Le personnel de Service Canada accuse le gouvernement de manipuler les demandes de pensions au cours d'un passage cynique de la qualité à la quantité



    Les demandes les plus récentes et les plus simples de prestations du RPC
    et de la SV sont traitées avant les autres pour que les statistiques
    paraissent bien alors que cela nuit aux personnes âgées les plus
    nécessiteuses

    OTTAWA, le 6 oct. /CNW Telbec/ - Le syndicat représentant le personnel
fédéral qui fournit les services du Régime de pensions du Canada et de la
Sécurité de la vieillesse dénonce les efforts faits par le gouvernement pour
accroître le traitement des demandes aux dépens de citoyen-ne-s nécessiteux et
méritants.
    Jeannette Meunier-McKay, présidente nationale du Syndicat de l'Emploi et
de l'Immigration du Canada, incite les personnes âgées "à demander à Stephen
Harper pourquoi son gouvernement a renversé le traitement des pensions,
subvertissant l'équité, permettant le resquillage et remplaçant le contact
personnel par un traitement impersonnel ressemblant à une chaîne de montage.
    Plutôt que de traiter les demandes en faisant passer les besoins des
personnes âgées avant tout, le personnel de Service Canada qui traite
normalement de demandes de prestations plus complexes du RPC et de la SV a été
réaffecté à des demandes plus simples qui peuvent être traitées plus
rapidement afin de hausser les statistiques des "indicateurs de rendement
clés".
    "Bon nombre de ces demandes simples sont présentées des mois avant que
les personnes âgées n'aient droit à des pensions", dit madame Meunier-McKay.
Entre temps, les personnes pensionnées ayant des cas plus complexes et plus
prenants, qui devraient déjà recevoir leur chèque, sont laissées dans un état
de confusion et de besoin financier. Le personnel de nos centres d'appels
indique qu'il y a une augmentation des appels de personnes âgées soucieuses de
savoir ce qu'il est arrivé à leurs demandes de prestations du RPC ou de la SV.
    Madame Meunier-McKay fait remarquer ce qui suit : "nos membres qui
traitent individuellement avec des personnes âgées sont très loyaux et
protègent ces Canadien-ne-s très vulnérables. C'est bien à contrecoeur qu'ils
sont les complices involontaires d'une direction qui fait passer les
statistiques avant les personnes. Les personnes âgées voudront peut-être
profiter des dernières semaines de la campagne électorale fédérale pour
demander à Stephen Harper pourquoi son gouvernement ne partage pas notre
engagement et notre compassion".

    Le Syndicat de l'Emploi et de l'Immigration du Canada représente plus de
19 000 personnes travaillant dans la fonction publique fédérale, y compris
celles qui conseillent les client-e-s, traitent les demandes
d'assurance-emploi et fournissent des prestations de retraite et de sécurité
du revenu.




Renseignements :

Renseignements: Jeannette Meunier-McKay, présidente nationale, Syndicat
de l'Emploi et de l'Immigration du Canada, (cellulaire) (613) 762-1781


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.