissions de
        carbone")

    -   Tirer parti au maximum de "la volonté environnementale" guidant la
        communauté internationale en se convertissant en une "société
        générant de faibles émissions de carbone" qui servira d'exemple pour
        le monde.
    -   A la présidence du G8, prendre l'initiative de créer un nouveau cadre
        efficace regroupant tous les principaux émetteurs.
    -   Bâtir un mécanisme financier pour venir en aide aux pays en
        développement.
    -   Formuler un "Plan environnemental de révolution technologique en
        matière d'énergie".

        (Développement des ressources humaines qui nous conduiront vers
        l'avenir)

    -   S'efforcer de réformer le système d'éducation par des efforts
        conjoints non seulement de la part des écoles mais aussi des
        familles, des communautés locales et du gouvernement.
    -   Créer un système d'enseignement public fiable.

        (Approfondir les discussions sur la Constitution)

    -   Espoir de voir se dérouler des discussions franches en vue d'obtenir
        un vaste consensus avec la participation de tous les partis
        politiques.

        (Conclusion)
    





Renseignements :

Renseignements: http://www.kantei.go.jp/foreign/index-e.html; Bureau des
relations publiques du cabinet, Secrétariat du cabinet, Gouvernement du Japon,
Téléc.: +81-3-3592-0179

Profil de l'entreprise

CABINET SECRETARIAT, GOVERNMENT OF JAPAN

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.