Le Parti vert du Québec demande des mesures de soutien aux biocarburants



    MONTREAL, le 8 nov. /CNW Telbec/ - De récents reportages ayant démontré
les effets pervers de l'éthanol produit à partir du mais-grain, le Parti vert
du Québec demande des mesures de soutien plus affirmées pour l'éthanol
cellulosique.
    Dans sa stratégie énergétique 2006-2015, le gouvernement Charest souhaite
atteindre 5 % d'éthanol en moyenne dans les ventes d'essence d'ici 2012.
L'utilisation des biocarburants comme l'éthanol est un bon exemple de
l'économie durable dont le Québec pourrait accélérer le développement et qui
devrait représenter, pour les entreprises de technologies environnementales,
un marché de plus en plus important.

    Le choix de l'éthanol cellulosique

    Le Québec affirme privilégier la filière de l'éthanol cellulosique. Le
chef du Parti vert du Québec, M. Scott McKay, se dit d'accord avec ce choix :
"Cette technologie utilise moins d'hydrocarbures et présente un meilleur bilan
en matière de réduction des gaz à effet de serre (GES). Plutôt que le
mais-grain, elle pourra utiliser des déchets forestiers qui n'ont pas de
valeur commerciale en ce moment ainsi que des déchets agricoles, des déchets
urbains et des boues. Actuellement, de 6 à 7 millions de tonnes de déchets
sont enfouies chaque année. Lorsque la technologie de l'éthanol cellulosique
sera au point, on pourra en récupérer la moitié."
    D'un point de vue forestier, le potentiel est énorme. On estime à
5 millions de tonnes la production annuelle de la biomasse forestière
résiduelle, à partir des parterres de coupe et du bois non commercialisable.
Si elle était récupérée à 100 %, cette matière permettrait de produire jusqu'à
1,6 milliard de litres d'éthanol, soit 20 % de la consommation annuelle
d'essence du Québec.

    Soustraire les biocarburants propres des taxes sur l'essence

    Malgré ce potentiel et malgré la crise forestière qui exige des mesures
agressives, le gouvernement Charest n'investit aucun effort particulier pour
développer ce secteur d'avenir. "Tous reconnaissent le caractère bénéfique de
l'éthanol fait à partir des résidus. Il nous faut donc prendre les devants, ne
pas attendre de nous faire damer le pion par nos concurrents. Le Parti vert du
Québec demande au gouvernement de soustraire les biocarburants propres, dont
l'éthanol cellulosique, des taxes sur le carburant", a fait savoir Scott
McKay.

    Aux plus récentes élections provinciales, plus de 150 000 Québécoises et
Québécois ont voté en faveur de l'élection du Parti vert du Québec. Ce dernier
fait la promotion du développement durable en politique et propose de gérer
l'Etat selon les principes écologiques. Sa lutte vise à sauvegarder, préserver
et améliorer notre environnement et ses habitants en rassemblant les
Québécoises et les Québécois autour d'une vision d'avenir porteuse et
cohérente.




Renseignements :

Renseignements: Yves de Roquebrune, Attaché politique du chef, Parti
vert du Québec, (514) 293-0745, www.pvq.qc.ca

Profil de l'entreprise

Parti vert du Québec

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.