Le nouveau gouvernement du Canada finance six nouveaux projets liés à la sécurité aéroportuaire en Colombie-Britannique



    ABBOTSFORD, C.-B., le 2 avril /CNW Telbec/ - Six aéroports de la
Colombie-Britannique se partageront près de 5 millions de dollars pour des
projets destinés à accroître leur sécurité en 2007-2008. Le député
d'Abbotsford, M. Ed Fast, a annoncé aujourd'hui ce financement dans le cadre
du Programme d'aide aux immobilisations aéroportuaires du gouvernement du
Canada, au nom du ministre des Transports, de l'Infrastructure et des
Collectivités, l'honorable Lawrence Cannon.
    "Cette enveloppe de 5 millions de dollars améliorera la sécurité et la
capacité de service des aéroports de la Colombie-Britannique, ce qui
représente un investissement de taille pour nos industries du tourisme, du
voyage et du transport de marchandises en pleine expansion", a déclaré M.
Fast. "Cette contribution offre une preuve concrète de l'engagement de ce
gouvernement envers la sécurité des Canadiens et la vitalité économique de nos
collectivités."
    Le Programme d'aide aux immobilisations aéroportuaires finance des
projets d'immobilisations liés à la sécurité, à la protection des biens et à
la réduction des coûts d'exploitation. Sont admissibles les aéroports dont le
gouvernement du Canada n'est pas propriétaire ou exploitant, qui offrent des
services passagers réguliers à horaire fixe pendant toute l'année et satisfont
aux exigences de Transports Canada en ce qui a trait à la certification des
aéroports.
    "La sécurité et la sûreté du public voyageur est une des grandes
priorités du nouveau gouvernement du Canada", a déclaré le ministre Cannon.
"Ces projets amélioreront la sécurité aéroportuaire et protégeront les
Canadiens. Ils contribueront également à favoriser le potentiel économique des
aéroports et des collectivités avoisinantes."

    L'argent sera distribué aux aéroports suivants :

    
    - l'aéroport d'Abbotsford recevra 2 082 925 $, ce qui couvrira les coûts
      de l'achat de deux véhicules de lutte contre les incendies pour
      l'aéroport;
    - l'aéroport de Fort St. John recevra 338 319 $, soit 90 % du coût total
      estimé de 375 910 $ pour le remplacement des régulateurs et des
      barrières automatiques;
    - l'aéroport de Nanaimo recevra 112 036 $, soit 85 % du coût total estimé
      de 131 807 $ pour l'achat d'un camion chasse-neige;
    - l'aéroport de Prince Rupert recevra 1 903 892 $, soit plus de 80 % du
      coût total estimé de la remise en état des systèmes électriques de
      l'aérodrome;
    - l'aéroport de Smithers recevra 91 343 $, soit 95 % du coût total estimé
      de 96 150 $ pour l'achat d'un épandeur de produits secs et liquides;
    - l'aéroport de Williams Lake recevra 204 731 $ pour le remplacement du
      système de contrôle de l'éclairage et des câbles électriques de
      l'aérodrome.

    On trouvera ci-joint des documents d'information sur le Programme d'aide
aux immobilisations aéroportuaires ainsi que sur les projets retenus en
Colombie-Britannique.


                                 Information
                                 -----------

        LE PROGRAMME D'AIDE AUX IMMOBILISATIONS AEROPORTUAIRES (PAIA)
             FINANCE SIX NOUVEAUX PROJETS EN COLOMBIE-BRITANNIQUE
             ----------------------------------------------------

    L'aéroport d'Abbotsford est le deuxième plus grand aéroport du Lower
Mainland en Colombie-Britannique. Skyways Air Services et Conair Aviation y
offrent des services depuis 1960 et des vols passagers réguliers quotidiens y
sont offerts depuis 2000. Cet aéroport gagne en popularité car il accueille
l'Abbotsford International Air Show et offre une solution de rechange à
l'aéroport international de Vancouver. Il est actuellement en pleine expansion
économique. Le financement de 2 082 925 $ du PAIA annoncé aujourd'hui
permettra à cet aéroport, le sixième au chapitre de l'achalandage au Canada,
de faire l'acquisition de deux véhicules de lutte contre les incendies.
    L'aéroport de Fort St. John dessert la plus grande région agricole de la
Colombie-Britannique depuis 1940. Transports Canada en est devenu propriétaire
en 1941. Depuis 1997, il est la propriété de la North Peace Airport Society.
Le financement de 375 000 $ du PAIA annoncé aujourd'hui couvrira 90 % des
coûts de remplacement des régulateurs et des barrières automatiques de
l'aéroport.
    L'aéroport de Nanaimo est la principale porte d'entrée aérienne au centre
de l'île de Vancouver. L'an dernier, la contribution du PAIA a permis de
couvrir 90 % des coûts d'un important projet de remise en état du revêtement
de la piste. Le financement de 112 036 $ du PAIA annoncé aujourd'hui couvrira
85 % des coûts d'acquisition d'un camion chasse-neige. Cet équipement
essentiel permettra d'assurer la sécurité et l'efficacité du trafic aérien
grandissant de l'aéroport.
    Situé sur l'île Digby, l'aéroport de Prince Rupert est une plaque
tournante du transport pour le nord de la Colombie-Britannique. Le financement
de 1 903 892 $ du PAIA annoncé aujourd'hui permettra de procéder à la remise
en état des systèmes électriques de l'aérodrome afin d'assurer la sécurité et
la sûreté des vols quotidiens assurant le transport du fret, du courrier et
des passagers à destination ou en provenance du nord de la
Colombie-Britannique.
    L'aéroport de Smithers est exploité par la Ville de Smithers, qui en est
propriétaire. Cet aéroport est un partenaire économique essentiel pour
l'exploitation et l'exploration minières, le développement énergétique et
l'industrie touristique de la région. L'aéroport et ses locataires sont le
quatrième employeur de la région et génèrent environ 18 millions de dollars en
revenus chaque année. Le financement de 91 343 $ du PAIA annoncé aujourd'hui
couvrira 90 % des coûts de l'acquisition d'un épandeur de produits secs et
liquides pour l'entretien de la piste et de la voie de circulation.
    L'aéroport régional de Williams Lake dessert le district de Cariboo de la
région centrale intérieure de la Colombie-Britannique depuis 1956. Les titres
de propriété de l'aéroport ont été cédés à la Ville de Williams Lake par
Transports Canada en 1997. Le financement de 204 731 $ du PAIA annoncé
aujourd'hui couvrira en totalité les coûts rattachés au remplacement du
système de contrôle d'éclairage de l'aérodrome et de câbles électriques.


             PROGRAMME D'AIDE AUX IMMOBILISATIONS AEROPORTUAIRES
             ---------------------------------------------------

    Le Programme d'aide aux immobilisations aéroportuaires finance des projets
d'immobilisations liés à la sécurité, à la protection des biens et à la
réduction des coûts d'exploitation. Sont admissibles les aéroports dont le
gouvernement du Canada n'est pas propriétaire ou exploitant, qui offrent des
services passagers réguliers à horaire fixe pendant toute l'année et satisfont
aux exigences de Transports Canada en ce qui a trait à la certification des
aéroports.
    Le programme quinquennal actuel versera 190 millions de dollars d'ici
2010, soit 38 millions de dollars en moyenne par année. Les types de projets
suivants peuvent être considérés pour un financement :
    Les projets de priorité 1 comprennent les projets liés à la sécurité côté
piste, comme la remise en état des pistes, des voies de circulation et des
aires de trafic, le balisage lumineux et les aides visuelles, les services
d'utilité publique et les entrepôts de sable. Cette catégorie couvre également
les coûts connexes de préparation de l'emplacement et les coûts directement
liés à l'environnement, les véhicules de lutte contre les incendies d'aéronefs
et l'équipement connexe, de même que les abris pour l'équipement qui sont
nécessaires au maintien du niveau de protection de l'aéroport requis par les
règlements.
    Les projets de priorité 2 comprennent l'équipement mobile lourd côté piste
lié à la sécurité, comme les souffleuses à neige, les chasse-neige, les
balayeuses de piste, les épandeurs, les décéléromètres (dispositifs d'essai
pour la mesure du coefficient de frottement en hiver) et les abris pour
l'équipement mobile lourd côté piste.
    Les projets de priorité 3 comprennent les projets liés à la sécurité
touchant les aérogares et le côté ville, comme l'installation de systèmes de
gicleurs, l'enlèvement de l'amiante et l'amélioration de l'accès.
    Les projets de priorité 4 comprennent la protection et la remise en état
des biens, et la diminution des coûts d'exploitation liés à l'aérogare ou à
l'accès côté ville.
    Transports Canada établit également les priorités à partir d'analyses
techniques de l'état de l'installation et de l'historique de l'entretien du
bien, du trafic de l'aéroport et des exigences de certification aéroportuaire.
    Pour être admissibles, les projets doivent contribuer à maintenir ou à
améliorer les niveaux de sécurité, à protéger les biens aéroportuaires ou à
diminuer de façon significative les coûts d'exploitation. Les projets doivent
aussi être conformes aux pratiques d'ingénierie reconnues et être justifiés en
fonction de la demande actuelle. Les projets qui entraînent l'agrandissement
des installations aéroportuaires ne seront pris en considération que s'il est
prouvé que les installations actuelles sont préjudiciables à la sécurité de
l'aéroport.
    Grâce au Programme d'aide aux immobilisations aéroportuaires, le
gouvernement du Canada contribue à améliorer non seulement la sécurité
aéroportuaire, mais aussi la viabilité économique de cette importante
composante de l'infrastructure canadienne de transport.
    Le Programme d'aide aux immobilisations aéroportuaires s'inscrit dans la
Politique nationale des aéroports qui encourage la commercialisation des
aéroports canadiens désignés par leur cession à des intérêts locaux. La
Politique permet aux collectivités de tirer davantage profit de leurs
aéroports, de réduire les coûts, d'adapter les niveaux de service aux besoins
locaux et d'attirer de nouveaux et différents types d'entreprises.
    




Renseignements :

Renseignements: Natalie Sarafian, Attachée de presse, Cabinet du
ministre des Transports, de l'Infrastructure et des Collectivités, Ottawa,
(613) 991-0700; Anju Gill, Adjoint exécutif du député Ed Fast, (604) 557-7888;
Rod Nelson, Communications Transports Canada, Vancouver, (604) 666-1675;
Transports Canada est en ligne à www.tc.gc.ca. Abonnez-vous aux communiqués de
presse et aux discours à www.tc.gc.ca/listserv/ et restez au fait des
dernières nouvelles de Transports Canada. Ce communiqué est disponible en
formats substituts pour les personnes ayant une déficience visuelle.


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.