Le plan de développement durable de la Ville de Montréal: De la poudre aux yeux?



    MONTREAL, le 11 juin /CNW Telbec/ - Au moment même de la réunion des
partenaires de la Ville de Montréal pour l'application du plan stratégique de
développement durable et quelques jours après le lancement du bilan 2007 de ce
plan, la Coalition québécoise contre les ateliers de misère (CQCAM) dénonce le
manque de volonté de la Ville de Montréal dans ce dossier. En effet, alors que
la Ville devrait à ce jour avoir "intégré des critères de développement
durable dans les processus décisionnels et l'achat de biens et services",
action qui se retrouvait dans la phase de démarrage 2005-2006 du dit plan,
rien de cela n'a réellement eu lieu à ce jour.
    "La CQCAM a interpellé la Ville et proposé un appui à celle-ci pour
assurer l'intégration de tels critères dans sa politique d'approvisionnement.
Or, alors que les responsables des approvisionnements de la Ville se sont
montrés ouverts et disposés à le faire, ce sont les responsables politiques du
dossier qui se sont montrés fermés à l'idée. La Ville de Montréal tente-t-elle
uniquement de redorer son image publique sans réellement mettre en place des
actions positives pour favoriser le développement durable?", questionne
Marie-Noelle Roy, coordonnatrice de la Coalition québécoise contre les
ateliers de misère (CQCAM).
    Lors du bilan 2006 de la Ville de Montréal, l'action 1.23 a été déclarée
comme étant élaborée et donc, terminée. Or, lorsqu'on regarde la politique
d'approvisionnement, on constate qu'on mentionne les dimensions du
développement durable, mais que dans les faits, les pratiques n'ont pas été
modifiées. La direction de l'approvisionnement de la Ville a ajouté certaines
questions touchant les secteurs social, environnemental et économique dans son
formulaire d'inscription au fichier des fournisseurs de la Ville de Montréal,
mais dans les faits, rien ne prouve qu'une priorité soit accordée aux
fournisseurs répondant à ces critères. Ainsi, dans sa forme actuelle, la
politique d'approvisionnement de la Ville peut tout à fait encourager les
ateliers de misère au Québec comme ailleurs.
    La CQCAM demande à la Ville de respecter les engagements pris dans son
plan de développement durable et de réellement mettre en place une politique
d'approvisionnement qui respecte le développement durable. Ceci implique de
respecter les droits des travailleurs de ses fournisseurs et sous-traitants et
non seulement de respecter certaines normes environnementales.
    La coalition réitère sa demande de rencontre avec M. DeSoussa,
responsable du dossier à la Ville, afin d'appuyer la démarche d'adoption d'une
politique d'approvisionnement qui respecte réellement le développement
durable.




Renseignements :

Renseignements: Marie-Noelle Roy, CQCAM, (514) 383-2266, poste 224,
ateliers@ciso.qc.ca

Profil de l'entreprise

COALITION QUEBECOISE CONTRE LES ATELIERS DE MISERE (CQCAM)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.