Le nouveau gouvernement du Canada et la province de la Colombie-Britannique apppuient la remise en état du pont Simon Fraser



    PRINCE GEORGE, C.-B., le 12 oct. /CNW Telbec/ - Le nouveau gouvernement
du Canada et la province de la Colombie-Britannique contribueront à
l'élargissement à quatre voies du pont Simon Fraser à Prince George, en
Colombie-Britannique. Ce projet réduira la congestion routière et accroîtra
l'efficacité de la livraison des marchandises entre l'installation de
conteneurs du port de Prince Rupert et le terminal à conteneurs intérieur qui
sera bientôt construit à Prince George. Le transport des marchandises dans le
corridor des routes 97 et 16 constituera le principal moyen de livrer des
produits forestiers destinés aux échanges commerciaux avec des marchés
asiatiques au terminal de Prince George que construit à l'heure actuelle le
Canadien National.
    Le nouveau gouvernement du Canada versera jusqu'à 18 millions de dollars
à ce projet. Cette contribution fait partie des 42 millions de dollars estimés
comme coûts pour l'ensemble du projet et provient des 44 millions de dollars
que le gouvernement fédéral s'est engagé à investir dans des projets
d'infrastructure de transport en vertu du Programme sur le dendroctone du pin
ponderosa dans le cadre de l'Initiative de la Porte et du Corridor de
l'Asie-Pacifique (IPCAP).
    L'honorable Gary Lunn, ministre des Ressources naturelles, et Richard M.
Harris, député de Cariboo-Prince George, en ont fait l'annonce aujourd'hui.
    "Le nouveau gouvernement du Canada répond aux besoins de la collectivité
de Prince George en travaillant avec la province et ses partenaires de
l'industrie afin de combattre l'impact négatif du dendroctone", a déclaré le
ministre Lunn. "Nous prenons des mesures concrètes pour améliorer la qualité
de vie des résidents de la région, améliorer la sécurité et maximiser
l'efficacité de ces importantes routes commerciales."
    "La zone continentale de la Colombie-Britannique connaît une croissance
fulgurante, et notre infrastructure doit être en mesure d'y répondre", a
indiqué M. Harris. "C'est pourquoi je suis si fier que le nouveau gouvernement
du Canada fasse preuve de leadership en appuyant ce projet. C'est un grand
jour pour Prince George et un grand jour pour le nord de la
Colombie-Britannique."
    "Prince George est une des nombreuses collectivités touchées par
l'infestation du dendroctone du pin ponderosa, qui a eu des conséquences sur
l'économie et sur l'environnement dans toute la province", a déclaré
l'honorable Lawrence Cannon, ministre des Transports, de l'Infrastructure et
des Collectivités. "Ce projet démontre que notre gouvernement appuie les
collectivités touchées en créant des emplois et en stimulant le développement
économique."
    "L'élargissement à quatre voies du pont Simon Fraser est une partie
importante de notre stratégie de route de raccordement de Cariboo", a dit
Shirley Bond, députée de Prince George-Mount Robson à l'Assemblée législative
et vice-première ministre. "Je remercie le gouvernement fédéral pour sa
collaboration. Ensemble, nous pouvons faire la différence, une différence qui
compte vraiment pour nos électeurs."
    "Le moment choisi pour faire cette annonce est important, car il
permettra aux constructeurs d'enfoncer les pieux dans le sol cette saison", a
affirmé le député de Prince George-Omineca à l'Assemblée législative John
Rustad. "Je tiens à remercier le gouvernement fédéral pour ce financement et
sa collaboration avec nous relativement à cet important projet."
    "Je suis très heureux que le gouvernement fédéral aille de l'avant avec
ce financement pour l'élargissement à quatre voies du pont Simon Fraser", a
déclaré Pat Bell, député de Prince George Nord à l'Assemblée législative. "Ce
n'est qu'une partie de la stratégie de la Porte de l'Asie-Pacifique de notre
gouvernement qui vise à favoriser le mouvement plus rapide des marchandises
vers les marchés internationaux."
    Le gouvernement du Canada a prévu 200 millions de dollars pour le
Programme sur le dendroctone du pin ponderosa afin de répondre aux effets de
l'infestation du dendroctone du pin ponderosa. Plus tôt cette année, le
gouvernement a annoncé près de 25 millions de dollars pour ralentir la
progression de l'infestation en Alberta et protéger les collectivités de la
frontière est de la Colombie-Britannique.
    Un autre investissement de 39,6 millions de dollars a été annoncé en juin
dernier afin d'appuyer les efforts de la Colombie-Britannique en vue de
combattre la dissémination du dendroctone, de protéger les collectivités et
les ressources forestières des régions touchées et d'appuyer la stabilité
économique à long terme des collectivités qui dépendent des forêts.
    L'IPCAP est une initiative nationale qui contribuera à la compétitivité
économique du Canada, tout en profitant aux collectivités par où de plus en
plus de biens vont circuler. Au cours des huit premiers mois, on a annoncé des
projets d'une valeur de 2,2 milliards de dollars dans le cadre de l'IPCAP dans
les quatre provinces de l'Ouest, y compris une contribution fédérale de près
de 800 millions de dollars.

    Pour plus d'information au sujet de l'Initiative de la Porte et du
Corridor canadiens de l'Asie-Pacifique, consultez le
www.tc.gc.ca/dossiers/ipcap/menu.htm. Vous trouverez ci-joint un document
d'information.

    
    -------------------------------------------------------------------------
                                 Information
    -------------------------------------------------------------------------
    PROJETS DE L'INITIATIVE DE LA PORTE ET DU CORRIDOR DE L'ASIE-PACIFIQUE
           FINANCES DANS LE CADRE DE LA REPONSE FEDERALE A L'IMPACT
             DE L'INFESTATION PAR LE DENDROCTONE DU PIN PONDEROSA
             ----------------------------------------------------

    La Porte et le Corridor de l'Asie-Pacifique est un réseau
d'infrastructures de transport qui comprend les ports du Lower Mainland et de
Prince Rupert en Colombie-Britannique, leurs liens routiers et ferroviaires
principaux qui traversent l'Ouest canadien et s'étendent au sud jusqu'aux
Etats-Unis, les passages frontaliers clés et les principaux aéroports
canadiens. Ce réseau dessert l'ensemble du Canada. L'Initiative de la Porte et
du Corridor de l'Asie-Pacifique (IPCAP) vise à tirer parti de l'emplacement
stratégique du Canada en tant que carrefour entre les marchés de l'Amérique du
Nord et les économies en plein essor de l'Asie.
    Le 11 octobre 2006, le Premier ministre Harper a annoncé l'IPCAP, et le
nouveau gouvernement du Canada s'est engagé à investir plus d'un milliard de
dollars dans cette initiative nationale. L'IPCAP regroupe les questions
touchant l'infrastructure, les politiques, la gouvernance et l'exploitation
dans une stratégie multimodale intégrée et publique-privée.
    Dans le cadre de la Réponse fédérale à l'infestation par le dendroctone du
pin ponderosa, 44 millions de dollars sont investis dans des projets de
transport terrestre reliés à l'IPCAP en vue d'améliorer l'assise économique
des collectivités touchées au moyen de projets de développement économique et
d'infrastructure visant à favoriser la stabilité à long terme et la
diversification de l'activité économique dans ces collectivités.
    Dans un monde en évolution rapide et dans le contexte de l'intégration des
chaînes d'approvisionnement mondiales, les politiques et les investissements
doivent tenir compte de l'ensemble des réseaux de transport, comme ceux qui
relient l'Asie au centre économique de l'Amérique du Nord.
    Les contributions du gouvernement du Canada aux projets de l'IPCAP
amélioreront le réseau de transport en :

    - augmentant la capacité des transports;
    - réduisant la congestion aux points clés des échanges commerciaux avec
      l'Asie-Pacifique;
    - améliorant les liens entre les modes;
    - accroissant son efficacité, sa sécurité et sa sûreté.

    La contribution fédérale à ce projet sera versée à condition que la
province de la Colombie-Britannique fournisse le financement convenu et
satisfasse à toutes les exigences fédérales et provinciales applicables qui
touchent, entre autres, les évaluations environnementales, les approbations
réglementaires, la diligence raisonnable, les ententes de contribution et les
approbations des projets définitifs.
    Les fonds versés par le gouvernement du Canada continueront de favoriser
l'augmentation des investissements du secteur privé et d'autres partenaires du
secteur public afin d'assurer des liens efficaces et harmonieux entre les
différents modes de transport et d'accroître l'acheminement du fret
international.

                                                                Octobre 2007
    




Renseignements :

Renseignements: Karine White, Attachée de presse, Cabinet du ministre
des Transports, de l'Infrastructure et des Collectivités, Ottawa, (613)
991-0700; Relations avec les médias, Transports Canada, Ottawa, (613)
993-0055; Ce communiqué est disponible en formats substituts pour les
personnes ayant une déficience visuelle


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.