Le Parti Québécois créera un Fonds national pour la réussite scolaire



    CAP-CHAT, QC, le 16 mars /CNW Telbec/ - Pour appuyer nos communautés dans
la lutte contre le décrochage scolaire, un gouvernement du Parti Québécois
constituera un Fonds national pour la réussite scolaire, doté d'une enveloppe
annuelle de 5 millions $.
    "Le décrochage scolaire, particulièrement élevé chez les garçons,
engendre des coûts sociaux et économiques très importants. La persévérance,
c'est l'affaire de tous. C'est un défi qui interpelle autant les parents et
les intervenants du milieu de l'éducation que les élus et les entreprises.
C'est pourquoi le Parti Québécois entend soutenir les petits et les grands
gestes qui mobilisent toute une région. Cette approche a démontré une grande
efficacité", a souligné le chef du Parti Québécois, André Boisclair, en visite
à Cap-Chat, dans la Haute-Gaspésie, en compagnie des candidats Guy Lelièvre
(Gaspé) et Pascal Bérubé (Matane) et de la candidate Doris Chapados
(Bonaventure).
    Le Fonds national pour la réussite scolaire soutiendra la création ou la
consolidation d'organismes dans toutes les régions afin que celles-ci
réalisent des projets de lutte au décrochage scolaire. Cette démarche
s'inspirera du Conseil régional de prévention de l'abandon scolaire du
Saguenay-Lac-Saint-Jean - le CREPAS - dont les actions ont permis de faire
baisser le taux de décrochage de 21 à 16 % en moins de dix ans dans la région,
pour la propulser en tête de l'ensemble du Québec.
    Chaque région aura à déterminer les cibles et les moyens qui lui sont
propres, par exemple la tenue de campagnes de sensibilisation, la publication
d'indicateurs de persévérance, la promotion de la conciliation études-travail
auprès des entreprises ou la valorisation auprès des parents de
l'accompagnement de leurs enfants.

    Soutenir nos petites communautés

    Le chef du Parti Québécois a par ailleurs livré un plaidoyer en faveur du
soutien aux petites communautés, qui sont aux prises avec des baisses
importantes d'effectifs scolaires. Certaines, comme la Commission scolaire des
Chics-Chocs, peinent à offrir les services nécessaires à la réussite de leurs
élèves, notamment ceux éprouvant des difficultés d'apprentissage.
    A cet égard, le Parti Québécois s'est engagé à investir 450 M$ dans les
écoles primaires et secondaires, entre autres pour ajouter 1500 spécialistes
pour les élèves en difficulté, offrir davantage d'aide aux devoirs et
d'activités parascolaires et nommer un tuteur pour chaque élève de secondaire
1 et 2. Des efforts majeurs seront également réalisés pour rénover et
entretenir nos écoles.
    "Les mesures que nous avons annoncées permettront de venir en aide à des
commissions scolaires comme celle de Chics-Chocs", a conclu M. Boisclair, en
rappelant que c'est un gouvernement du Parti Québécois qui a créé le programme
de maintien de la dernière école de village.

    Payé et autorisé par Pierre-Luc Paquette, agent officiel du Parti
Québécois.




Renseignements :

Renseignements: Bureau de presse du Parti Québécois, Permanence
nationale du Parti Québécois, (514) 526-0020

Profil de l'entreprise

Parti Québécois

Renseignements sur cet organisme

QUEBEC : ELECTIONS 2007

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.