LE PARTI QUEBECOIS SOULIGNE LE 30E ANNIVERSAIRE DE LA FIN DE LA DISCRIMINATION BASEE SUR L'ORIENTATION SEXUELLE



    QUEBEC, le 14 déc. /CNW Telbec/ - La chef du Parti Québécois et députée
de Charlevoix, Pauline Marois, et le député de Sainte-Marie-Saint-Jacques,
Martin Lemay, tiennent à souligner le 30e anniversaire de l'adoption d'une
modification importante à la Charte des droits et libertés de la personne qui,
le 15 décembre 1977, mettait fin à la discrimination sur l'orientation
sexuelle.
    "Sous l'impulsion du ministre de la Justice de l'époque, Marc-André
Bédard, le Québec mettait fin à une injustice profonde, celle de discriminer
en fonction de l'orientation sexuelle. C'est un jalon significatif pour la
reconnaissance des droits de la communauté lesbienne, gaie, bisexuelle et
transgenre (LGBT)", a déclaré Pauline Marois.
    Lorsque la Charte a été adoptée en 1975 sous le gouvernement de Robert
Bourassa, l'opposition péquiste avait suggéré que la notion sur l'orientation
sexuelle soit incluse à l'article 10 sur les discriminations interdites. Cette
demande du Parti Québécois n'ayant pas été retenue, la modification en 1977
visait à corriger cette absence importante.
    Mme Marois a également rappelé que c'est un gouvernement du Parti
Québécois qui, en 2002, a permis l'union civile pour donner aux couples de
même sexe la possibilité d'officialiser leur relation tout en leur procurant
des droits et obligations quasi identiques à ceux découlant du mariage.
    "Il faut être fiers d'avoir fait évoluer les droits et obligations de la
communauté LGBT. Depuis 30 ans, ensemble, nous avons démystifié
l'homosexualité pour bien des Québécois et des Québécoises. C'est un Québec
plus ouvert et plus tolérant dans lequel nous vivons aujourd'hui", a poursuivi
Mme Marois.
    "La prochaine étape sera le dévoilement d'une politique de lutte contre
l'homophobie que nous espérons le plus rapidement possible. Même si leurs
droits sont reconnus, il y a encore du travail à faire puisque, encore
aujourd'hui, certains font malheureusement face à des actes haineux de la part
de gens qui n'acceptent toujours pas leur orientation sexuelle. Il faut donc
poursuivre le travail déjà bien amorcé", a fait savoir le député de
Sainte-Marie-Saint-Jacques, Martin Lemay.
    L'Assemblée nationale soulignera par motion, le mardi 18 décembre
prochain, l'adoption de ce changement important à la Charte des droits et
libertés de la personne.
    -%SU: CPN
    -%RE: 1




Renseignements :

Renseignements: Eric Gamache, Attaché de presse, Aile parlementaire du
Parti Québécois, (418) 644-9318


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.