Le pessimisme s'estompe chez les exportateurs, pour qui la chute libre des exportations tirerait à sa fin, selon une enquête d'EDC



    OTTAWA, le 17 juin /CNW Telbec/ - La confiance des exportateurs canadiens
a remonté ce printemps après avoir atteint un niveau inhabituellement bas il y
a six mois. Cette hausse est la plus importante enregistrée dans l'enquête
semestrielle sur l'indice de confiance commerciale (ICC) d'Exportation et
développement Canada (EDC) depuis la période postérieure au 11 septembre 2001.
    "Ce regain de confiance est un baume nécessaire. La débâcle des marchés à
l'automne dernier a accentué une perte de confiance déjà sérieuse, de dire
Peter Hall, vice-président et économiste en chef d'EDC. La remontée actuelle
est impressionnante, mais elle n'a porté l'indice de confiance que légèrement
au-dessus du creux du 11 septembre 2001."
    Les résultats du printemps interrompent une glissade qui s'est étalée sur
trois périodes débutant à l'automne 2007, chaque baisse successive ayant
établi un nouveau creux record.
    L'indice global a bondi à 68,5, après un plancher record de 61 au cours
des six derniers mois. L'enquête a sondé les attitudes des exportateurs
canadiens à l'égard de cinq variables : débouchés internationaux, ventes à
l'exportation, ventes nationales, et conjoncture économique nationale et
mondiale.
    Le bond de l'ICC global découle principalement du sentiment que la
conjoncture économique mondiale et nationale s'améliorera. Environ un quart
des répondants prévoient une amélioration des perspectives à court terme, une
hausse considérable en regard de l'enquête précédente. La variation de la
proportion de répondants s'attendant à une détérioration de la conjoncture est
encore plus marquée. Alors qu'ils formaient une majorité claire selon
l'enquête précédente, les pessimistes se sont fait plus rares, pour ne plus
représenter qu'environ le quart des répondants.
    Malgré le fait que l'ICC soit l'un de quelques autres indicateurs de la
conjoncture économique à avoir connu une amélioration, les exportateurs sont
résolument moins optimistes quant à la demande. Leurs prévisions à l'égard des
ventes nationales et internationales restent modestes et essentiellement
inchangées depuis l'automne 2008, moment où les prévisions de ventes les plus
pessimistes de l'histoire de l'ICC ont été enregistrées.
    Le comportement à prévoir du dollar demeure l'indicateur le plus volatil
de l'enquête. "La récente ascension du dollar canadien a surpris la plupart
des exportateurs, dont les deux tiers s'attendaient à un dollar stable ou en
recul."
    La stratégie la plus courante en ce qui a trait au change consiste
simplement à s'accommoder des hauts et des bas. Peu nombreux sont ceux qui
avaient l'intention d'apporter des changements structurels tenant compte de la
valeur du huard. Une proportion faible mais croissante utilise la couverture
de change pour se prémunir contre les variations monétaires possibles.
    Malgré la turbulence économique et l'incertitude auxquelles les
exportateurs sont confrontés, l'enquête suggère que ceux-ci entrevoient encore
des débouchés. Un tiers des répondants, soit environ la moyenne ces sept
dernières années, s'attendent à ce que les débouchés augmentent à court terme.
    Les valeurs de l'ICC à l'égard des secteurs du transport et de
l'infrastructure et de l'environnement ont connu la hausse la plus élevée par
rapport à celles de l'automne 2008. Les perspectives positives à court terme
pour le secteur du transport pourraient bien être le reflet des annonces de
sauvetage et de renflouement des fournisseurs de pièces automobiles au cours
de la période coincidant avec l'enquête. Quant au secteur de l'infrastructure,
de nombreux pays ont mis sur pied des programmes de relance destinés à
combattre la récession mondiale au moyen d'importants investissements dans
l'infrastructure.
    Les exportateurs les moins optimistes se trouvent dans les industries
extractives, en raison particulièrement de la chute des prix depuis leurs
sommets historiques de 2008. On s'attend à ce que les prix demeurent faibles
en 2009. Selon Statistique Canada, les exportations d'énergie ont perdu près
de la moitié de leur valeur au cours des deux derniers trimestres et EDC
prévoit un fléchissement des exportations de ce secteur de 41 % en 2009.
    Sur le plan régional, l'Ouest du Canada affiche l'indice le plus
optimiste, de 71 (en hausse par rapport à 63 à l'automne 2008), suivi de près
par l'Ontario, avec 69 (en hausse par rapport à 60), l'Atlantique, avec 67 (en
hausse par rapport à 58) et le Québec, avec 66 (en hausse par rapport à 62).
    Opinion Search Inc. a réalisé l'enquête à la fin d'avril et au début de
mai 2009. Au total, un millier d'entreprises canadiennes ont participé, et
l'ICC a été calculé sur un total de 858 répondants. La marge d'erreur est de
+/- 3,1 %, 19 fois sur 20.
    Pour plus de précisions sur EDC et sur l'indice de confiance commerciale,
visitez
www.edc.ca/french/docs/ereports/tradeconfidence/country_information_index_f.ht
m.

    Organisme de crédit à l'exportation du Canada, EDC offre des solutions
commerciales novatrices pour aider les exportateurs et les investisseurs
canadiens à réussir sur les marchés mondiaux. Chaque année, plus de 8 300
entreprises canadiennes et leurs clients étrangers tirent profit de ses
connaissances et de ses partenariats pour faire des affaires sur environ 200
marchés. Société financièrement autonome, EDC est un chef de file reconnu dans
l'établissement de rapports financiers et l'analyse économique. Elle figure
parmi les 100 meilleurs employeurs du Canada pour la huitième année
consécutive.




Renseignements :

Renseignements: pour les médias: Phil Taylor, Exportation et
développement Canada, (613) 598-2904, Blackberry: ptaylor@edc.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.