Le ministre Kenney entend remédier à la pénurie de main-d'œuvre dans le secteur de l'électricité

TORONTO, le 7 nov. 2013 /CNW/ - L'honorable Jason Kenney, ministre de l'Emploi et du Développement social et ministre du Multiculturalisme, a fait état de la nécessité de régler le déséquilibre des compétences et les pénuries de main-d'œuvre, ainsi que des mesures gouvernementales prévues pour s'attaquer à ce grave problème, dans le cadre de la conférence de Ressources humaines, industrie de l'électricité du Canada.

« La création d'emplois, la croissance économique et la prospérité à long terme sont les grandes priorités de notre gouvernement. C'est pourquoi nous adoptons des mesures pour remédier au paradoxe selon lequel trop de Canadiens sont sans emploi dans une économie qui compte trop d'emplois qui ne sont pas occupés par des Canadiens, a déclaré le ministre Kenney. Le Canada fait face à des pénuries de main-d'œuvre dans le secteur de l'électricité et dans d'autres secteurs. C'est pourquoi notre gouvernement a choisi d'agir en créant la Subvention canadienne pour l'emploi, qui permettra à des Canadiens et à des Canadiennes d'accéder à la formation dont ils ont besoin pour obtenir un emploi garanti. »

La conférence d'une durée de deux jours réunit des chefs d'entreprise et des professionnels des ressources humaines œuvrant dans les secteurs de l'électricité et de l'énergie renouvelable. Dans son discours, le ministre Kenney a parlé de la pénurie imminente de compétences au sein de l'industrie de l'électricité. Selon le rapport de 2012 du Conseil sectoriel de l'électricité, l'industrie devra recruter 45 000 nouveaux travailleurs qualifiés au cours des cinq prochaines années.

« À l'heure actuelle, nous nous heurtons à des problèmes de formation en apprentissage : faibles taux d'achèvement, manque de participation des employeurs, disparités entre les systèmes d'apprentissage provinciaux et territoriaux, rapports apprentis-compagnons élevés, a précisé le ministre Kenney. Nous devons agir dès maintenant pour réformer les systèmes d'apprentissage, instaurer la Subvention canadienne pour l'emploi et mieux intégrer les besoins du marché du travail aux études postsecondaires. Nous devons également améliorer la reconnaissance des titres de compétences étrangers et accroître la mobilité des travailleurs pour permettre à ceux-ci de combler des postes n'importe où au Canada. »

Le Plan d'action économique de 2013 propose de nouvelles mesures pour permettre aux Canadiens d'acquérir les compétences et de recevoir la formation dont ils ont besoin. Ces mesures comprennent notamment la Subvention canadienne pour l'emploi, la création d'occasions d'emploi pour les apprentis et un soutien permettant d'accroître la participation au marché du travail de groupes sous-représentés, comme les personnes handicapées, les Autochtones, les nouveaux arrivants et les jeunes.


document d'information


Subvention canadienne pour l'emploi

La Subvention canadienne pour l'emploi donnera lieu à un financement de 15 000 $ ou plus par personne, ce qui comprend une contribution fédérale maximale de 5 000 $ et les contributions équivalentes versées par une province ou un territoire et par un employeur. Cette subvention sera assez souple pour répondre aux besoins d'entreprises de toutes tailles dans tous les secteurs industriels et dans toutes les régions. Les entreprises ayant un plan de formation destiné aux Canadiens qui occupent un emploi ou qui veulent trouver un meilleur emploi pourront faire une demande pour obtenir une Subvention canadienne pour l'emploi suivant son instauration en 2014.

Lorsqu'elle aura été complètement mise en œuvre, on s'attend à ce que près de 130 000 Canadiens et Canadiennes obtiennent chaque année la formation dont ils ont besoin pour accéder aux emplois disponibles.

La Subvention canadienne pour l'emploi bénéficie d'un solide appui de la part d'employeurs et d'autres intervenants, y compris les suivants :

  • Département des métiers de la construction, FAT-COI
  • Fédération canadienne de l'entreprise indépendante
  • Manufacturiers et Exportateurs du Canada
  • Association canadienne de la construction
  • Association canadienne de la technologie de l'information
  • Bureau canadien de soudage
  • Ingénieurs Canada

Appui destiné aux apprentis

Le gouvernement soutient les métiers spécialisés et les apprentis en offrant des subventions, des crédits d'impôt et des déductions d'impôt.

La Subvention incitative aux apprentis et la Subvention à l'achèvement de la formation d'apprenti visent à encourager les Canadiens et Canadiennes à obtenir et à terminer une formation d'apprenti dans des métiers désignés Sceau rouge. Grâce à ces subventions, les apprentis pourraient être admissibles à recevoir jusqu'à 4 000 $. Ce montant pourrait être utilisé pour payer les droits de scolarité, des outils ou d'autres frais. Jusqu'ici, le gouvernement du Canada a versé plus d'un demi-milliard de dollars en subventions pour des programmes d'apprentissage destinés aux Canadiens.

La Subvention incitative aux apprentis est une subvention imposable de 1 000 $ en espèces offerte aux apprentis qui terminent le premier et/ou le deuxième niveau de leur programme d'apprentissage dans un métier désigné Sceau rouge. Le montant maximal pouvant être obtenu est de 2 000 $.

La Subvention à l'achèvement de la formation d'apprenti est une subvention imposable de 2 000 $ en espèces offerte aux personnes admissibles qui ont achevé leur formation d'apprenti et reçu leur certificat de compagnon dans un métier désigné Sceau rouge.

Le gouvernement du Canada offre également un crédit d'impôt aux employeurs pour les encourager à embaucher des apprentis, ainsi qu'une déduction d'impôt aux apprentis et aux gens de métier pour aider à assumer le coût d'outils neufs.

Plan d'action économique de 2013

Le Plan d'action économique de 2013 propose de nouvelles mesures qui permettront aux Canadiens d'acquérir les connaissances et les compétences et de recevoir la formation dont ils ont besoin. Ceci comprend la Subvention canadienne pour l'emploi, la création d'occasions d'emploi pour les apprentis et un soutien important en vue d'accroître la participation au marché du travail de groupes sous-représentés, comme les personnes handicapées, les Autochtones, les nouveaux arrivants et les jeunes.

Le gouvernement du Canada prend des mesures dans le but d'aider les Canadiens à faire de meilleurs choix ainsi qu'à acquérir les compétences et à recevoir la formation recherchées par les employeurs :

  • en éliminant les facteurs dissuasifs du régime d'assurance-emploi pour structurer celui-ci de manière à ce que les gens soient encouragés à travailler, qu'ils trouvent plus facilement du travail et qu'ils en soient récompensés;
  • en transférant chaque année 2,7 milliards de dollars aux provinces et aux territoires pour aider à garantir que les chômeurs et les Canadiens peu qualifiés obtiennent la formation voulue pour intégrer la population active et réussir sur le marché du travail;
  • en offrant un meilleur soutien financier pour des programmes qui permettent aux jeunes et aux personnes handicapées d'acquérir une plus grande expérience de travail, pour ensuite perfectionner leurs compétences et répondre aux besoins des employeurs;
  • en améliorant l'information sur l'apprentissage et sur le marché du travail afin que les gens puissent faire des choix plus éclairés en matière d'études et de carrière;
  • en offrant des subventions aux apprentis et des crédits d'impôt pour encourager les Canadiens à faire carrière dans les métiers spécialisés;
  • en simplifiant la reconnaissance des titres de compétences étrangers et de l'expérience dans des professions où la demande est forte, comme la médecine et le génie;
  • en investissant plus de 10 milliards de dollars par année à l'appui des études postsecondaires.

SOURCE : Emploi et Développement social Canada

Renseignements :

Ce communiqué est offert, sur demande, en médias substituts.

Pour plus de renseignements (médias seulement) :

Alexandra Fortier
Cabinet du ministre
819-994-2482

Bureau des relations avec les médias
Emploi et Développement social Canada
819-994-5559
media@hrsdc-rhdcc.gc.ca
Suivez-nous sur Twitter

S'IL Y A DIVERGENCE ENTRE UNE VERSION IMPRIMÉE ET LA VERSION ÉLECTRONIQUE DE CE COMMUNIQUÉ, LA VERSION ÉLECTRONIQUE PRÉVAUT.


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.