LE PARTI QUEBECOIS DEMANDE A LA MINISTRE CHRISTINE SAINT-PIERRE QU'ELLE PROTEGE LES PAYSAGES PATRIMONIAUX DE LA COTE DE BEAUMONT ET DE LEVIS



    QUEBEC, le 5 août /CNW Telbec/ - Le député de Vachon et porte-parole du
Parti Québécois en matière d'environnement, Camil Bouchard, demande à la
ministre de la Culture et des Communications, Christine Saint-Pierre,
d'accorder le même traitement aux paysages patrimoniaux de Beaumont et de
Lévis qu'à ceux de Beaupré et de Charlevoix.
    "La semaine dernière, la ministre de la Culture était fière d'annoncer
une subvention pour souligner l'importance de la qualité des paysages de
Beaupré et de Charlevoix. Si elle est cohérente, elle devrait aussi annoncer
des investissements pour aider les gens de la Côte de Beaumont et de Lévis à
protéger leurs paysages patrimoniaux", a soutenu le député Camil Bouchard.
    Le porte-parole du Parti Québécois rappelle que le gouvernement Charest a
octroyé toutes les autorisations nécessaires pour l'implantation d'un port
méthanier, malgré notamment les avis négatifs de la Commission de la
protection du territoire agricole. Qui plus est, dans une lettre datée du
27 septembre 2007, le Conseil des monuments et sites du Québec écrivait à la
ministre du Développement durable, de l'Environnement et des Parcs afin de
réitérer son désaccord à l'implantation d'un port méthanier "dans un site
éminemment patrimonial qu'est le secteur visé par le projet Rabaska", celui
entre la Pointe-de-la-Martinière et le village de Beaumont, juste en face de
l'île-d'Orléans.
    Le Parti Québécois reproche au gouvernement Charest de n'avoir toujours
pas fait la démonstration de la nécessité d'un port méthanier, démonstration
qui devrait reposer sur une analyse rigoureuse des besoins énergétiques du
Québec et du rôle de la filière gazière dans ce contexte. De plus,
contrairement à ce que le gouvernement a toujours prétendu, il semble de plus
en plus évident que cette installation répond à des impératifs d'exportation
vers les Etats-Unis, tel que l'a confirmé récemment le porte-parole de
Gazprom, nouveau partenaire de Rabaska, lors d'un récent passage à Los
Angeles.
    "On ne sacrifie pas un patrimoine culturel comme celui de la Côte de
Beaumont et de l'île-d'Orléans pour ouvrir une station de service de Gazprom
en Amérique du Nord. C'est ce qu'on devrait entendre de la bouche des
ministres de la Culture et du Développement durable qui demeurent curieusement
muettes", a souligné Camil Bouchard.
    -%SU: CLT
    -%RE: 37,64




Renseignements :

Renseignements: Eric Gamache, Attaché de presse, Aile parlementaire du
Parti Québécois, (418) 644-9318


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.