Le Parc Jarry grugé pour y agrandir le PDQ 31 - "Non à la construction ni à
l'agrandissement d'édifices dans un parc" - Richard Bergeron

MONTRÉAL, le 2 juin /CNW Telbec/ - Projet Montréal déposera une motion au prochain conseil municipal visant à interdire l'agrandissement du poste de quartier 31 (PDQ 31) situé dans le chalet du Parc Jarry. Le PDQ 31 passerait de 4000 pi2 à 6700 pi2 (67%). "On ne devrait plus faire de nouvelles constructions dans les parcs. On doit rester dans la volumétrie existante et même, transformer les espaces de stationnement en espace vert. Que la mairesse de Villeray-St-Michel-Parc-Extension, Anie Samson, accepte la proposition, elle qui a défendu la préservation du mont Royal avec véhémence, est un non-sens. Au contraire, parce que ce parc est dans son arrondissement et qu'elle a pleine juridiction, la mairesse devrait défendre l'intégrité du parc", a affirmé Richard Bergeron, chef de la 2e opposition et chef de Projet Montréal. Rappelons que le chalet du parc Jarry ne pourra plus être utilisé ni par les utilisateurs du parc, ni par les organismes locaux après ce nouvel agrandissement.

"Pourquoi le SPVM ne cherche-t-il pas à s'installer ailleurs que dans un parc quand 32 sites potentiels sont disponibles aux environs questionne Josée Duplessis, conseillère de ville de De Lorimier et porte-parole en matière de développement durable? Invoquer le faible coût d'agrandissement est un argument qui ne tient pas la route, car on sait très bien qu'en plus des 2,2 M$ qu'il en coûtera, il faudra y ajouter des frais pour la décontamination. Les bâtiments de parcs doivent servir aux activités qui ont court dans le parc. De plus, le SPVM n'a pas expliqué comment il entendait répondre à ses besoins en stationnements ce qui laisse présager d'autres attaques au parc. Un poste de police dans un parc ne signifie pas pour autant plus de sécurité et un meilleur service. Ça veut plutôt et simplement dire dénaturer la vocation d'un parc".

Un référendum peu démocratique

Bien que l'arrondissement de Villeray-St-Michel-Parc-Extension ait mis en place un processus référendaire, les citoyens du quartier se sont insurgés contre le territoire visé très limité et qui évite de façon systématique toutes les zones résidentielles pour l'exercice "Non seulement nous voudrions féliciter les citoyens pour leur travail, mais aussi sommes-nous tout à fait d'accord avec eux. Cette délimitation est une aberration. La détermination de la zone aurait dû se faire en fonction de critères pratiques, en fonction des citoyens-utilisateurs, en prenant mieux en compte les zones résidentielles. Qu'on se rappelle l'affaire Dupuis contre Montréal", a conclu M. Bergeron. 40 personnes ont signé la demande d'ouverture du registre pour refuser l'agrandissement du poste 31 dans le parc. Par conséquent, l'arrondissement devra ouvrir un registre après l'été qui permettra aux citoyens qui s'opposent à l'agrandissement du PDQ 31 de le faire savoir.

SOURCE Ville de Montréal - Cabinet de la 2e opposition

Renseignements : Renseignements: Militza Jean, attachée politique de la 2e opposition, (514) 239-8612

Profil de l'entreprise

Ville de Montréal - Cabinet de la 2e opposition

Renseignements sur cet organisme

Nouvelles - Environnement

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.