Le PCEM refuse de laisser la population canadienne devenir aveugle



    Le programme national d'évaluation des médicaments recommande le
    remboursement du tout premier médicament qui améliore la vision et qui
    rétablit la qualité de vie

    DORVAL, QC, le 28 mars /CNW Telbec/ - Les Canadiens atteints de la
principale cause de perte de vision liée à l'âge, la dégénérescence maculaire
néovasculaire (humide) liée à l'âge (DMLA), ont fait un pas de plus
aujourd'hui vers un espoir véritable d'amélioration de leur vision. Le
Programme commun d'évaluation des médicaments (PCEM), le programme national
d'évaluation des médicaments du Canada, a recommandé aujourd'hui l'ajout du
traitement novateur Lucentis(*) (ranibizumab) aux régimes d'assurance
médicaments provinciaux. La recommandation positive du PCEM relativement à
Lucentis(*) constitue une avancée clé. Il est maintenant du ressort de chaque
province de suivre les traces du Québec et de l'Ontario en reconnaissant les
avantages innovateurs offerts par Lucentis(*) et en le rendant disponible à ceux
qui pourront en bénéficier.
    Le Québec et l'Ontario ont démontré leur leadership dans le combat contre
la cécité en reconnaissant le besoin de cet important traitement et en
accélérant le processus d'évaluation et la prise de décision qui ont mené à
l'ajout de Lucentis(*) à leur régime d'assurance médicaments provincial.
    La décision du PCEM de recommander l'ajout de Lucentis(*) sur les
formulaires provinciaux en vertu de ce processus de consultation nationale
témoigne des bienfaits cliniques importants de ce traitement et procure un
réel espoir aux nombreux patients canadiens atteints de la forme humide de la
DMLA, pour qui cette maladie signifiait trop souvent une perte rapide et
sévère de la vision centrale et même la cécité.
    Novartis Pharma Canada inc. continuera à travailler avec les autorités
des provinces restantes afin d'assurer que toutes les personnes atteintes de
la forme humide de la DMLA qui dépendent d'un régime d'assurance médicaments
provincial aient accès à Lucentis(*).
    "Nous espérons que le régime d'assurance médicaments de chaque province
adoptera les recommandations du PCEM et que la décision de donner accès à
Lucentis(*) aux gens atteints de la forme humide de la DMLA sera prise
rapidement, a déclaré le Dr Alan Cruess, professeur et chef du département
d'ophtalmologie et des sciences de la vue de l'Université Dalhousie et
président de la Société canadienne d'ophtalmologie. Nous souhaitons que toutes
les personnes souffrant de la forme humide de la maladie soient en mesure de
bénéficier de ce traitement unique dès que possible, avant que la maladie
n'évolue et qu'elle ait un impact majeur sur leur vision."
    Prouvé scientifiquement, Lucentis(*) est le premier et le seul traitement
approuvé qui offre un gain significatif de la vision chez les patients
atteints de la forme humide de la DMLA. Conçu spécifiquement pour les yeux et
administré sous la forme d'une injection oculaire, Lucentis(*) aide les patients
à stabiliser ou à améliorer leur vision, ce qui se traduit par une
augmentation de leur autonomie et de leur capacité à accomplir des activités
sollicitant la vision centrale, telles que reconnaître un visage, lire et
conduire.
    Lucentis(*) devient désormais le traitement de référence pour les personnes
aux prises avec la forme humide de la DMLA. Alors que les traitements
antérieurs ont permis de ralentir la progression de la perte de vision,
Lucentis(*), un médicament prouvé scientifiquement, offre aux patients pour la
première fois une chance réelle d'amélioration significative d'un point de vue
statistique et clinique. Dans les études cliniques, jusqu'à 40 % des patients
traités avec Lucentis(*) ont obtenu une vision de 20/40 ou mieux, un résultat
supérieur au niveau de vision nécessaire pour conduire.

    A propos du Programme commun d'évaluation des médicaments (PCEM)

    Le Programme commun d'évaluation des médicaments (PCEM) est un processus
d'évaluation cohérent et rigoureux de l'efficacité des médicaments sur les
plans clinique et financier. Il émet des recommandations relativement aux
médicaments qui devraient se retrouver sur les formulaires des régimes
d'assurance médicaments financés par l'Etat au Canada (sauf au Québec). Pour
de plus amples renseignements, veuillez consulter le site suivant :
www.cadth.ca.

    A propos de la DMLA

    Plus de 290 000 Canadiens sont atteints de la forme humide de la DMLA. On
prévoit que 30 000 nouveaux cas de cette forme de la maladie seront
diagnostiqués au Canada cette année seulement, un chiffre qui devrait doubler
d'ici les 25 prochaines années. La DMLA est une maladie oculaire dégénérative
qui touche la macula, la partie centrale de la rétine à l'arrière de l'oeil.
La macula est responsable de la vision "en ligne droite" nécessaire pour
distinguer les traits du visage et accomplir certaines activités quotidiennes
comme lire, conduire ou lire l'heure. Il existe deux types de DMLA : la forme
humide et la forme sèche. La forme humide ou néovasculaire de la DMLA est une
affection évolutive et soudaine qui, en l'absence de traitement, peut
entraîner une perte importante de vision et compromettre fortement l'autonomie
du patient. Alors que la forme sèche est plus fréquente, 90 % de la perte de
vision associée à la maladie est due à la forme humide de la DMLA.

    A propos de Lucentis(*)

    L'administration de Lucentis(*) est recommandée sous forme d'une injection
intravitréenne mensuelle. Le traitement peut être limité à une injection
trimestrielle après les trois premières injections si l'administration
mensuelle n'est plus possible. Comparativement à l'administration mensuelle,
l'administration trimestrielle atténue la perte d'acuité visuelle d'environ
cinq lettres (une ligne) en moyenne au cours des neuf mois subséquents. Les
patients doivent faire l'objet d'un suivi régulier.
    La plupart des effets secondaires rapportés chez les quelque
1 500 patients suivis dans les études cliniques étaient d'intensité légère ou
modérée et généralement réversibles. Les événements indésirables oculaires
graves liés à l'injection sont rares. Ceux-ci peuvent comprendre
l'inflammation de l'intérieur de l'oeil, le déchirement ou le décollement de
la rétine et la cataracte traumatique. Dans l'étude MARINA, le taux
d'inflammation de l'intérieur de l'oeil (endophtalmite), l'un des événements
indésirables possibles les plus graves associés à l'administration de
Lucentis(*), était de 0,05 %, soit cinq cas pour 10 443 injections au total.
    Lucentis(*) a été mis au point par Genentech et Novartis. Genentech détient
les droits de commercialisation de Lucentis(*) aux Etats-Unis, tandis que
Novartis possède les droits exclusifs dans le reste du monde.

    Enoncés prospectifs

    Le présent communiqué contient des énoncés prospectifs qui peuvent être
identifiés par l'emploi de termes comme "novateur", "le premier et le seul",
"significatif" ou d'autres expressions semblables, ou par des discussions
explicites ou implicites relatives à de nouvelles autorisations de mise en
marché ou de ventes futures de Lucentis(*). De tels énoncés prospectifs sont
assujettis à des risques connus et inconnus, à des incertitudes et à d'autres
facteurs, de sorte que les résultats réels obtenus avec Lucentis(*) peuvent
différer sensiblement des résultats, performances et réalisations anticipés,
explicitement ou implicitement, dans lesdits énoncés. Il ne peut pas y avoir
de garantie que Lucentis(*) recevra de nouvelles approbations de mise en marché
dans d'autres pays, ni de garantie quant aux ventes potentielles. Les attentes
de la direction quant à la commercialisation de Lucentis(*) pourraient être
modifiées, entre autres par une autre analyse des données cliniques sur
Lucentis(*); par de nouvelles données cliniques; par des résultats d'essais
cliniques inattendus; par des mesures de réglementation imprévues, des retards
ou encore par la réglementation gouvernementale dans son ensemble; par
l'aptitude de la société à obtenir ou à conserver un brevet ou une autre
protection intellectuelle afférentes aux spécialités; par la concurrence en
général; par les pressions croissantes exercées par le gouvernement,
l'industrie et le grand public relativement à l'établissement des prix; et par
d'autres risques et facteurs décrits dans le formulaire 20-F que la société a
déposé auprès de la U.S. Securities and Exchange Commission. Si un ou
plusieurs de ces risques ou incertitudes devaient se concrétiser, ou si
certaines des hypothèses sous-jacentes devaient se révéler fausses, les
résultats réels pourraient différer matériellement de ceux anticipés,
attendus, estimés ou prévus. Novartis fournit les renseignements dans ce
communiqué en date d'aujourd'hui et ne s'engage aucunement à diffuser une mise
à jour des énoncés prospectifs décrits aux présentes à la suite de
renseignements nouveaux, d'événements à venir ou autrement.

    A propos de Novartis Canada

    Novartis Pharma Canada inc., un chef de file dans le domaine de la santé,
s'emploie à la recherche, à la mise au point et à la commercialisation de
produits novateurs dans le but d'améliorer le bien-être de tous les Canadiens.
Novartis Pharma Canada inc. mène des centaines d'essais cliniques partout au
pays pour trouver de nouveaux traitements contre les maladies
cardiovasculaires et ophtalmologiques, pour l'oncologie, le diabète et le
cancer ainsi que pour la transplantation d'organes. En 2007, l'entreprise a
investi près de 86 millions de dollars en recherche et développement. Novartis
Pharma Canada inc., dont le siège social est situé à Dorval, au Québec, compte
plus de 800 employés au Canada. Outre Novartis Pharma Canada inc., le Groupe
Novartis au Canada comprend Novartis Santé animale Canada inc., Novartis Santé
familiale Canada inc., CIBA Vision Canada inc. et Sandoz Canada inc. Pour
obtenir de plus amples renseignements sur Novartis Canada, veuillez consulter
le site www.novartis.ca.

    A propos de Novartis

    Novartis AG apporte des solutions novatrices dans le domaine de la santé
qui répondent aux besoins en perpétuelle évolution des patients et de la
société. OEuvrant exclusivement dans les secteurs d'avenir des soins de santé,
Novartis offre un portefeuille diversifié pour répondre au mieux à ces besoins
: médicaments novateurs, produits pharmaceutiques génériques économiques,
vaccins préventifs et outils diagnostiques ainsi que produits de santé
familiale. Novartis est la seule compagnie ayant atteint des positions de
leadership dans ces secteurs. En 2007, les activités du Groupe (à l'exclusion
des désinvestissements en 2007) se sont soldées par un chiffre d'affaires net
de 38,1 milliards de dollars américains et un résultat net de 6,5 milliards de
dollars américains. Près de 6,4 milliards de dollars américains ont été
investis dans des activités de R&D dans l'ensemble du Groupe. Le Groupe
Novartis, dont le siège social se situe à Bâle, en Suisse, emploie environ
98 200 personnes à temps plein et exploite des installations dans plus de
140 pays. Pour en savoir plus, veuillez visiter www.novartis.com.

    (*) Lucentis est une marque de commerce déposée de Genentech Inc.,
    utilisée sous licence par Novartis Pharma Canada inc.




Renseignements :

Renseignements: Sylvie Lafrance, HKDP Communications et affaires
publiques, (418) 523-3352, poste 243, Cellulaire: (418) 956-9833,
slafrance@hkdp.qc.ca; Sabrina Tremblay, Novartis Pharma Canada inc., (514)
633-7880, poste 2254, Cellulaire: (514) 880-9766,
sabrina.tremblay@novartis.com


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.