Le Pacte pour l'emploi - Réaction du Collectif pour un Québec sans pauvreté - Après le bâton, la carotte



    QUEBEC, le 18 mars /CNW Telbec/ - Le Collectif pour un Québec sans
pauvreté est très déçu du manque de vision du gouvernement pour lutter contre
la pauvreté. Après avoir considérablement diminué les conditions de vie des
personnes à l'aide sociale au détriment de leur santé et de leur dignité
depuis plusieurs années, le gouvernement prétend maintenant retourner ces
personnes sur le marché du travail. Le gouvernement brandit une carotte que
les personnes ne pourront obtenir que si elles vont travailler... dans un
emploi qui ne permet pas de sortir de la pauvreté!
    Basé sur des préjugés, ce programme postule que les personnes sont prêtes
à retourner travailler demain matin, alors que les mesures s'adressent aux
personnes "éloignées du marché du travail". La vaste majorité des personnes
qui vivent présentement la pauvreté au Québec sont exclues du présent pacte.
En effet, elles ne disposent pas du revenu et des services qui leur
procureraient les conditions préalables à un retour au travail ou à une
insertion sociale : une alimentation saine, des vêtements convenables, les
moyens de se payer des billets d'autobus. Ce ne sont pas les 200 $ qui
viendront après le retour au travail qui règlent ce problème.
    Pour le gouvernement, la lutte à la pauvreté passe uniquement par
l'incitation à l'emploi, l'emploi mal payé. Accorder un nouveau "Supplément à
la Prime au travail pour les prestataires de longue durée quittant l'aide
financière de dernier recours", c'est plutôt subventionner indirectement les
employeurs. Ce pacte est axé principalement sur les besoins des entreprises,
en plus de leur accorder la majorité des fonds. Au contraire, une augmentation
substantielle du salaire minimum permettrait aux personnes qui sont sur le
marché du travail de sortir de la pauvreté par elles-mêmes.
    Rappelons que le ministre de l'Emploi est aussi le ministre de la
Solidarité sociale responsable de l'application de la Loi visant à lutter
contre la pauvreté et l'exclusion sociale. Il semble bien l'avoir oublié.

    Profil du Collectif

    Actif depuis 1998, le Collectif pour un Québec sans pauvreté regroupe
32 organisations nationales québécoises, populaires, communautaires,
syndicales, religieuses, féministes, étudiantes, coopératives ainsi que des
collectifs régionaux dans quinze régions du Québec. Toutes ces organisations
ont dans leur mission de lutter contre la pauvreté, de faire de la défense de
droits et de promouvoir la justice sociale. Des centaines d'organisations et
d'individuEs de plusieurs secteurs de la société civile forment son réseau
d'appui.




Renseignements :

Renseignements: Solène Tanguay, responsable des communications,
Cellulaire: (418) 254-7238, communications@pauvrete.qc.ca, www.pauvrete.qc.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.