Le potager des visionnaires de DRAGONE prend vie!



    DU 6 JUIN AU 13 OCTOBRE 2008, SUR LE TOIT DU MUSEE DE LA CIVILISATION
    DANS LE CADRE DU 400e ANNIVERSAIRE DE QUEBEC

    QUEBEC, le 5 juin /CNW Telbec/ - Enfin! Le potager des visionnaires de
Franco Dragone a été inauguré ce matin, au Musée de la civilisation à Québec,
par la directrice générale du Musée de la civilisation, Claire Simard, et le
créateur Franco Dragone. La mise en lumière du Potager se fera à 21 heures, ce
soir. L'ouverture au public se fera, demain, le 6 juin, à compter de
10 heures.
    Le terreau est riche, les graines ont été semées, les pousses sont
devenues plants et une eau précieuse les nourrit délicatement. Les légumes,
les fruits, les fleurs, les herbes, les arbres vont s'épanouir, se reproduire
avant de retourner à la terre... ou de nous nourrir. Ainsi va la vie! Et voilà
que Le potager des visionnaires prend racine au Musée de la civilisation à
Québec. Il évoluera constamment au rythme de la nature, du 6 juin au
13 octobre 2008. Coloré, inusité, surprenant, vivant, c'est bien plus qu'un
potager, c'est une spectaculaire ode à la vie à laquelle le public est invité
à participer activement. Le potager des visionnaires est une création de
DRAGONE, une réalisation du Musée de la civilisation et une présentation
d'Alcoa. Réalisé grâce à la contribution financière du Bureau de la
Capitale-Nationale, de la Société du 400e anniversaire de Québec, de Tourisme
Québec, de l'Office du tourisme de Québec, en collaboration avec le Loews Le
Concorde, à titre d'hôtel officiel, et la participation de Premier Tech,
Solotech, Centre Jardin Hamel et Les Serres Caron.
    Un nautonier accueillant, un potager aux milles couleurs agrémenté
d'éléments scénographiques, une lumière omniprésente, un public pour le
visiter et le faire vivre, un puits qui parle et fait réfléchir, un stabile
gigantesque qui surplombe le tout, voilà en quelques mots Le potager des
visionnaires.

    Quand la vision...

    ""Rêver, c'est le bonheur; attendre, c'est la vie", disait Victor Hugo.
J'ai longtemps caressé ce rêve : sortir le Musée de ses murs, le transformer
en véritable création! Peu d'artistes étaient capables d'une telle prouesse.
Franco Dragone, ce magicien du mouvement et de la lumière, a eu cette idée
toute simple de semer la vie sur le toit et la façade du Musée et de partager
avec nos visiteurs le plaisir de la voir s'épanouir. Pour créer son oeuvre, il
a puisé au coeur même de ce qu'est le Musée. Il a été sensible à ses valeurs,
à ses préoccupations, à son environnement, à sa relation au fleuve. Il s'est
associé à des créateurs d'ici et s'est appuyé sur toute l'équipe du Musée qui
l'a soutenu avec enthousiasme. Ainsi est né Le potager des visionnaires. Oui,
mon rêve prend enfin vie et devient le vôtre!", a déclaré la directrice
générale du Musée, madame Claire Simard.

    ...rencontre l'inspiration

    "Je me suis fait il y a longtemps une maxime personnelle de ces deux vers
de Richard Desjardins : "Quand j'aime une fois, j'aime pour toujours...". Et
le Québec fait partie de mes amours. Aussi, n'ai-je pas longtemps résisté à
l'appel de la merveilleuse équipe du Musée de la civilisation pour apporter
ici une modeste contribution aux festivités du 400e anniversaire de la
naissance de la ville. Ce projet, j'ai tenu à ne l'envisager qu'avec des
artistes et des concepteurs québécois. J'ai voulu qu'il soit prospectif, qu'il
s'adresse en priorité à la jeunesse qui constitue la plus généreuse part
d'avenir du Québec. J'ai voulu qu'il dise, à travers le dédale de ce Potager
des visionnaires, l'épopée d'un monde fabuleux, fragile, menacé, mais que nous
arriverons à sauvegarder, malgré nos doutes, nos faiblesses et nos lâchetés.
Tout simplement parce qu'il est le seul, parce qu'il est le nôtre", a expliqué
Franco Dragone.

    L'eau, source de vie et... d'inspiration

    L'idée de ramener symboliquement l'eau du fleuve au Musée - le Musée est
érigé là où se rendait le fleuve autrefois - s'est imposée d'elle-même et, en
déclinaison du caractère précieux de cette eau, Le potager des visionnaires
s'est hissé au premier plan. L'eau nourrit le potager qui nourrit l'Humain et
permet la vie. Créer un espace organique, vivant et convivial sur le toit du
Musée et faire réfléchir sur la survie de la planète, voilà l'esprit qui a
guidé Franco Dragone et son équipe, sous la responsabilité de la directrice de
création, Elyse Gariépy.

    L'EXPERIENCE DU VISITEUR

    Un nautonier accueillant

    Bien campé sur le parvis du Musée et jaillissant de l'eau, un nautonier
plus grand que nature, personnage symbolique de l'installation, accueille et
guide les visiteurs. C'est un marin, un passeur, celui de la barque, celle-là
même qui a été retrouvée en creusant les fondations du bâtiment et qui est
exposée depuis dans le hall du Musée. D'entrée de jeu, il livre ses intentions
: "L'eau du ciel; l'eau du fleuve. Précieuse, elle coule pareille entre mes
doigts et retourne à la mer. Je suis le nautonier, le marin, la vigie...
Permettez-moi de vous guider dans ce fabuleux potager symbole d'espoir en ce
que l'Humain peut faire de beau et de bon. Je suis le nautonier, le gardien de
vos rêves... Je veille sur l'horizon de vos lendemains. Sur les sentiers de ce
potager, laissez parler votre âme de visionnaire!".

    Un potager... ravissant

    Dans les caractéristiques bacs de béton qui ornent le toit et les
escaliers du Musée et qui sont revêtus d'acryliques aux tons de bleu pour
l'occasion, des légumes diversifiés et colorés, des arbres fruitiers, des
herbes, des fleurs, des arbres poussent et suivent le cycle de la vie. Ils ont
été judicieusement choisis par l'architecte paysagiste Marie-Josée Hamel. On
peut y voir s'épanouir de la laitue frisée verte, du chou rouge, du concombre
jaune, des betteraves, des aubergines, des fèves, des carottes, des
citrouilles... des fraises, des pommes, des cerises de terre, des tomates
cerises... du basilic, du thym serpolet, du fenouil, de la ciboulette... des
violettes, des pervenches, des pensées, de la fougère, des capucines, des
coléus... Dans ce potager, l'eau est suffisamment abondante pour nourrir
délicatement les légumes.

    Un puits qui parle et qui suscite la réflexion

    Quoi de mieux qu'un puits pour symboliser la préciosité de l'eau! On s'y
rend pour assouvir sa soif... Mais ici, dans Le potager des visionnaires, il
va surtout nourrir notre réflexion. Du plus profond de ce puits, des enfants -
interviewés sensiblement par Dominique Payette - nous parlent... de leur vie,
de leurs craintes, de leurs espoirs! Ils parlent avec ces mots simples qui
n'appartiennent qu'à eux, de ces problèmes infinis qui n'appartiennent qu'à
nous. Saurons-nous mêler notre voix à celle des enfants? Serons-nous des
visionnaires? Un moment fort du Potager dont la conception visuelle et la
vidéographie ont été confiées au talentueux illustrateur Lionel Arnould.

    Une scénographie lumineuse

    Flottant au-dessus du Potager, une sculpture d'aluminium inspirée d'un
virevent - un stabile gigantesque de 1 227 kg - brille sous le soleil du jour
et s'illumine le soir venu. A trois endroits, de petits nautoniers donnent
l'impression de tenir à bout de bras cette imposante structure. Des arrosoirs
farfelus et des virevents fantaisistes - créés par des jeunes au cours de
l'hiver à la suite d'un concours - ont été réalisés en trois dimensions et
intégrés à l'installation brillamment scénographiée par Jean Hazel.
    Ouvert le jour et le soir, Le potager des visionnaires bénéficie d'effets
d'éclairage saisissants, oeuvre des concepteurs de Blanc : Louis-Xavier
Gagnon-Lebrun et Laurent Routhier. Dans le Potager, les panneaux d'acrylique
bleuté sont superposés sur les bacs. Le jour, la lumière du soleil donne à ces
acryliques des colorations et des reflets surprenants. Le soir, des
projecteurs donnent une toute autre lecture du Potager. Elément architectural
fortement associé au Musée, le campanile revêt une luminosité toute
particulière. Des miroirs motorisés placés sous son faîte répartissent des
rayons de lumière à des endroits stratégiques et donnent des jeux de
coloration spectaculaires.

    Une installation technique et sonore imposante

    Le Potager sera beau à voir, mais aussi fort intéressant à... entendre.
Ambiance sonore intrigante, musique originale de Mathieu Campagna, voix
d'enfants émanant du puits... Le Potager a nécessité une installation
technique imposante et importante sous la coordination d'Alain Gariépy.

    Vivre au rythme d'un potager... à partager

    Le public souhaite vivement s'impliquer dans les événements entourant le
400e de Québec. Franco Dragone et le Musée de la civilisation ont voulu faire
du Potager des visionnaires un concept à partager. Il est donc naturel que Le
potager des visionnaires aille à la rencontre de la population. La dimension
participative est cruciale dans ce projet. Tantôt à portées sociale et
caritative, tantôt à portées environnementale et ludique, une série
d'activités a été offerte avant et sera offerte pendant toute la vie du
Potager des visionnaires.
    Des guides-jardiniers arpentent le Potager à longueur de journée et sont
tout ouie pour échanger avec le public. Informations étonnantes, réflexions
sensibles, trucs potagers et autres capsules croquantes sont au menu. Parmi
les moments forts de cette programmation, certains ont déjà connu un vif
succès : les ateliers et le concours de création d'arrosoirs farfelus et de
virevents fantaisistes - dont certains seront intégrés au Potager -, la
distribution de semis (avril) et la Grande plantation (mai). D'autres
activités se grefferont pendant toute la durée de l'installation : atelier de
création intitulé Les fantaisies du Potager, le spectacle Musiques d'eau et
ouaouarons où s'allient théâtre d'ombres et musique insolite (août), le Marché
public de la fête du Travail et sa soupe populaire et, enfin, une fête
autochtone et une distribution du fruit des récoltes à l'Action de grâces. Et
comme la fin ultime d'un légume ou d'un fruit est de nourrir l'être humain, le
produit des récoltes sera remis, tout au long de la saison, à la Maison de
Lauberivière, une oeuvre caritative de la région de Québec. Dans cet esprit de
partage, DRAGONE et le Musée ont également conclu une entente avec OXFAM
Québec. Les visiteurs pourront déposer un don en argent dans un canari
stylisé, installé sur la terrasse Alcoa du Potager. L'argent reçu se
transformera en eau dans les pays où elle fait défaut.

    L'équipe de création de DRAGONE

    Pour réaliser ce projet, une équipe multidisciplinaire issue de divers
domaines d'expertise a entouré le directeur artistique, Franco Dragone.
L'équipe de créateurs est entièrement constituée d'artistes et de concepteurs
québécois : Elyse Gariépy, direction de création; Lionel Arnould,
illustrations, conception visuelle et vidéographie; Jean Hazel, scénographie,
assisté d'Elyse Dubé et de Jean-François Labbé; Marie-Josée Hamel, design
horticole; Louis-Xavier Gagnon-Lebrun et Laurent Routhier, conception et mise
en lumière (BLANC); Alain Gariépy, coordination technique, design et mixage
sonores, assisté de Patrick Paquet, Jean-François Côté et David Simard;
Mathieu Campagna, musique et conception sonore; Dominique Payette, entrevues
avec les enfants; et Gilles Morneau, conception-réalisation vidéo.

    L'équipe de réalisation du Musée de la civilisation

    La réalisation du Potager des visionnaires, c'est aussi la rencontre et
l'union avec la créativité de l'équipe multidisciplinaire du Musée de la
civilisation. La chargée de projet pour le Musée, Sylvie Thivierge, et le
coordinateur technique, Serge Brousseau, ont pu compter sur le talent et le
professionnalisme de plusieurs intervenants et artisans du Musée pour mener à
terme cet important projet.

    Le potager des visionnaires, une installation inédite et inusitée,
vivante et participative, au Musée de la civilisation à Québec, du 6 juin au
13 octobre 2008. Venez vous régaler les yeux, le coeur et l'esprit!
    -%SU: CLT
    -%RE: 37,1




Renseignements :

Renseignements: Serge Poulin, Relations de presse, Musée de la
civilisation, (418) 528-2072, spoulin@mcq.org


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.