Le nouveau gouvernement du Canada annonce un engagement de 150 millions de dollars pour l'Année polaire internationale 2007-2008



    GATINEAU, QC, le 1er mars /CNW Telbec/ - A l'occasion d'une cérémonie
spéciale tenue au Musée canadien des civilisations, à Gatineau (Québec), le
ministre des Affaires indiennes et du Nord canadien et interlocuteur fédéral
auprès des Métis et des Indiens non inscrits, l'honorable Jim Prentice, et le
ministre de l'Environnement, l'honorable John Baird, ont lancé officiellement
l'Année polaire internationale (API) 2007-2008 au Canada et confirmé l'octroi
de 150 millions de dollars en fonds fédéraux à un ambitieux programme du
nouveau gouvernement du Canada consacré à l'API.
    L'API 2007-2008, à laquelle participeront des milliers de chercheurs
provenant de plus de 60 pays, est le plus grand programme international de
recherche scientifique jamais mis en oeuvre relativement aux régions polaires
de la planète.
    Dans sa présentation de la contribution accordée par le nouveau
gouvernement du Canada, le ministre Prentice a annoncé que 44 projets
canadiens de science et de recherche avaient été sélectionnés pour recevoir
des fonds fédéraux de l'API. Tous ces projets sont conformes à l'un des deux
enjeux prioritaires du programme scientifique du nouveau gouvernement du
Canada établi dans le cadre de l'API, à savoir les répercussions des
changements climatiques et l'adaptation nécessaire, de même que la santé et le
mieux-être dans les collectivités nordiques.
    Par le biais d'autres éléments du programme, on veillera à gérer des
données pertinentes et à soutenir les organismes et les processus
d'attribution des permis de recherche qui concernent les Canadiens, et plus
particulièrement les jeunes et les résidants du Nord. Grâce à la formation et
au renforcement de sa capacité de recherche, le Canada produira une nouvelle
génération de spécialistes chevronnés de la recherche nordique.
    "L'Arctique canadien a occupé un rôle capital dans la construction de
notre pays et dans l'élaboration de notre caractère national", a déclaré le
ministre Prentice. "L'Année polaire internationale représente pour le Canada
une occasion sans pareille de faire montre de son leadership en sciences et en
recherche nordiques, en vue d'aider à protéger l'environnement du Canada, nos
collectivités du Nord et la souveraineté de notre Arctique."
    "Les changements observés dans l'Arctique en conséquence du changement
climatique sont à la fois un signal et une première alerte pour les
Canadiens", a ajouté John Baird, ministre de l'Environnement. "Ces projets
nous permettront de mieux comprendre les incidences du changement climatique
et des autres formes de pollution qui s'abattent sur le Nord, ce qui mènera à
la prise des différentes mesures nécessaires pour assurer la protection de nos
eaux, de nos terres et de nos citoyens."
    Etant donné que près du quart de l'Arctique se situe à l'intérieur de ses
frontières, le Canada promet d'être un grand centre d'activité au cours de
l'API 2007-2008.
    C'est aussi en partie grâce au Canada que, pour la première fois, une
dimension humaine sera intégrée aux travaux de recherche internationaux menés
dans le cadre de l'API, et dont les populations du Nord bénéficieront
directement, s'est réjoui Ian Church, président du Comité directeur canadien
pour l'API.
    Les résidants du Nord pourront contribuer activement au programme de
l'API, et notamment aux activités de recherche. Les propositions pour les
projets canadiens devaient satisfaire à des critères rigoureux sur la
participation des populations du Nord, y compris sur l'acquisition des
compétences nécessaires au renforcement de la capacité de recherche à long
terme dans le Nord et la formation d'une nouvelle génération de spécialistes
de la recherche nordique.
    L'API 2007-2008 est la première initiative du genre depuis 50 ans et
seulement la quatrième dans l'histoire. La dernière en date, l'Année
géophysique internationale, s'est tenue en 1957-1958. Elle avait contribué à
inaugurer l'ère spatiale au moyen du lancement des premiers satellites du
monde; et elle avait abouti à la ratification du Traité sur l'Antarctique en
1961.
    "Cette nouvelle Année polaire internationale s'appuiera sur les
impressionnantes réalisations scientifiques du passé, mais elle promet
également de renforcer la compréhension et les liens mutuels entre les
Canadiens et le monde entier", a conclu le ministre Prentice.

    Un document d'information est disponible à :
    http://www.ainc-inac.gc.ca/nr/prs/j-a2007/index_f.html




Renseignements :

Renseignements: Deirdra McCracken, Attachée de presse, Bureau de
l'honorable Jim Prentice, (819) 997-0002; Eric Richer, Attaché de presse,
Cabinet du ministre de l'Environnement, (819) 997-1441; AINC - Relations avec
les médias, (819) 953-1160; Relations avec les médias Environnement Canada,
(819) 934-8008, 1-888-908-8008; www.api-ipy.gc.ca; www.ipycanada.org;
www.ipy.org


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.