Le nouveau congé férié en Ontario pose un défi aux organisations nationales



    Des employés pourraient devoir travailler durant la période des Fêtes
    pour profiter du congé de la Journée de la famille en février

    TORONTO, le 29 nov. /CNW/ - Pour les organisations canadiennes établies
en Ontario et dans d'autres provinces, le nouveau congé férié ontarien, la
Journée de la famille, rend encore plus difficile la tâche d'établir une
stratégie nationale équitable en matière de jours fériés.  En outre, certains
employés pourraient même perdre une certaine marge de manoeuvre au moment de
choisir quand passer du temps avec leur famille. Voilà un des résultats d'un
sondage réalisé auprès de 265 organisations canadiennes plus tôt ce mois-ci
par la société d'experts-conseils en ressources humaines Hewitt & Associés.
    Parmi les organisations qui ont participé au sondage, 71 pour cent sont
établies en Ontario et dans au moins une autre province. De ces organisations,
plus de la moitié (58 pour cent) ont une politique nationale à l'égard des
congés fériés, c'est-à-dire qu'elles accordent le même nombre de jours de
congé aux employés dans chaque province, quelles que soient les exigences
provinciales. Actuellement, les exigences quant au nombre de jours fériés
varient entre six jours (Nouvelle-Ecosse et  Ile-du-Prince-Edouard) et
10 jours (Saskatchewan, Territoires du Nord-Ouest et Nunavut). Au Québec, il y
a huit jours fériés.

    Généreuses politiques de congés fériés

    "En général, même les organisations établies exclusivement en Ontario
offrent davantage que les exigences provinciales minimales à l'égard des
congés fériés, note Lucie Paquet, conseillère principale en avantages sociaux
auprès de Hewitt & Associés à Montréal. En fait, 92 pour cent des
organisations offrent 10 jours de congé payés ou plus par année."
    Les jours supplémentaires sont souvent des congés mobiles, ce qui permet
aux employeurs de désigner les jours où l'organisation ou certaines de ses
fonctions seront fermées. Dans certains cas, les employés peuvent également
avoir la possibilité de choisir ces congés mobiles à leur convenance.
Plusieurs organisations utilisent ces journées supplémentaires pour donner aux
employés une semaine complète de congé à la fin du mois de décembre.

    Certains offriront un congé supplémentaire, d'autres non

    Pour certaines organisations, l'intégration de la nouvelle Journée de la
famille se fera sans hésitation. Les trois quarts des organisations établies
en Ontario seulement ou en Ontario et ailleurs au pays, et qui ont une
politique de congés fériés qui varie selon les provinces, offriront un congé
payé supplémentaire à leurs employés. Les demandes des syndicats à l'égard de
la Journée de la famille dépendront des dispositions des conventions
collectives.
    La ligne de conduite n'est pas aussi clairement définie dans les
organisations qui sont établies en Ontario et ailleurs, et qui ont une
politique nationale de congés fériés.  "Les coûts et les pertes de
productivité découlant d'un congé supplémentaire peuvent être énormes,
explique Madame Paquet. Or, le gouvernement de l'Ontario place ainsi dans une
fâcheuse position les organisations qui offrent déjà une généreuse politique
de congés fériés, c'est-à-dire celles qui offrent à tous leurs employés, où
qu'ils soient, le même nombre de jours de congé par année (en sus de leurs
vacances)."
    La promesse électorale de dernière minute du Parti libéral d'instaurer un
nouveau congé férié s'est avérée populaire auprès des employés ontariens. En
adoptant la Journée de la famille, l'Ontario a emboîté le pas à l'Alberta et à
la Saskatchewan. Pour sa part, le Manitoba célèbrera également la Journée de
la famille pour la première fois en 2008, connue sous le nom de Journée de
Louis Riel.
    "Les employés s'attendent à recevoir un congé supplémentaire et
pourraient être déçus si l'organisation décide de consacrer un de leurs congés
mobiles à la Journée de la famille, souligne Madame Paquet. Or, selon les
résultats de notre sondage, c'est précisément ce qu'entendent faire environ la
moitié des organisations qui ont une politique nationale de congés fériés.
Environ 26 pour cent des organisations sont indécises. Seulement 12 pour cent
de ces organisations ont décidé d'ajouter un congé férié supplémentaire."

    La communication est essentielle à la compréhension et à l'appréciation

    Les organisations qui prévoient éliminer un jour de congé en substituant
un congé mobile à la Journée de la famille devront prévoir une stratégie de
communication claire afin d'éviter les réactions négatives. "De nombreux
employés ne sont pas conscients de la générosité de leur employeur, ajoute
Madame Paquet. L'organisation a tout intérêt à bien expliquer sa politique de
congés et à souligner comment elle excède les exigences provinciales
minimales. Il s'agit également d'une belle occasion de mettre en lumière
d'autres mesures de conciliation travail-famille adoptées pour aider les
employés, dont les horaires variables, l'achat de jours de vacances, les
congés sabbatiques, etc."
    "Il est important que les employés comprennent que l'organisation ne fait
pas preuve d'avarice si elle refuse d'accorder un congé supplémentaire, dit
Madame Paquet.  Il s'agit plutôt de trouver le juste milieu entre les heures
personnelles et les heures travaillées, tant pour les employés que pour les
employeurs."

    A propos de Hewitt & Associés

    Forte de plus de 65 ans d'expérience, Hewitt & Associés (NYSE : HEW) est
la plus importante société d'experts-conseils en gestion et en impartition des
ressources humaines au monde. Elle conseille plus de 2 300 organisations et
administre les ressources humaines, les services de paie ainsi que les
programmes de soins de santé et de retraite de plus de 340 entreprises,
comptant des millions d'employés et de retraités dans le monde. Présente dans
35 pays, Hewitt emploie près de 24 000 associés.  Au Canada, ses bureaux sont
situés à Montréal, Toronto, Regina, Calgary et Vancouver. Pour obtenir de plus
amples renseignements, veuillez consulter le www.hewitt.com.





Renseignements :

Renseignements: Marcia McDougall, Hewitt & Associés, (416) 225-5001,   
marcia.mcdougall@hewitt.com

Profil de l'entreprise

HEWITT ASSOCIATES

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.