LE MINISTRE YVES BOLDUC ACCEPTE L'ENSEMBLE DES RECOMMANDATIONS DU COMITE D'EXPERTS SUR LA REPRISE DE CERTAINS TESTS DE PATHOLOGIE LIES AU TRAITEMENT DU CANCER DU SEIN



    QUEBEC, le 4 juin /CNW Telbec/ - Le ministre de la Santé et des Services
sociaux, le docteur Yves Bolduc, accepte l'ensemble des recommandations du
comité d'experts qui lui a fait rapport aujourd'hui sur la reprise de certains
tests de pathologie liés au traitement du cancer du sein. "Je constate que les
experts du comité estiment qu'il n'y a aucune raison de mettre en doute la
qualité des analyses effectuées dans les laboratoires de pathologie du Québec.
Ils sont par ailleurs conscients de l'importance de rassurer la population.
Certaines analyses devront donc être refaites, par précaution et sur la base
des principes suivants : intérêt des patientes, conformité aux connaissances
scientifiques les plus récentes, prudence et transparence. Les recommandations
qui me sont formulées aujourd'hui seront mises en oeuvre sans retard, et je
mobilise dès maintenant les ressources nécessaires pour ce faire", a déclaré
le docteur Bolduc.
    Présidé par le docteur André Robidoux, chirurgien oncologue au Centre
hospitalier de l'Université de Montréal, le comité comprenait une douzaine de
personnes, essentiellement des spécialistes en pathologie, en oncologie
médicale, en hémato-oncologie, en chirurgie oncologique et en radio-oncologie.
Un autre membre du comité était présent à la conférence de presse qui s'est
tenue aujourd'hui : le docteur Bernard Têtu, pathologiste au Centre
hospitalier universitaire de Québec et président du Comité consultatif en
anatomopathologie.
    Le comité recommande de reprendre environ 850 tests sur le statut du gène
et de la protéine HER-2, ainsi que 1250 tests de dosage des récepteurs
hormonaux, tous réalisés entre le 1er avril 2008 et le 1er juin 2009. Certains
critères précis doivent s'appliquer, mais il s'agit essentiellement de tests
qui avaient été négatifs. Aucune nouvelle biopsie ne sera nécessaire puisqu'il
s'agit plutôt de travailler à partir des échantillons disponibles.
    Les experts recommandent que les tests soient repris dans un ou des
laboratoires désignés par le ministère de la Santé et des Services sociaux, ce
que le ministre Yves Bolduc a accepté d'emblée. "Le Comité consultatif en
anatomopathologie me proposera à très court terme les critères qui permettront
de déterminer où seront repris ces tests, de sorte que la démarche soit menée
avec toute la rigueur scientifique voulue", a expliqué le docteur Bolduc.
    "Toutes les femmes qui ont reçu un diagnostic de cancer du sein pour la
période en cause seront rejointes à partir de la fin de juin par un membre de
leur équipe soignante, qui leur expliquera si elles sont touchées ou non par
cette démarche. On saura alors avec précision quels tests devront être repris,
après quoi les nouvelles analyses commenceront rapidement, en commençant par
les plus anciennes. Dans les cas où on obtiendrait un résultat différent du
résultat initial, les patientes en seront avisées et leur médecin traitant
évaluera alors la pertinence de réviser le plan de traitement", a conclu le
docteur Bolduc.

    
    Annexe

                 RECOMMANDATIONS DU COMITE D'EXPERTS AD HOC
             CONCERNANT LA REEVALUATION DES RECEPTEURS HORMONAUX
              ET DU STATUT HER-2 POUR LES CAS DE CANCER DU SEIN
                                 - SOMMAIRE -

    D'entrée de jeu, les experts estiment qu'il n'y a aucune raison de mettre
en doute la qualité des analyses effectuées dans les laboratoires de
pathologie du Québec. Par ailleurs, ils sont conscients de l'importance de
rassurer la population. Certaines analyses devront ainsi être refaites, par
souci de précaution et sur la base des principes suivants :

    - l'intérêt des patientes;
    - l'état des connaissances scientifiques;
    - la prudence;
    - la transparence.

    CE DONT IL EST QUESTION

    - deux tests de pathologie qui orientent le traitement du cancer du sein;
    - ces tests ne remettent aucunement en question le diagnostic de cancer.

    LES RECOMMANDATIONS

    Pour le test sur le statut du gène et de la protéine HER-2, il est
recommandé de refaire les tests sur les échantillons déjà disponibles si
toutes les conditions suivantes sont remplies :

    - il s'agit d'un cancer du sein infiltrant;
    - le test était négatif;
    - la tumeur mesurait 1 cm ou plus,
    - le laboratoire ne possède pas de contrôle externe de la qualité.

    Pour le test de dosage des récepteurs hormonaux, il est recommandé de
ré-analyser les échantillons disponibles si les conditions suivantes sont
remplies :

    - il s'agit d'un cancer du sein infiltrant;
    - le test était négatif ou présentait moins de 10 % de cellules
      positives.

    Pour ces cas, de nouvelles biopsies ne sont pas nécessaires.

    Pour les deux tests, la période couverte va du 1er avril 2008 au 1er juin
2009. Cette période tient compte de la possibilité de réviser le plan de
traitement si un faux négatif est détecté, avec une marge de sécurité
suffisante.

    LE NOMBRE DE TESTS A REPRENDRE

    Pour le test sur le statut du gène et de la protéine HER-2 : environ 850.
    Pour le test de dosage des récepteurs hormonaux : environ 1250.
    Dans certains cas, les deux tests seront repris.

    OU REPRENDRE LES TESTS?

    Dans un ou des laboratoires désignés par le ministère de la Santé et des
Services sociaux.

    SUR QUELLE PERIODE?

    Au cours des prochains mois, en commençant par les tests les plus anciens.
    
    -%SU: SAN
    -%RE: 1




Renseignements :

Renseignements: Marie-Eve Bédard, Attachée de presse du ministre de la
Santé et des Services sociaux, (418) 266-7171; Source: Direction des
communications


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.