LE MINISTRE PHILIPPE COUILLARD ANNONCE UN INVESTISSEMENT DE 1 200 000 $ POUR SOUTENIR LA REORGANISATION DU TRAVAIL DES INFIRMIERES DANS TROIS ETABLISSEMENTS DE SANTE DE LA REGION DE MONTREAL



    QUEBEC, le 12 mars /CNW Telbec/ - Le ministre de la Santé et des Services
sociaux, monsieur Philippe Couillard, a annoncé aujourd'hui qu'une somme de
1 200 000 $ a été octroyée à trois établissements de santé de la région de
Montréal afin de les soutenir dans la réorganisation du travail en soins
infirmiers qu'ils ont entreprise. Ainsi, l'Hôpital Maisonneuve-Rosemont, le
Centre de santé et de services sociaux du Sud-Ouest-Verdun et le Centre de
santé et de services sociaux d'Ahuntsic et Montréal-Nord se verront appuyés
dans leur démarche visant à réduire le nombre d'heures supplémentaires
travaillées et le recours à la main-d'oeuvre indépendante. Il s'agit des
premiers projets pilotes liés aux travaux de la Table nationale sur la
main-d'oeuvre infirmière lancée à l'automne 2007 et une suite à une
proposition du Rapport Castonguay qui recommandait d'encourager les
initiatives novatrices d'organisation du travail que désirent expérimenter les
établissements.
    Le ministre a insisté sur les efforts que déploiera le ministère de la
Santé et des Services sociaux au cours des prochains mois afin d'offrir aux
infirmières et infirmiers du Québec des environnements de travail stimulants
répondant davantage à leurs besoins. "Nous croyons fermement qu'une meilleure
organisation du travail est une condition préalable à la diminution
progressive de la main-d'oeuvre indépendante et à un recours moins fréquent au
temps supplémentaire, deux conséquences à la pénurie de personnel infirmier
qui sévit dans notre réseau, notamment dans les établissements de santé de la
région de Montréal", a-t-il expliqué.

    Un meilleur positionnement des ressources

    Les projets qui seront mis en place par les trois établissements visent
une meilleure organisation du travail, un positionnement efficace des
ressources humaines et une création de postes offrant une plus grande
stabilité aux équipes professionnelles visées. Ils se dérouleront sur une
période de douze mois et devront permettre l'atteinte de certains résultats.
    Dans le cas de l'Hôpital Maisonneuve-Rosemont, 500 000 dollars sont
accordés afin de mieux soutenir les équipes oeuvrant aux urgences et en
hémodialyse. L'introduction d'infirmières auxiliaires et l'introduction du
triage avancé seront ainsi financées, ce qui permettra aux infirmières
techniciennes et cliniciennes de faire le travail requérant leurs compétences.
Ce montant s'ajoute à des sommes déjà versées à l'établissement alors que ce
dernier a entamé sa réorganisation du travail il y a quelques mois. Les CSSS
d'Ahuntsic et Montréal-Nord et Sud-Ouest Verdun auront pour leur part chacun
350 000 dollars afin de revoir leur organisation des soins de longue durée,
favoriser l'utilisation optimale des compétences des équipes de soins et
mettre en place un programme de soutien clinique. Ici encore, il est question
d'analyser entre autres si l'ajout dans les unités d'infirmières auxiliaires
et de préposés aux bénéficiaires peut améliorer la stabilité des équipes et
diminuer le recours aux agences privées et aux heures supplémentaires.
    "Ces trois projets ont le potentiel de devenir une source d'inspiration
pour d'autres établissements du Québec. Nous souhaitons que l'investissement
qui les accompagne incite ces derniers à joindre le mouvement de la
réorganisation du travail. Nous devons éviter que les professionnels oeuvrant
au sein du réseau ne soient sursollicités. Pour ce faire, nous devons nous
assurer d'avoir les bonnes personnes aux bons endroits, réalisant les bonnes
tâches. Nous devons aussi nous assurer d'attirer et de retenir la
main-d'oeuvre compétente. Pour ce faire, nous devons faire valoir un réseau
dynamique, souple et laissant plus de liberté aux infirmières et infirmiers. A
cet effet, la Table nationale sur la main-d'oeuvre infirmière nous permettra
de présenter bientôt d'autres nouvelles mesures", a conclu monsieur Couillard,
tout en rappelant que le montant annoncé aujourd'hui s'inscrit dans la foulée
d'autres actions gouvernementales visant le rehaussement des conditions de
pratique des infirmières, notamment le budget de 11 400 000 $ accordé en juin
2007 pour stabiliser les équipes d'infirmières pratiquant dans les unités de
soins intensifs et les urgences.
    -%SU: TAX,SAN
    -%RE: 40




Renseignements :

Renseignements: Isabelle Merizzi, Attachée de presse du ministre de la
Santé et des Services sociaux, (418) 266-7171; Source: Direction des
communications

Profil de l'entreprise

CABINET DU MINISTRE DE LA SANTE ET DES SERVICES SOCIAUX, PRESIDENT DU COMITE DES PRIORITES, MINISTRE RESPONSABLE DE LA REGION DE LA CAPITALE-NATIONALE

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.