Le Premier ministre a l'opportunité de régler le sous-financement des universités



    MONTREAL, le 30 oct. /CNW Telbec/ - Université Laval - La Confédération
des associations d'étudiants et d'étudiantes de l'Université Laval (CADEUL),
l'Association des étudiants de l'Université McGill (AEUM) et le Regroupement
des étudiantes et étudiants de maîtrise, de diplôme et de doctorat de
l'Université de Sherbrooke (REMDUS) interpellent le Premier ministre Charest
suite au dépôt du mini-budget du gouvernement fédéral. Elles croient que le
gouvernement du Québec devrait récupérer le 1% de TPS abandonné par Ottawa
aujourd'hui.
    Le gouvernement Charest ne doit pas commettre la même erreur qu'au
printemps 2006 alors qu'il n'avait pas su profiter d'une première baisse de la
TPS. "Il doit prouver qu'il entend vraiment solutionner la question du
déséquilibre fiscal en récupérant ce champ de taxation, d'autant que cela
représenterait une hausse des recettes annuelles de 1.1 milliard $ pour le
Québec", a déclaré le président de la CADEUL, Julien du Tremblay.
    Le Premier ministre Charest devrait consacrer une bonne partie de ces
éventuels revenus supplémentaires aux universités. Il pourrait ainsi régler
définitivement le sous-financement qui affecte cruellement le réseau
universitaire depuis des années, croit la CADEUL et l'AEUM. "Le gouvernement
libéral doit démontrer qu'il était sérieux lorsqu'il réclamait un
rétablissement de 1,2 milliards $ des transferts fédéraux pour l'éducation
postsecondaire pour le Québec" affirme le vice-président aux affaires externes
de l'AEUM, Max Silverman.
    Rappelons qu'en 1994, le gouvernement de Jean Chrétien a considérablement
coupé dans les transferts pour l'éducation postsecondaire dans le cadre de la
réforme Axworthy, soit 2,2 milliards $ par année. En 2007, le Conseil de la
fédération ainsi que la presque totalité des intervenants du monde
universitaire estiment qu'Ottawa devrait investir 4,9 milliards $ dans
l'éducation postsecondaire pour les dix provinces et ce, seulement pour
réparer les pots cassés par la réforme Axworthy. De ce montant, le Québec
devrait obtenir 1,2 milliards $.
    Le gouvernement Charest ne doit pas laisser passer cette occasion de
régler le sous-financement des universités!




Renseignements :

Renseignements: Karine Boulanger-L'Heureux, Vice-présidente aux
communications, CADEUL, (418) 929-7934, karine.boulanger@cadeul.ulaval.ca.;
www.cadeul.com; Boris Savoie-Doyer, Coordinateur des campagnes et des
communications, AEUM, (514) 999-4082, http://www.ssmu.mcgill.ca

Profil de l'entreprise

ASSOCIATION ETUDIANTE DE L'UNIVERSITE MCGILL (AEUM)

Renseignements sur cet organisme

CADEUL

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.