Le ministre Strahl nomme une nouvelle représentante fédérale dans les négociations concernant le camp Ipperwash



    IPPERWASH, ON, le 17 sept. /CNW Telbec/ - L'honorable Chuck Strahl,
ministre des Affaires indiennes et du Nord canadien et interlocuteur fédéral
auprès des Métis et des Indiens non inscrits, a annoncé aujourd'hui la
nomination d'Anne Marie Doyle au poste de représentante fédérale dans les
négociations avec la Première nation de Kettle et Stony Point visant à régler
les points encore en litige concernant le camp Ipperwash.
    "Compte tenu de son expérience professionnelle, je suis convaincu que
Mme Doyle possède les compétences et l'expertise nécessaires pour aider à
régler les questions qui restent en litige, a déclaré le ministre Strahl. J'ai
confiance qu'elle travaillera efficacement avec la Première nation de Kettle
et Stony Point pour faire progresser ces négociations de manière
constructive."
    Négociatrice d'expérience et ex-fonctionnaire, Anne Marie Doyle a occupé
diverses fonctions aux Affaires étrangères, au ministère des Finances et au
Bureau du Conseil privé, aussi bien en terre canadienne qu'à l'étranger. Au
fil de ses affectations hors du pays, Mme Doyle a acquis une compréhension
unique des questions et des dynamiques interculturelles. Cette expertise lui a
permis de tisser de solides relations de travail avec divers groupes, et de
contribuer à de nombreuses négociations fructueuses.
    La Première nation de Kettle et Stony Point était initialement constituée
de deux des réserves reconnues par le Traité de 1827 : l'une à Kettle Point,
et l'autre à Stony Point. En 1928, la Première nation a cédé pour la vente
environ 377 acres de la réserve de Stony Point. Le gouvernement de l'Ontario
s'est porté acquéreur de 109 acres pour la création du parc provincial
Ipperwash, et d'autres parcelles de terres ont été vendues à des tiers.
    Les quelque 2 211 acres qu'il restait de la réserve de Stony Point ont
été saisies, en 1942, en vertu de la Loi sur les mesures de guerre pour
l'établissement d'une installation de formation militaire de pointe, qui a
pris le nom de camp Ipperwash. En 1994, le camp a été agrandi grâce à
l'acquisition de 254 acres de terres cédées en 1928.
    En 1994, le Canada a annoncé qu'il fermait la base et qu'il amorcerait
des négociations avec la Première nation au sujet de la propriété.
    Le Canada entend également veiller à ce que la sécurité du public et les
préoccupations d'ordre environnemental soient dûment examinées, afin de tracer
une stratégie visant l'aménagement des anciennes terres du camp Ipperwash.




Renseignements :

Renseignements: Cabinet du ministre: Philippe Mailot, Attaché de presse,
Cabinet de l'honorable Chuck Strahl, (819) 997-0002; Relations avec les
médias: Affaires indiennes et du Nord Canada, (819) 953-1160; Le présent
communiqué, ainsi que la notice biographique et la fiche d'information
connexes, sont également accessibles dans Internet à www.inac.gc.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.