Le Mouvement Desjardins réfute catégoriquement les allégations de la FTQ qui met en doute sa volonté de se conformer à la Loi sur l'équité salariale



    LEVIS, le 22 mai /CNW Telbec/ - En réponse aux allégations faites
aujourd'hui par la FTQ et le local 575 SEPB, mettant en doute sa volonté de se
conformer à la Loi sur l'équité salariale, le Mouvement des caisses Desjardins
tient à rappeler les faits suivants.
    Le Mouvement Desjardins a été parmi les seuls employeurs privés au Québec
à avoir approuvé le concept d'une loi sur l'équité salariale. Non seulement
Desjardins y croit, mais il y travaille sérieusement et espère pouvoir
réaliser son exercice d'équité salariale le plus rapidement possible.
    Entre-temps, les travaux se poursuivent et, s'il y a mésentente avec le
local 575 SEPB sur l'application de certaines dispositions, cela ne signifie
pas pour autant que Desjardins refuse de se conformer à la Loi, bien au
contraire. Des points de vue peuvent diverger, mais cela ne remet pas
nécessairement en question la finalité recherchée.

    Rappel historique de l'évolution du dossier de l'équité salariale au sein
du Mouvement des caisses Desjardins :

    
    - Août 1996 : Le Mouvement Desjardins présentait à la Commission
      parlementaire des affaires sociales son accord avec le projet de Loi
      qui visait à corriger, au sein d'une même entreprise, les écarts
      salariaux dus à la discrimination systématique fondée sur le sexe à
      l'égard des personnes qui occupent des emplois dans des catégories à
      prédominance féminine. A l'époque, le Mouvement Desjardins était l'un
      des seuls employeurs privés à se prononcer en faveur de la Loi sur
      l'équité salariale.
    - Décembre 2000 : Les programmes de relativité salariale du Mouvement
      Desjardins ont été reconnus comme conformes aux dispositions de la Loi
      sur l'équité salariale.
    - Janvier 2002 : Compte tenu que le Mouvement Desjardins avait reçu son
      accréditation quant à la conformité de ces programmes d'équité
      salariale, celui-ci débutait l'exécution d'un vaste plan de ressources
      humaines "2002-2005". Cette approche a permis d'améliorer la situation
      du personnel de l'ensemble du Mouvement Desjardins, composé, entre
      autres, de 80% de femmes :
      - révision salariale qui a amené un ajustement salarial de tout près de
        6,5 % représentant un montant récurrent de plus de 40 millions de
        dollars.
      - révision de différents programmes d'équilibre vie-travail, programmes
        de formation, investissement en santé, etc.
      - Janvier 2004 : A la suite des contestations syndicales, la Cour
        supérieure émet un jugement stipulant qu'un chapitre de la Loi sur
        l'équité salariale (chapitre IX) n'était pas constitutionnel et
        invalide le programme de relativité salariale de Desjardins.
    

    A la suite de ces décisions, le Mouvement Desjardins, croyant toujours
aux principes d'équité salariale, a mis l'épaule à la roue pour refaire ses
devoirs et réaliser des exercices d'équité salariale conformément aux
dispositions de la Loi.
    A ce jour, près d'une vingtaine de comités d'équité salariale regroupant
des représentants du personnel, de la direction et des syndicats concernés ont
été mis en place pour réaliser les travaux en équité salariale lesquels, règle
générale, progressent bien.

    A propos de Desjardins

    Plus important groupe financier coopératif au Canada, avec un actif
global de près de 160 milliards de dollars au 31 mars 2009, le Mouvement des
caisses Desjardins regroupe un réseau de caisses, credit unions et centres
financiers aux entreprises au Québec et en Ontario, de même qu'une vingtaine
de sociétés filiales en assurances de personnes et de dommages, en valeurs
mobilières, en capital de risque et en gestion d'actifs, dont plusieurs sont
actives à l'échelle du pays. S'appuyant sur la compétence de ses 42 000
employés et l'engagement de ses 6 300 dirigeants élus, Desjardins met à la
disposition de ses 5,8 millions de membres et clients, particuliers et
entreprises, une gamme complète de produits et services financiers. Son réseau
de distribution physique est complété par des modes d'accès virtuel à la fine
pointe de la technologie. Pour en savoir plus, consultez le site
www.desjardins.com.




Renseignements :

Renseignements: (à l'intention des journalistes uniquement): André
Chapleau, Directeur Information et Relations de presse, Mouvement Desjardins,
(514) 281-7229 ou 1-866-866-7000, poste 7229, andre.chapleau@desjardins.com


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.