Le ministre Prentice annonce la nomination de l'agent de liaison communautaire responsable de la revendication des Mohawks de la baie de Quinte



    GATINEAU, QC, le 22 mars /CNW Telbec/ - L'honorable Jim Prentice,
ministre des Affaires indiennes et du Nord canadien et interlocuteur fédéral
auprès des Métis et des Indiens non inscrits, a annoncé aujourd'hui la
nomination de Douglas Forbes à titre d'agent de liaison communautaire
responsable de la revendication particulière de la collectivité des Mohawks de
la baie de Quinte relativement à la parcelle de Culbertson. M. Forbes appuiera
le travail de l'équipe fédérale de négociation, et à cette fin, il favorisera
l'échange d'information avec le public sur l'évolution du processus de
négociation de la revendication particulière.
    "Le nouveau gouvernement du Canada s'est engagé à travailler avec les
Mohawks de la baie de Quinte dans le but de régler leur revendication à la
table de négociation, a indiqué le ministre Prentice. Nous continuerons de
solliciter la contribution de la province, de la municipalité et des autres
acteurs essentiels à mesure que les négociations progresseront. Le travail de
M. Forbes sera déterminant pour la communication de l'information voulue et
permettra d'assurer la prise en compte des préoccupations et des enjeux locaux
dans le processus de négociation."
    Le ministre a également remercié son collègue du caucus, le député
Daryl Kramp (Prince Edward-Hastings), qui a contribué de façon constructive au
dossier : "Grâce à sa force de leadership, Daryl aide à maintenir le calme et
de bonnes relations dans la collectivité. Je le remercie chaleureusement de
son travail soutenu."
    Selon la Première nation, les quelque 827 acres de terre, qui forment ce
qu'on a appelé la parcelle de Culbertson, ont été aliénés de façon illégale en
1837. Le gouvernement du Canada a accepté la revendication des Mohawks de la
baie de Quinte en novembre 2003, conformément à sa politique sur les
revendications particulières. Le 9 janvier 2007, le ministre Prentice a nommé
Sean Kennedy à titre de négociateur fédéral en chef, et il l'a chargé de
travailler à la résolution de la revendication.
    Le gouvernement du Canada est résolu à respecter ses obligations légales
envers les Premières nations, ce qu'il fera en réglant les griefs en suspens,
au profit de toute la population canadienne. Le règlement des revendications
n'entraînera aucune expropriation. Si des terres changent de propriétaire à la
suite du règlement d'une revendication, les transactions ne pourront qu'être
le fruit d'une entente de gré à gré entre le vendeur et l'acheteur. Lorsque
des revendications sont réglées, il en découle des retombées économiques pour
les Premières nations et les collectivités.




Renseignements :

Renseignements: Cabinet du ministre: Deirdra McCracken, Attachée de
presse, Cabinet de l'honorable Jim Prentice, (819) 997-0002; Relations avec
les médias: Affaires indiennes et du Nord Canada, (819) 953-1160; La version
électronique du communiqué ainsi qu'un document d'information sont disponibles
sur notre site Web: www.ainc.gc.ca

Profil de l'entreprise

Affaires indiennes et du Nord Canada

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.