Le premier ministre Harper devrait rejoindre les demandes américaines de retrait de l'ALENA, selon le Conseil des Canadiens



    OTTAWA, le 27 fév. /CNW Telbec/ - L'annonce d'hier du ministre des
Finances Jim Flaherty voulant que le gouvernement Harper consacre
29 millions $ à renforcer le partenariat nord-américain va à l'encontre des
demandes multipliées provenant du Canada, des Etats-Unis et du Mexique pour la
renégociation de l'Accord de libre-échange nord-américain et le retrait du
Partenariat nord-américain sur la prospérité et la sécurité, selon le Conseil
des Canadiens.
    Alors que les candidats à l'investiture démocrate Barack Obama et Hillary
Clinton critiquent ouvertement l'Accord de libre-échange nord-américain pour
la faiblesse de ses normes environnementales et de ses normes de travail, le
Conseil des Canadiens demande que le gouvernement canadien repense son
engagement dans une relation commerciale qui place les profits des entreprises
avant l'intérêt public et l'environnement.
    "Le gouvernement a ici une occasion de reconnaitre que l'ALENA et le
Partenariat nord-américain sur la prospérité et la sécurité ont nui à notre
capacité à protéger l'environnement, les programmes sociaux et les droits du
travail", a dit la présidente nationale du Conseil des Canadiens, Maude
Barlow. "En continuant à défendre l'Accord existant, malgré les critiques
grandissantes provenant du Canada, des Etats-Unis et du Mexique, le
gouvernement Harper montre à quel point il est à la solde du milieu des
affaires."
    Hilary Clinton et Barack Obama ont tous deux déclaré qu'ils se
retireraient de l'ALENA six mois après leur accession à la présidence advenant
l'échec d'une renégociation en profondeur de l'Accord, dont le controversé
mécanisme de règlement des différends.
    Tout à l'opposé, le ministre Flaherty a vanté hier l'ALENA comme source
de prospérité en Amérique du Nord et a déclaré que les entreprises canadiennes
doivent continuer de bénéficier des avantages commerciaux de l'ALENA, si elles
veulent se tailler une place sur les marchés nord-américains et mondiaux.
    Le Conseil des Canadiens fera valoir son point de vue à la
Nouvelle-Orléans en avril alors qu'il se joindra à d'autres groupes de justice
sociale et de défense de l'environnement pour s'opposer au sommet du
Partenariat nord-américain sur la prospérité et la sécurité qui y réunira les
chefs d'Etat du Canada, des Etats-Unis et du Mexique.




Renseignements :

Renseignements: Meera Karunananthan, agent des médias, (613) 233-4487
poste 234, cell: (613) 795-8685, meera@canadians.org www.canadians.org

Profil de l'entreprise

Conseil des Canadiens

Renseignements sur cet organisme

REACTIONS FACE AU BUDGET FEDERAL 2008

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.