Le plus grand projet de réfection d'un pont au Canada - Le pont Honoré-Mercier mise sur une méthode de construction éprouvée



    CHATEAUGUAY, QC, le 16 juin /CNW Telbec/ - La société Les Ponts Jacques
Cartier et Champlain Incorporée (PJCCI) a présenté aujourd'hui à Châteauguay,
conjointement avec le ministère des Transports du Québec (MTQ), les détails du
chantier pour le remplacement du tablier du pont Honoré-Mercier. Les travaux,
qui viennent de débuter, se termineront en 2011 et se réaliseront en deux
phases distinctes dont la première est fixée à 66 M $. Rappelons que depuis sa
construction en 1934, le tablier du pont n'avait jamais été entièrement
remplacé. Ce projet permettra donc de prolonger la durée de vie du pont pour
encore 75 ans en misant sur une méthode de construction éprouvée et efficace
qui limitera les impacts sur la circulation par la mise en place de dalles
préfabriquées.
    Le directeur général de la société, monsieur Glen Carlin, a précisé que
les gouvernements du Canada et du Québec assurent le financement du projet,
tandis que Les Ponts Jacques Cartier et Champlain Incorporée en est le maître
d'oeuvre. L'investissement total pour les deux phases du projet dépassant
celui du pont Jacques-Cartier permettra de réaliser le plus grand projet de
réfection d'un pont jamais entrepris au Canada. Il faut aussi souligner que
l'entente tripartite pour ce grand projet entre les gouvernements canadien et
québécois ainsi que le Mohawk Council of Kahnawake, s'avère une première au
pays.

    Une méthode de construction éprouvée

    "L'objectif premier sera de minimiser les impacts sur les habitudes de
transport des usagers, et ce, particulièrement aux heures de pointe." a
rappelé monsieur Carlin lors de la conférence de presse. Entre 2008 et 2011,
d'importants travaux de renforcement de la structure d'acier et l'installation
des dalles préfabriquées causeront des fermetures ponctuelles de voies, et ce,
hors des heures de pointe. Les détours seront alors annoncés sur le site
Internet de la société : www.pjcci.ca. Soulignons qu'en tout temps, un minimum
d'une voie par direction sera ouvert à la circulation.
    Le procédé des dalles préfabriquées en usine qui a été retenu pour
effectuer ces travaux est le même que pour le remplacement du tablier du pont
Jacques-Cartier. Cette méthode préconisée est la plus rapide et la plus
efficace, tout en offrant une espérance de vie supérieure aux autres méthodes
et en répondant aux critères de sécurité les plus stricts. Par ailleurs, ces
travaux permettront l'aménagement d'une nouvelle piste multifonctionnelle sur
le pont afin d'accommoder les cyclistes et les piétons qui désireront
traverser le fleuve.
    Le directeur de l'Ouest-de-la-Montérégie du ministère des Transports,
monsieur Bernard Caron, a pour sa part rappelé l'engagement de son ministère
pour travailler au développement de divers scénarios visant à réduire l'impact
des travaux sur la population environnante, et ce, en collaboration avec
l'Agence métropolitaine de transport. "Nous souhaitons tout mettre en oeuvre
pour faciliter le déplacement des personnes et des biens durant ces importants
travaux", a précisé monsieur Caron.

    Un projet en deux temps

    Ce projet de remplacement du tablier du pont est divisé en deux contrats
distincts. Le Mohawk Bridge Consortium (MBC), un regroupement d'entrepreneurs
Mohawks s'est vu attribuer le Contrat A du projet qui consiste au renforcement
de la structure d'acier du pont et du remplacement complet des tabliers en
béton armé des trois rampes se trouvant sur le territoire Mohawk de Kahnawake.
La valeur de cette première phase des travaux est fixée à 66 M $. Ces travaux,
qui ont déjà débuté, couvriront principalement la portion fédérale située aux
approches sud du pont. Soulignons qu'une déviation de l'accès au pont pour
certains travaux reliés à la reconstruction des tabliers des bretelles
permettra d'accélérer la réalisation de cette première phase du projet.
    Le Contrat B fera l'objet d'un appel d'offres l'an prochain, à l'automne.
Cette phase couvre quant à elle une portion fédérale du pont, celle située
entre les rampes visées par le Contrat A et l'arc métallique enjambant le
fleuve Saint-Laurent, ainsi qu'une importante partie de la portion provinciale
du pont au nord de l'arc métallique. Cette deuxième phase consistera à
remplacer l'ensemble du tablier suivant le même procédé utilisé lors du
remplacement du tablier du pont Jacques-Cartier, soit l'utilisation de dalles
de béton préfabriquées. Une telle méthode facilite et accélère l'ouverture des
voies de circulation quotidiennement le matin aux heures de pointe
contrairement au béton coulé en place qui nécessite le mûrissement du béton
pour des périodes prolongées.
    Mentionnons finalement qu'un consortium composé de BPR, Cima + et Axor,
firmes d'ingénieurs-conseils spécialisées dans la gestion de grands projets,
assurera la gestion des contrats et le suivi de l'ensemble des travaux de même
que la gestion de la circulation pour toutes les phases du projet. Quelque
1000 emplois directs et indirects par année seront également créés durant les
travaux pour chacun des contrats, sans compter les retombées économiques pour
les entreprises installées le long de la Rive-Sud et dans l'ensemble de la
grande région métropolitaine de Montréal.

    A propos des Ponts Jacques-Cartier et Champlain Incorporée

    Les Ponts Jacques Cartier et Champlain Incorporée a pour mission de
gérer, d'exploiter et d'entretenir le pont Jacques-Cartier, le pont Champlain,
l'autoroute Bonaventure, la section fédérale du pont Honoré-Mercier, le tunnel
de Melocheville et l'estacade du pont Champlain afin d'offrir à leurs usagers
un passage sécuritaire et efficace.

    A propos de Transports Québec

    Le ministère des Transports du Québec a pour mission d'assurer la
mobilité des personnes et des marchandises sur le territoire québécois par des
systèmes de transport efficaces et sécuritaires qui contribuent au
développement durable de la province. Le Ministère se présente comme le chef
de file en matière de transport au Québec et s'engage à gérer de façon
compétente et innovatrice les réseaux dont il a la responsabilité directe.
Pour ce faire, il s'appuie sur l'étroite collaboration de ses partenaires
publics et privés pour offrir à la population et aux entreprises des systèmes
de transport appropriés et fonctionnels.




Renseignements :

Renseignements: André Girard, Vice-président, Communications, La Société
des ponts fédéraux limitée, (450) 468-5775, andre.girard@pontsfederaux.ca;
Sources: Jean-Vincent Lacroix, AGC Communications, Bureau: (514) 849-7000,
poste 230, Mobile: (514) 249-1940, jvl@agccom.com; Serge Vallières, AGC
Communications, Bureau: (514) 849-7000, poste 223, Mobile: (514) 892-7205,
sv@agccom.com

Profil de l'entreprise

Les Ponts Jacques Cartier et Champlain Incorporée

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.