Le Musée canadien des civilisations acquiert l'historique « dernier crampon »

GATINEAU, QC, le 14 juin 2012 /CNW/ - Le musée national d'histoire du Canada a acquis le « dernier crampon » en argent qui symbolise l'achèvement, en 1885, du Chemin de fer Canadien Pacifique et l'unification du pays d'un océan à l'autre. Ce sont des héritiers de William Van Horne, le célèbre directeur ayant supervisé le projet de construction, qui ont fait don de l'artefact historique au Musée canadien des civilisations. Le don a été annoncé aujourd'hui au Canadian Pacific Railway Pavilion de Calgary.

Le crampon cérémoniel a été transporté vers l'ouest en 1885 par le gouverneur général, lord Lansdowne, qui devait le clouer à la voie au cours de la désormais célèbre cérémonie du « dernier crampon » tenue à Craigellachie (C.-B.). Lord Lansdowne, qui avait le crampon en sa possession, n'a malencontreusement pas pu se rendre à la cérémonie. Il fait plus tard monter le crampon sur une base de pierre et l'offre à Van Horne. Possession personnelle de la famille depuis 125 ans, le « dernier crampon » sera présenté à Calgary, puis il sera exposé au Musée des civilisations.

« L'achèvement du premier chemin de fer transcontinental du Canada compte parmi les événements les plus importants et les plus connus de l'histoire de notre pays » a déclaré Mark O'Neill, président-directeur général de la Société du Musée canadien des civilisations. « Le "dernier crampon" cérémoniel est un artefact extraordinaire qui nous aidera à raconter cette histoire aux générations futures. Nous sommes très reconnaissants de ce don généreux. »

« Sir William Van Horne était épris du Canada et fier de sa contribution au développement du pays » a souligné Sally Hannon, membre de la famille donatrice. « Je crois qu'il serait enchanté de savoir que le symbole de sa plus grande réalisation sera hébergé de façon permanente au musée national d'histoire humaine du Canada. »

La construction du CFCP fait partie intégrante de l'essor politique et économique du Canada. La promesse d'un lien ferroviaire avec le Canada central a favorisé l'adhésion de la Colombie-Britannique à la Confédération. Le chemin de fer a ouvert les Prairies canadiennes à la colonisation ainsi qu'à la production céréalière à grande échelle, et elle a favorisé la création de villes et de villages un peu partout dans l'Ouest.

Le don inclut un échange de correspondance entre lord Lansdowne et William Van Horne ainsi que plus d'une centaine d'objets personnels qui nous renseignent sur l'homme et sa famille et contribuent à mettre davantage en valeur cette acquisition exceptionnelle.

Le Musée canadien des civilisations est un centre voué à la recherche et à l'information publique sur l'histoire sociale et humaine du pays. Situé sur les rives de la rivière des Outaouais à Gatineau, au Québec, le Musée est l'institution culturelle la plus vaste et la plus populaire du Canada, attirant plus de 1,2 million de visiteurs chaque année. Le rôle principal du Musée des civilisations consiste à préserver et à faire connaître le patrimoine du Canada pour les générations actuelles et futures, contribuant ainsi à promouvoir et à renforcer l'identité canadienne.

À propos des derniers crampons

La cérémonie officielle proclamant l'achèvement du Chemin de fer Canadien Pacifique (CFCP) s'est tenue le 7 novembre 1885 à Craigellachie (C.-B.), lieu de jonction des équipes de construction arrivant de l'est et de l'ouest.

La célèbre photographie de l'événement montre le directeur de la société, Donald Alexander Smith, l'homme à la barbe blanche et au haut-de-forme, clouant le « dernier crampon ». Mais c'est un autre homme - et un autre crampon - qui étaient censés être immortalisés sur la photo officielle.

Selon le plan initial, le gouverneur général du Canada, lord Lansdowne, devait manier le maillet. Lord Lansdowne s'est rendu vers l'ouest avec le crampon cérémoniel en argent fabriqué pour l'occasion, mais il doit retourner à Ottawa avant la tenue de l'événement et rentre avec le crampon en argent.

Smith le remplace et enfonce un crampon de fer en tout point identique aux innombrables autres fixés au fil des quatre années précédentes. En réalité, Smith arque le premier « dernier crampon » d'un mauvais coup de maillet. Celui-ci est retiré et Smith en cloue un second.

Smith récupère le crampon arqué et fait plus tard façonner des fragments en bijoux qu'il offre aux femmes des directeurs du CFCP. Ce qui subsiste du crampon tordu est actuellement exposé au Musée des sciences et de la technologie du Canada à Ottawa. Le second « dernier crampon » a été retiré (pour détourner les chasseurs de souvenirs), et il aurait été offert au fils du président du Bureau des brevets. Il serait toujours en possession de sa famille, refaçonné en couteau à sculpter.

Lord Lansdowne fait monter le crampon cérémoniel en argent sur une base de pierre et l'offre à Sir William Van Horne, le directeur du CFCP qui a supervisé le projet de construction. Le « dernier crampon » en argent demeure la possession personnelle de Van Horne et de ses héritiers pendant 125 ans. La famille a fait don au Musée canadien des civilisations de l'artefact historique ainsi que de la correspondance entre lord Lansdowne et Sir William Van Horne. La collection comprend également plus d'une centaine d'objets personnels ayant appartenu à Van Horne, parmi lesquels des peintures, des livres, du linge de maison, du mobilier, des photographies et de la vaisselle.

Chacun des « derniers crampons » possède une histoire unique. Mais tous symbolisent l'achèvement du premier chemin de fer transcontinental du Canada et la construction d'un pays d'un océan à l'autre.

 

SOURCE Musée canadien des civilisations

Renseignements :

(médias) :

Patricia Lynch
Gestionnaire, Relations médias, partenariats 
et événements spéciaux
Téléphone : 819-776-7167
patricia.lynch@civilisations.ca

Stéphanie Verner
Relationniste auprès des médias
Téléphone : 819-776-7169
stephanie.verner@civilisations.ca

Pour plus de renseignements, visitez www.civilisations.ca et suivez-nous sur Twitter : @Civilisations.

Si vous désirez que votre nom soit retiré de notre liste d'envoi ou si nous devons transmettre cette information à une autre personne, veuillez nous en aviser par courriel à maud.laverdiere@civilisations.ca.

Profil de l'entreprise

Musée canadien des civilisations

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.